SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Planche à Voile

Raphaëla Le Gouvello retardée par El Niño

Une traversée de la Méditerranée en autonomie totale cette année

lundi 4 février 2002Christophe Guigueno

Le prochain défi de la Bretonne Raphaëla Le Gouvello est de traverser le Pacifique en planche à voile. Une ’Odyssée du Vent’ qui devait lui permettre de partir de Panama cette année, pour rejoindre l’Australie via Tahiti. Mais les conditions météo en océan Pacifique lui imposent de retarder son aventure Aventure .

Parmi les partenaires institutionnels de Raphaëla, figure le Legos, le laboratoire d’océanographie spatiale basé à Toulouse. Avant de se préparer pour la traversée, elle a demandé conseil auprès des scientifiques qui sont particulièrement chargés de surveiller El Niño et l’ensemble des phénomènes climatiques qui devraient la concerner tout au long de son périple.

A ses questions, Yves du Penhoat, directeur de l’équipe de travail El Niño au Legos, a répondu que "tous les indices actuels indiquent des conditions favorables pour un événement chaud. Ces conditions ressemblent à celles rencontrées en janvier-février 1997 juste avant le déclenchement en mars 97. Les prévisions actuelles des modèles indiquent un réchauffement modéré pour juin-juillet (petit El Niño), mais c’est aussi ce qu’ils prévoyaient début 97". [1]

Par communiqué, la planchiste annonce donc que "devant cette situation qui devient dangereuse pour sa propre sécurité, ainsi que pour des raisons budgétaires difficiles liées à la conjoncture économique actuelle, Raphaëla et toute son équipe de l’Odyssée du Vent ont pris la décision de reporter d’un an le départ sur le Pacifique, et programmer la traversée en 2003."

En attendant, elle poursuit ses tests au large de la Baule avec son nouveau flotteur présenté lors du salon Salon #Salonnautique nautique de Paris. "Elle répond bien, nous avons juste quelques réglages à faire. Mais avec cette planche, je n’ai qu’une envie, c’est de partir en mer sur de longs bords, et d’avancer vers le large !"

Cet été, Raphaëla pourra vérifier ses choix lors d’une première traversée de la Méditerranée en autonomie totale. "Découvrir la Méditerranée en planche à voile, c’est aussi une belle histoire Histoire #histoire de mer, et puis mettre plus de deux ans pour se préparer au Pacifique, finalement, ce n’est pas grand chose compte tenu du gigantisme de cet océan !"

Pur suivre Raphaëla : http://www.raphaela-legouvello.com


[1Propos recueillis par Hickory Presse.



A la une