SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat Anglaise

Offshore Challenges Events nouvel organisateur de la Transat Anglaise

Mark Turner devient manager de la course en solitaire

jeudi 21 août 2003Redaction SSS [Source RP]

Offshore Challenges Events (OCEvents), filiale du groupe Offshore Challenges pour la gestion d’événements, est aujourd’hui heureux d’annoncer l’aboutissement d’un accord entre OCEvents et le Royal Western Yacht Club de Plymouth, concernant l’organisation Organisation #organisation de la fameuse course transatlantique en solitaire, l’OSTAR, mieux connue en France sous le nom de Transat Anglaise.

La Transat Anglaise a été créée en 1960 par le Royal Western Yacht Club. Ce fût la toute premiére course au large en solitaire. A cette époque, on pensait que traverser seul l’Atlantique était "une aventure Aventure impossible". La course ralliait alors Plymouth en Grande Bretagne à la céte Est des Etats Unis - avec une arrivée au phare d’Ambrose au large de New York, lors de la première édition en 1960, puis à Newport, Rhode Island. La course marqua le début de la carrière de la quasi - totalité des grands navigateurs - notamment Sir Francis Chichester dont le pari avec Blondie Haslar a donné naissance à la course, mais aussi Chay Blyth, Eric Tabarly, Philippe Poupon, Loïck Peyron et plus récemment Ellen MacArthur qui a remporté l’édition 2000 dans la catégorie des monocoques avant de poursuivre avec le célèbre épisode du Vendée Globe Challenge, tour du monde en solitaire sans escale. La première édition de la Transat Anglaise demanda au vainqueur 40 jours de mer, alors que les bateaux hi-tech d’aujourd’hui couvrent le parcours de 2900 milles (4500km) en moins de 10.

La Transat Anglaise 2004 fait partie du calendrier officiel des 2 circuits professionnels de bateaux océaniques les plus grands au monde. Pour les trimarans de 60 pieds ORMA, cette course est l’un des deux événements en solitaire sur un cycle de 4 ans, le second étant la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum . Quant aux monocoques de 60 pieds IMOCA Imoca #IMOCA , la Transat Anglaise est pour eux la derniére chance de se qualifier et de s’entraîner en solitaire avant le Vendée Globe. La Transat Anglaise constitue ainsi un prologue à cette fameuse course autour du monde. Au total, plus de 50 bateaux, les deux classes confondues, seront attendus à Plymouth la semaine précédant le départ, le 30 mai 2004.

L’accord entre OCEvents et le RWYC marque un tournant important dans l’histoire Histoire #histoire de cet événement. Créée à l’origine par le Royal Western, la course a subi de profonds changements ces dernières années avec une flotte devenue de plus en plus professionnelle, et une augmentation impressionnante des ressources nécessaires à la gestion d’un événement de cette taille, tant sur le plan logistique que commercial. OCEvents répond à cette demande avec un ensemble étendu de compétences, une équipe européenne, une excellente connaissance des besoins des navigateurs, de leurs sponsors, de leurs bateaux haute-technologie, et des médias.

Mark Turner, Directeur (PDG) du Groupe Offshore Challenges et de OCEvents : "nous sommes vraiment ravis de cette opportunité, et très honorès d’avoir à assurer la pérennité de la première course océanique en solitaire, un événement riche d’histoire Histoire #histoire . Les exigences sur l’organisateur d’une course professionnelle de ce niveau sont aujourd’hui conséquentes et nous avons hâte de relever ce défi. Il reste assez peu de temps d’ici le départ de la prochaine course en mai 2004, mais nous envisageons les choses sur le long terme et sommes impatients de fournir aux marins, sponsors et médias, d’excellents services".

Fred Weeks, Vice Président du Royal Western Yacht Club, confirme l’importance de cette annonce pour les créateurs de l’événement, ainsi que pour les membres du club : "nous sommes très heureux d’avoir abouti à cet accord avec Offshore Challenges. Les demandes et les risques imposés à notre organisation Organisation #organisation financée par nos membres sont devenus considérables. Avec OCEvents, nous avons trouvé une société capable d’élever l’événement au niveau qu’il mérite tout en préservant la longue et riche histoire franco-anglaise propre à la course".

Pour Ellen MacArthur, l’édition 2000 fût sa toute première course sur le 60 pieds Kingfisher et sa victoire la m ême année a marqué un tournant dans sa carrière... "On ne savait absolument pas à quelle place on allait terminer la course. On se disait que dans les 10 premiers ce serait déjè super. Et puis on a gagné ! C’est indubitablement le meilleur test possible avant le Vendée Globe, et l’occasion pour les médias de dresser la liste des favoris pour la course autour du monde. Cette Transat a été courue par toutes les grandes légendes de la voile que j’ai pu découvrir à travers mes lectures quand j’étais gamine. L’édition 2004 va être plus grande que jamais et je vais suivre ça avec grand intérêt, pour les multis, comme pour les monos".

Pour Loïck Peyron, double vainqueur de la Transat Anglaise dans les ann ?es 90, la course a quelque chose de spécial : "La Transat Anglaise pour moi, c’est une course géniale, c’est 20 ans de souvenirs... J’y ai participé 4 fois, avec à la clef 2 victoires et un démâtage. Cette course elle a tout fait : l’explosion de la voile au large, la première participation et la première victoire d’un multicoque en course. D’ailleurs en arrivant à Newport, on se baladait avec Philippe Poupon et Olivier Mousis, et on s’est fait aborder par un yachtman local qui participait à la course très classe, la Newport / Bermudes. On ne nous croyait pas quand on disait que nous avions traversé l’Atlantique en solitaire."

"Je suis très heureux que Offshore Challenges reprenne l’organisation Organisation #organisation de cette course. Ils vont y amener beaucoup de professionnalisme."

"C’est une course qui bizarrement a toujours été plus soutenue par les médias français. Pour moi, la transat anglaise, c’est un écrin anglais avec des diamants frenchies. C’est une vraie histoire franco-anglaise, l’un des rares événements sportifs véritablement franco-anglais avec des références historiques telles que Chichester ou Tabarly."

Pour un des pionniers de la voile, Chay Blyth : "L’OSTAR est une classique de la course en solitaire, avec toutes les difficultés et les pièges de l’ océan. La première édition fût le point de départ de tout ce que nous connaissons aujourd’hui et notre moteur au fil des années. La course a toujours été un terrain d’expérimentation pour les nouveaux designs de bateaux et pour les skippers, et un événement riche d’histoire".

Un nouvel Avis de Course sera publié d’ici le 30 septembre 2003 pour les concurrents potentiels. Un briefing plus détaillé sur la prochaine édition sera organisé au Havre avant le départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , fin octobre.

Information Offshore Challenges



A la une