SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Championnat du monde de Surf ASP

Le bizuth Bobby Martinez l’emporte à Mundaka

Battu en finale, Kelly Slater s’offre un huitième titre mondial

samedi 14 octobre 2006Information World Surf League

Après une incroyable performance dans des vagues de 1 m, Bobby Martinez a remporté le Billabong Pro Mundaka éliminant Kelly Slater fraîchement couronné champion du monde pour la 8 fois.

Malgré des conditions pas très brillantes, le spectacle et les drames de cette journée étaient au sommet car la victoire de Martinez voulait dire également que les prétendants au titre mondial se sont tous fait éliminer un par un pour laisser la place de Slater qui remporte ainsi un 8e titre mondial.

Martinez, aucunement intimidé par la domination de Slater sur le tour cette année, a surf Surf #Surf é brillamment cette finale pour remporter finalement sa 2nde compétition de l’année. Sa meilleure vague lui permet de scorer un 8.83 points après que le surfeur ait enchaîné prés de 12 à 15 turns sur 100 m de distance – son total de vagues est de 16.40 contre 14.27 pour Slater.

« Je ne sais pas quoi dire, ce fut une année extraordinaire » déclara Bobby Martinez. « J’ai commencé le tour tout simplement heureux d’y faire enfin parti et après avoir longuement tenté de me qualifier pour le WQS pendant de nombreuses années. Je voulais me donner à fond dans chaque compétition et essayer de me qualifier pour l’année prochaine. Je n’avais même pas à l’esprit que je pouvais remporter une telle compétition. Je n’y crois toujours pas ! »

Ajoutons à cette victoire que le jeune californien a éliminé Slater en finale, lui qui fut son héros d’enfance. « C’est génial, c’est mon favori sur le tour, c’est mon héros, et je ne peux détourner mon regards dès qu’il commence à surfer. Etre-là, sur le line-up, à surfer seul avec lui, surtout après qu’il ait acquis son 8e titre mondial, c’était cool… Nous parlions et avons passé un bon moment. C’est le meilleur surfeur du monde et il marque l’histoire Histoire #histoire de la discipline. Nous nous sommes tout simplement bien amusés lors de la finale. C’était super cool. Cela semblait irréel ».

Martinez a éliminé en demi finale Dean Morrison et Andy Irons en quart de finales. « J’ai été plutôt chanceux au cours de cette compétition. Je suis tellement heureux d’être dans le tour. Je suis content de voyager et de faire ce que je fais. J’en ai toujours rêvé ». Martinez grâce à ce résultat est d’ailleurs bien parti pour remporter le prix du bizuth de l’année 2006. « Je ne sais pas, je ne pense pas à ça ! Je vis tout simplement le moment présent. C’est dingue. J’essaie plutôt de savourer ce moment, car ca ne va pas arriver tous les jours ».

Et est-ce que ce jeune surfeur peut remporter un titre mondial ? « Non ! Je ne vais jamais prétendre cela. Pour l’année prochaine, j’espère seulement me qualifier. J’espère me qualifier encore et encore. C’est tout ce que je désire. »

Slater, après sa victoire en demi finale contre Joel Parkinson a obtenu un 8e titre mondial

En demi-finale, Slater se lançait sur de nombreuses vagues, se donnant à fond dans chacune d’entre elles et peut-être est-il arrivé trop épuisé en finale, ne pouvant faire face à l’énergie débordante de Martinez.

Il était rempli de fierté pour son rival Martinez avec qui il est ami depuis quelques années. « Je suis content pour Bobby, il a effectué une superbe 1re année. C’était trop génial de le voir remporter Tahiti, c’était l’anniversaire de son père ce jour-la. Remporter de nouveau une compétition ici ! Je suis trop heureux pour lui. »

Terminant 3e, Parkinson, le surfeur le plus en forme de ce tour européen, était visiblement déçu par son résultat, offrant à Slater un 8e titre mondial. « C’était dur…Trois compétitions de cela, je n’étais même pas en course, puis je suis revenu. Je pensais vraiment pouvoir tenir, que je gagne ou perde » déclara Parkinson.

« J’avais en tête la victoire, j’ai donc été très en colère de perdre. Pas mal de gens m’ont dit à la fin de la série ‘soit fier de toi’ mais pendant 10 min, j’étais démonté. Je pensais que le reste des surfeurs du tour allait me dire ‘mais pourquoi tu lui as donné’ et porter le blâme sur moi. Mais je ne suis pas le seul, plusieurs autres surfeurs auraient pu le battre avant moi. Alors mes félicitations à Kelly. »

Dean Morrison termine également 3e de la compétition, après avoir éliminé plus tôt dans l’après-midi Taj Burrow en quart de finales, mettant fin aux espoirs de titre mondial du surfeur. « Bobby a pris cette vague à 9.40 points et ca m’a rendu la tache plus difficile pour revenir en tête. Il n’y avait pas beaucoup d’opportunité ». Morrison grâce à ce résultat rentre dans le top 10 et avec seulement deux compétitions avant la fin du circuit 2006. Il est plus que décidé à monter encore dans le classement. « Ce fut tune superbe année pour moi, j’ai beaucoup appris. J’ai pris 10 jours off avant de joindre la Brésil et d’aller à Hawaï. Il me tarde la fin de l’année et je suis motivé pour finir l’année en beauté ».


Résultats de la journée

- Demi-finales : (1st to final 2nd receives equal 3rd and 876 ratings points)
- Demi-finale 1 : Kelly Slater (USA) 16.50 def Joel Parkinson (AUS) 14.14 -Demi-finale 2 : Bobby Martinez (USA) 15.57 def Dean Morrison (AUS) 11.60

- Finale : (1st receives 1200 ratings points 2nd receives 1032 ratings points)
- Finale : Bobby Martinez 16.40 def Kelly Slater (USA) 14.27

Classement ASP après la Billabong Pro Mundaka, 9e compétition du circuit Professional de surf

- 1. Kelly Slater (USA) 7824
- 2. Andy Irons (HAW) 6348
- 3. Taj Burrow (AUS) 6290
- 4. Joel Parkinson (AUS) 6050
- 5. Mick Fanning (AUS) 5848
- 6. Bobby Martinez (USA) 5843
- 7. Damien Hobgood (USA) 5152
- 8. Tom Whitaker (AUS) 4948
- 9. Taylor Knox (USA) 4880
- 10. Dean Morrison (AUS) 4856



A la une