Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat Jacques Vabre

Virbac file à l’anglaise • 4 multicoques en pit-stop à Madeire

Côtes cassées, course terminée pour Bernard Stamm

samedi 8 novembre 2003Information Transat Jacques Vabre

Au pointage de 16h00, Virbac augmente son avance sur Ecover, 2e, et Sill, 3e • Chez les multicoques, Groupama devance Belgacom et Sergio Tacchini • En route vers Madère pour escale technique : Foncia (drisse GV et trinquette), Bonduelle (safran central), Banque Populaire (safran bâbord) et Gitana (bastaque) • En route vers Madère pour abandon : Cheminées Poujoulat-Armor Lux (côtes cassées pour Bernard Stamm) • Les conditions météo très instables engendrent une succession d’avaries plus ou moins importantes sur les bateaux.

Cheminées Poujoulat Armor Lux
Ph : Liot / DPPI / RivaCom

Porto Santo, petite île de l’archipel de Madère, devrait afficher complet en fin de week-end. Pas moins de quatre multicoques ont décidé de s’arrêter quelques heures pour des escales techniques. Safrans, drisse, trinquette ou bastaque… A chacun ses petits problèmes suite aux différents coups de vent encaissés par la flotte des concurrents, ou bien à cause d’objets flottants aussi dangereux qu’indétectables. Le plus malheureux de tous reste Bernard Stamm, skipper du monocoque 60 pieds Cheminées Poujoulat-Armor Lux. Les douleurs inhérentes à ses côtes fracturées le contraignent à jeter l’éponge après quatre jours à souffrir le martyre sans pouvoir manœuvrer ni se reposer. Témoin de la violence des chocs subis par les voiliers et les équipages, la fracture des côtes de Bernard Stamm est survenue dans une manœuvre sur la plage avant en heurtant l’étai. Jean-Yves Chauve, médecin de la course, s’envole aujourd’hui pour Funchal (Madère) afin de s’occuper de la médicalisation du skipper suisse.

Vents instables. Pétole. Grains violents à 30 ou 40 nœuds. Non, ce n’est pas le Pot-Au-Noir mais bien l’Atlantique Nord qui réserve son lot de mauvaises surprises aux skippers de la 6e Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 . Après plusieurs jours de course éreintants pour les hommes et les machines, les avaries se succèdent en pagaille, chez les multicoques comme chez les monocoques.

Monocoques 60 pieds

Sur Garnier, 9e des monocoques 60 pieds, Elie Canivenc raconte une nuit pas comme les autres. « Il est 22 heures, un grain passe au-dessus de nous. 30 nœuds de vent en un quart de seconde alors que nous avons un ris dans la GV, trinquette et génois, soit près de 300 m2 de toile. Départ au tas inévitable et impossible de prendre un ris. On affale tout, le lazy pète, la bôme tombe violemment sur le pont arrachant un chandelier. Le pont est transformé en champ de bataille. Il faut monter dans le mât repasser le lazy, aller en bout de bôme à un mètre à l’extérieur du bateau et plier la grand-voile de 150 kg à deux, puis la re-hisser tout en démêlant au passage les ris autour de la bôme. Il est maintenant 4h00 du matin, la GV est hissée de nouveau et nous sommes complètement vidés. Patrick (de Radiguès) va se coucher une heure et j’assure la veille… en somnolant. Dix minutes après, nouveau grain et nouveau vrac… La vraie galère ! »

Longtemps premiers des monocoques 60 pieds, Mike Golding et Brian Thompson (Ecover) sortent tout juste d’une longue série de déboires. Après avoir réparé une des barres à roue, pas le temps de souffler pour les Britanniques. La drisse de spi casse, laissant tomber la voile sous le bateau. Pris dans la quille et le safran, le spi est abandonné après une heure de manœuvre pour s’en dépatouiller, en pleine nuit noire. Une drisse de secours est installée, qui ne tiendra qu’une heure. Deuxième spi de perdu. Philosophe, Mike Golding raconte après coup : « je suis monté dans le mât pour installer un système de remplacement extérieur. Maintenant, nous devons attaquer pour rattraper Virbac. Après avoir perdu deux spi l’an dernier sur la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , j’ai fait attention de prendre le nombre approprié de spinnakers pour cette course… » Cette avarie a profité à Virbac (Dick/Abiven) qui a pris la tête de la flotte des monocoques 60 pieds ce matin. « On est super content d’avoir filé à l’anglaise, plaisantait Jean-Pierre Dick samedi midi. Maintenant, on va essayer d’accentuer notre avance et de nous reposer un peu. On est très fatigué. Changer un gennak’ pour un spi sur de tels bateaux par 25 nœuds prend 3/4 d’heure à deux… »

