SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

ETL 2008

Antoine Delperro gagne à Biscarosse

Il prend la tête du classement E.T.L, devant Deniel, Arauzo et Skinner

jeudi 18 septembre 2008Redaction SSS [Source RP]

Vieux boucau et Biscarosse accueillaient les deux étapes françaises de l’ETL (Européan Tour of Longboard Longboard #Longboard ) 2008. C’est tout d’abord à Vieux Boucau, Fief de Remi Arauzo vainqueur de la première étape de Jersey, que la caravane s’était arrêtée.

Au sortir de la seconde épreuve de la saison, le week-end dernier à Vieux Boucau, tous les compétiteurs du Tour redoutaient les prévisions plus difficiles encore pour la seconde étape Française, à Biscarrosse. En effet, l’arrivée par l’Atlantique des récentes tempêtes tropicales ne laissait que très peu d’options pour les organisateurs comme peu d’espoirs pour les compétiteurs qui, après une coûteuse épreuve la semaine passée (plus d’une dizaine de longboards endommagés ou complètement cassés) les meilleurs européens espéraient non seulement des conditions plus clémentes, mais surtout se retrouvaient pour la plupart avec un quiver de longboards amputés, et donc plus vraiment le choix des armes, car à la moindre mauvaise chute, à la moindre vague mesquine, ils risquaient de se retrouver sans planche.

Le vendredi, comme prévues, des conditions dantesques ont balayé la côte atlantique. Une houle énorme, des pluies diluviennes et de fortes bourrasques de vent n’ont fait que confirmer ce à quoi tout le monde s’attendait : pas de compétition le premier jour, en espérant un week-end plus clément. La trentaine de compétiteurs inscrits autorisait une grande souplesse pour l’organisateur, lui laissant ainsi toute liberté pour courir cette troisième étape du circuit des Coupes d’Europe en une seule journée.

Un appel aux compétiteurs fut donc organisé le samedi matin, et au regard des conditions toujours difficiles, un second rendez-vous fut donné en milieu d’après-midi, afin de statuer sur la compétition du samedi. Malgré une houle en atténuation et une météo un peu plus clémente, les organisateurs et compétiteurs décidèrent lors de l’appel de 15 heures qu’ils préféraient attendre le dimanche et ses prévisions plus favorables plutôt que de lancer un premier tour dans des conditions très aléatoires et surtout potentiellement « casseuses de planche ».

Le début de la compétition fut donc reporté au dimanche matin 7h30, afin d’avoir le temps de clore la compétition dans la journée en s’autorisant quelques pauses entre les tours.

Et c’est par un ciel sans nuages, une houle rangée d’un mètre cinquante et un très léger vent de terre que les compétiteurs et le staff de la Fédération Européenne de Surf Surf #Surf furent accueillis le dimanche matin. La décision prise la veille était donc la bonne, et les meilleurs européens de partir s’affronter dans des conditions enfin favorables.

Pas de victoires ou défaites « surprises » lors des deux premiers tours, tous les favoris se qualifient sans difficultés, à noter cependant l’absence du n°4 du classement Adam Griffiths (Royaume Uni) qui, après avoir cassé toutes ses planches lors de l’étape de Vieux Boucau la semaine passée, avait, en vue des prévisions difficiles – et sans planches - préféré retourner au pays pour une autre compétition.

Comme à chaque épreuve, certains surfeurs se détachent du lot, et c’est à nouveau Antoine Delperro (Biarritz) et Ben Skinner (Royaume Uni) qui offrent le spectacle en terminant leurs séries avec des scores combinés dépassant les 15, voire 16 points sur 20 points. Combinant approche classique et trajectoires radicales et modernes, les deux ténors avancent aisément de série en série, et prouvent pourquoi le longboard Longboard #Longboard Européen compte parmi les meilleurs pratiquants mondiaux.

Alexis Deniel (Perros Guirec) continue son irrésistible ascension, après sa victoire lors de l’épreuve de Vieux Boucau et un titre de Champion de France 2007, le solide breton avance sans pression, tout comme Rémy Arauzo, vainqueur lors de la première étape 2008 à Jersey, qui cherche à oublier sa contre-performance chez lui la semaine dernière, et le local Jérémy « Tic » Massière, qui offre une belle démonstration de polyvalence entre ses qualités de shortboardeur accompli et les appuis délicats qu’oblige la pratique de la grande planche.

Timothée Creignou, Romain Maurin, anciens champions d’Europe se retrouvent à nouveau bloqués en demi-finale, et c’est après une pause à la mi-journée que sont lancées les phases finales dans de jolies conditions d’un mètre, légèrement perturbées par le vent et devant une foule d’enthousiastes badauds venus apprécier le spectacle sur la belle plage de Biscarrosse, baignée par le soleil.

Les protagonistes de la finale sont les têtes de séries habituelles. Nous retrouvons le Britannique Ben Skinner opposé aux Français Alexis Deniel, Antoine Delperro et l’outsider de la finale, l’Angloye Damien Castera, 5e la semaine passée à Vieux Boucau, qui, grâce à un surf Surf #Surf appliqué et des trajectoires engagées, accède pour la première fois à une finale Européenne.

La série de 30 minutes offrira un spectacle d’une rare intensité, Antoine assommant ses adversaires dès les premières minutes avec 4 vagues notées à plus de 7,5 points sur 10, dont une qui effleurait l’excellence, évaluée à 9,73 points. Le Biarrot semblait le plus en rythme avec l’océan, se plaçant judicieusement sur des vagues devenues capricieuses avec la marée haute, s’engageant avec une insolente désinvolture à l’avant de son longboard Longboard #Longboard (noseriding) sur les parois les plus creuses des vagues Biscarrossaises. Antoine Delperro dépassait de la tête et des épaules ses trois adversaires qui, en position de « combo » (obligation de remplacer leurs deux meilleures vagues pour dépasser le total de points du leader) ne pouvaient plus que se battre pour la seconde marche du podium.

Ben Skinner était le plus combatif, mais ne trouvait pas les bonnes vagues pour laisser s’exprimer son surf puissant et termine second de la finale. Alexis Deniel et Damien Castera, souffrant d’un choix de vagues plus maladroit, ne pouvaient se détacher de cette situation de « combo » et terminent respectivement à la troisième et quatrième place de cette finale de haut vol, applaudie massivement par une chaleureuse foule de connaisseurs et profanes du dimanche, tous enchantés de pouvoir apprécier pareil spectacle sur leur plage de Biscarrosse.

La remise des prix fut organisée devant le légendaire Lou Bisca Surf Club, et les finalistes de repartir avec l’authentique béret estampillé du club et de magnifiques trophées en bois sculpté.

Antoine Delperro prend la tête du classement E.T.L, devant Alexis Deniel, Rémy Arauzo et Ben Skinner.

Rendez-vous au Maroc, sur le spot d’Imessouane, pour le quatrième arrêt de l’European Tour of Longboard 2008 qui s’achèvera par deux épreuves aux Portugal aux mois d’Octobre et Novembre à Faro et Estoril.

Pour la Fédération Européenne de Surf, Keep surfing, Julien « Vico » Hamel / www.eurosurfing.org


Dans la même rubrique

ETL 2008 • étape 1 Jersey : Rémy Arauzo remporte la 1re manche de l’Euro Longboard

Surf trip : Julian Wilson remporte le O’Neill The Mission France

Championnat de France de Surf : Tim Boal roi du surf open à biarritz

Les Jeux Nautiques Interceltiques : 130 surfeurs celtes ont glissé à La Palue


A la une