SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Ronstan Bridge to Bridge Race

Victoire historique d’Howard Hamelin à San Francisco

Un 18 pieds australien s’impose dans la classique de la côte ouest

mercredi 20 août 2008Redaction SSS [Source RP]

Pour la première fois en 11 éditions, un 18 pieds s’offre la victoire absolue de la fameuse Ronstan Bridge to Bridge Race. Disputée chaque mois d’août pendant la « 18’ Skiff Skiff #skiff International Regatta, dans la très ventée baie de San Francisco, cette folle descente au portant oppose windsurfeurs, kitesurfeurs et skiffeurs entre le Golden Gate et l’Oakland Bay Bridge, distants de 5 miles et demi.

Traditionnellement dominée par les ailes volantes, cette « classique » américaine des fanas de la glisse vient de voir son palmarès honoré par la victoire exceptionnelle d’un acteur majeur de la classe internationale des 18 pieds. Venu en voisin de Long Beach (Los Angeles) le vétéran Howie Hamelin, 56 ans, aidé de Mike Martin et Paul Allen, s’est imposé de façon magistrale. Auteur d’un très bon départ, le skippeur du skiff Skiff #skiff aux couleurs d’Harken a parfaitement géré sa descente en réalisant la performance de boucler le parcours sur un seul et même bord. « Ma stratégie a consisté à suivre la limite de formation du brouillard, synonyme de vent, en veillant à ne pas me laisser surprendre par les vagues très creuses formées par le courant. Je ralentissais à chaque fois que je l’estimais nécessaire, pour éviter le dessalage fatal »…bien lui en a pris puisque les jeunes recrues australiennes de Gotta Love It 7, Seve Jarvin, Sam Newton et le nouveau (bien)venu Tom Clout, leaders de la flotte pendant le premier tiers du parcours, dessalaient violemment. Sautant de vagues en vagues sur des eaux californiennes minées par une solide brise de 20 nœuds et un courant contraire, le jeune équipage (22 ans chacun) qui domine actuellement la classe mondiale (vainqueurs du JJ Giltinan Trophy 2008 et champions d’Australie) a fini par se faire piéger.

Difficile pour autant de parler de navigation « conservatrice » de la part de l’expérimenté Howie. A la barre d’un 18 pieds lancé au portant, la marge de manœuvre reste limitée pour ceux qui veulent éviter la casse et « négocier » au mieux les vagues les plus pentues. Avec près de 80 m2 (avec le petit gréement – 110 pour le grand) de toile établie pour une longueur de coque limitée à 5,49 m, la puissance développée par ces machines extrême n’autorise qu’une maîtrise très relative aux allures abattues…et exige de la part de l’équipier d’avant chargé de la bonne tenue du spi, une concentration extrême. Le massif Paul Allen précisait après la course : « Je dois avouer que je n’ai pas vu grand-chose de la course. Dans ce type de conditions, la gestion du spi demande une attention extrême, pour être relâché au bon moment, sous peine de planter l’avant du bateau et de dessaler…j’ai compris que nous étions premiers a l’arrivée seulement ! ».

Incluse au sein de la « 18’ Skiff Skiff #skiff International Regatta », courue cette année entre le 12 et le 16 août et réputée pour ses conditions de navigation particulièrement musclées, la Ronstan Bridge to Bridge Race a permis à Howie Hamelin de mieux accepter la perte du titre qu’il était venu défendre. Car si les jeunes Australiens de Gotta Love It 7 n’ont pas pu s’emparer de cette prestigieuse course débridée (bouclée par l’équipage américain en 17 minutes et 52 secondes), ils ont fini par remporter le duel qui les opposait au vétéran américain. Insolants de domination dans les premières manches, Seve Jarvin, Sam Newton et Tom Clout ont fini par l’emporter avec 3 points d’avance sur l’équipage américain emmené par Howard Hamelin. Suivent 4 équipages australiens (respectivement Slam, Active Air, Kinder Care Home Nursing et Yandoo) et 3 jeunes équipages américains venus se confronter au meilleur niveau mondial. Tous garderont le souvenir d’une navigation très virile où la survie a largement primé sur la stratégie…ce qui n’était pas forcément pour déplaire aux compétiteurs !

Info presse Christophe Favreau / www.christophefavreau.book.fr


Résultats

- 1. Gotta Love It 7, Seve Jarvin/Sam Newton/Tom Clout, Sydney, Australe, 1-1-1-1-4-1-(12/DNF)-5, 14 points.
- 2. Harken 1, Howard Hamlin/Mike Martin/Paul Allen, Long Beach, Californie, USA., 2-2-2-(12/DNF)-2-3-2-1, 14.
- 3. SLAM, Grant Rollerson/Matt Noble/David Mann, Perth, Australie, 5-9-3-2-3-4-1-(12/DNF), 27.
- 4. Active Air, Matthew Searle/ Dan Wilsdon/Archie Massey, Australie, 6-3-6-6-(12/DNF)-2-4-2, 29.
- 5. Kinder Care Home Nursing, Brett Van Munster/Paul Montague/Ayden Mezies, Sydney, Australie 4-4-4-3-1-(12/DNF)-12/DNF-6, 34.
- 6. Panasonic, Jonathan Whitty/Tom Anderson/John Herman Winning, Sydney, Australie7-7-9-5-6-(12/DNS)-54-3, 42.
- 7. Harken 2, Joey Pasquali/Chad Freitas/Rory Giffen, Santa Cruz, Californie, (8)-6-8-7-7-5-3-(12/DNF), 44.
- 8. Yandoo, John Winning/Andrew Hay/David Gibson, Sydney, Australie 3-5-5-4- (12/DNF)-12/DNS-12/DNF-12/DNF, 53.
- 9. Cabot Cheese, Patrick Whitmarsh/Danny Cayard/Joe Penrod, San Francisco, USA 9-8-7-8-5-6-(12/DNF)-12/DNF, 55.
- 10. Natural Blues, Dan Brandt/Cooper Dressler/Pike Harris, San Francisco, USA (12/DNF)-10-12/DNF-9-12/DNF-12/DNS-12/DNF-4, 71.
- 11. Skiffsailing.org., Jonny Goldsberry/Jay Scott/Andy Casey, Alameda, Californie., (12/DNF)-12/DNF-12/DNF-12/DNF-12/DNF-12/DNS-12/DNF-12/DNF, 84.


Dans la même rubrique

Mondial Moth : Un foil aussi bon pour John Harris

18 pieds European Championships : Grant Rollerson impose son skiff à Brutal Beach

Championnat d’Europe de Tornado : Les Grecs soufflent l’Euro Tornado aux Français

JJ Giltinan International Championship : Seve Jarvin et ses coéquipiers champions des skiffs


A la une