Multicoques 60 pieds

Résumé d’une nuit d’enfer : Banque Covefi (Stève et Yvan Ravussin) a passé un mauvais moment dans des vents instables entre 15 et 50 nœuds. Résultat : toutes les lattes de la grand-voile ont cassé vers 3h30 samedi matin. Les deux frères Ravussin ont mis plus de huit heures pour remettre tout en ordre de marche.

Sur Sodebo (Coville/Vincent), la fortune de mer aurait pu mal tourner… ou plutôt mal retomber. « On a fait un beau plantage, décrit Thomas Coville. Le bateau est parti à la verticale et on a eu de la chance de retomber dans le bon sens. Jacques a été précipité à cheval sur un winch et moi les pieds sur un bras avant. Nous avons ensuite bricolé une bonne heure sans grand-voile pour changer une latte cassée et un boîtier récalcitrant. »

Sur Banque Populaire (Roucayrol/Bidégorry), le problème vient du safran tribord. Coup dur pour Lalou et Pascal qui occupait la 3e place au moment de l’avarie. Le safran est sorti de son logement, devenant incontrôlable (voir communiqué de presse n°20). « On espère arriver en fin de nuit ou au petit matin à Porto Santo, explique Lalou Roucayrol. Mais avec ces vents très irréguliers, cela pourrait être plus long. On ne peut pas se mettre sur une coque, donc on n’utilise pas le bateau à 100%. »

A Porto Santo, Banque Populaire retrouvera Foncia (Gautier/MacArthur), Gitana (Lemonchois/Guessard) et Bonduelle (Le Cam/de Pavant). Après Sodebo qui avait heurté un ofni dans le raz Blanchard, c’est au tour de Bonduelle de faire les frais des "saletés" qui jonchent les océans. Une bille de bois semble la cause de l’arrachement du safran central du trimaran jaune de Jean Le Cam. « Ce sont les ferrures en carbone qui se sont arrachées, a précisé Jean ce midi. Le safran est intact. On l’a récupéré sur le pont. Notre équipe technique est déjà en route vers Porto Santo. » Ce n’est pas la seule. Celle de Foncia arrive avec une trinquette neuve et une drisse de grand-voile. « Jeudi, au passage d’un front, le vent est monté de 20 à 45 nœuds, raconte Alain Gautier (Foncia) en route vers Porto Santo. « Au moment de l’enrouler, la trinquette s’est déchirée. Comme la drisse de grand-voile a cassé le lendemain du départ, nous utilisons la drisse de gennaker à la place, ce qui nous permet seulement de porter la grand-voile avec deux ris. Une escale à Madère ne nous rallonge pas beaucoup et la route est encore longue. »

Quatrième multi à avoir annoncé samedi vouloir faire escale à Porto Santo, Gitana (Lemonchois/Guessard) va réparer sa bastaque cassée depuis déjà deux jours.

Pendant ce temps-là, les deux Franck, Cammas et Proffit, se maintiennent en tête devant Jean-Luc Nélias et Loïck Peyron (Belgacom), suivis de Karine Fauconnier et Damian Foxall (Sergio Tacchini). Les deux principaux bénéficiaires de toutes ces avaries sont Sodebo et Bayer CropScience (Le Peutrec/Cressant) qui devraient passer dans les heures qui viennent de la 8e à la 5e place pour le premier, et de la 10e à la 6e place pour le second.

Monocoques 50 pieds

Hellomoto (Humphreys/Larsen) s’est bien installé en tête malgré des problèmes de pilote. « On a ralenti pendant 48 heures, explique Conrad Humphreys. Nous sommes très fatigués car il fallait barrer tout le temps. Personne ne pouvait imaginer un tel début de course. »

Loïc Le Bras  

   


CLASSEMENT 08/11/03 15:00:00 GMT

- Carte de positions ESRI : http://voile.esrifrance.fr/default_...

- Rang Nom du Bateau Latitude Longitude Vit Cap Date - Heure Dist. Arrivée Dist. du 1er

MONOCOQUES 60 Open IMOCA
- 1 VIRBAC 29 00.80’ N 21 20.96’ W 9.9 171 08/11/03 13:48:00 2729.1 0.0
- 2 ECOVER 29 44.08’ N 21 22.72’ W 7.7 156 08/11/03 14:46:00 2777.3 48.2
- 3 SILL 31 23.68’ N 24 07.08’ W 9.0 206 08/11/03 14:44:00 2826.4 97.3
- 4 PRB 30 52.88’ N 21 22.32’ W 5.3 192 08/11/03 14:44:00 2841.6 112.5
- 5 VMI 31 44.80’ N 20 22.68’ W 6.2 193 08/11/03 14:44:00 2908.3 179.2
- 6 TEAM COWES 32 25.20’ N 21 56.12’ W 8.8 196 08/11/03 14:44:00 2918.8 189.7
- 7 CARREFOUR PREVENTION 32 58.80’ N 21 17.72’ W 10.3 177 08/11/03 14:46:00 2961.5 232.4
- 8 ARCELOR-DUNKERQUE 33 37.20’ N 18 37.20’ W 8.6 162 08/11/03 14:46:00 3046.1 317.0
- 9 GARNIER 34 42.96’ N 18 24.42’ W 8.7 176 08/11/03 13:31:00 3101.0 371.9
- 10 LOIRE ATLANTIQUE 36 03.12’ N 15 01.32’ W 9.4 196 08/11/03 14:44:00 3252.7 523.5
- 11 60e SUD 37 26.00’ N 18 13.52’ W 5.5 185 08/11/03 14:44:00 3264.6 535.5
- 12 ADECCO 36 25.52’ N 12 39.44’ W 8.4 170 08/11/03 14:46:00 3326.4 597.3
- 13 TIR GROUPE 38 45.84’ N 14 16.80’ W 9.6 176 08/11/03 14:44:00 3414.0 684.9

MULTICOQUES 60 Open ORMA
- 1 GROUPAMA 34 26.28’ N 18 57.56’ W 16.7 190 08/11/03 14:44:00 3084.4 0.0
- 2 BELGACOM 34 05.24’ N 17 10.80’ W 13.1 188 08/11/03 14:44:00 3100.4 16.0
- 3 SERGIO TACCHINI 34 56.60’ N 18 07.88’ W 18.7 177 08/11/03 14:46:00 3128.7 44.3
- 4 GEANT 35 28.52’ N 18 07.92’ W 12.2 176 08/11/03 14:44:00 3157.6 73.3
- 5 BONDUELLE 36 05.56’ N 17 02.40’ W 13.9 159 08/11/03 14:46:00 3213.2 128.8
- 6 BANQUE POPULAIRE 36 06.88’ N 16 22.24’ W 13.8 186 08/11/03 14:46:00 3227.9 143.5
- 7 SODEBO 36 32.40’ N 16 36.08’ W 12.6 176 08/11/03 14:46:00 3246.4 162.0
- 8 FONCIA 36 52.28’ N 17 13.00’ W 14.1 167 08/11/03 14:46:00 3252.5 168.1
- 9 GITANA 36 51.24’ N 16 26.24’ W 17.2 166 08/11/03 14:44:00 3266.4 182.0
- 10 BAYER CROPSCIENCE 37 02.44’ N 16 42.12’ W 15.7 164 08/11/03 14:44:00 3271.4 187.0
- 11 SOPRA GROUP 37 25.08’ N 17 00.40’ W 10.6 268 08/11/03 14:44:00 3286.4 202.0
- 12 BISCUITS LA TRINITAINE 38 27.12’ N 18 06.96’ W 15.1 277 08/11/03 12:46:00 3315.5 231.1
- 13 BANQUE COVEFI 41 58.64’ N 15 45.08’ W 15.4 178 08/11/03 14:44:00 3559.8 475.5

MULTICOQUES 50 Open 1 MOLLYMAWK 42 18.48’ N 10 33.04’ W 8.8 172 08/11/03 14:44:00 3734.7 0.0 MONOCOQUES 50 Open
- 1 HELLOMOTO 37 05.20’ N 16 53.00’ W 8.7 161 08/11/03 14:46:00 3270.7 0.0
- 2 STORAGETEK 37 31.24’ N 15 35.60’ W 8.3 187 08/11/03 14:44:00 3319.9 49.1
- 3 DEFI VENDEEN 38 33.28’ N 15 38.88’ W 7.5 159 08/11/03 14:46:00 3375.2 104.4



A la une