SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Saguenay - Saint Pierre - Vendée

Plus de dix bateaux inscrits, la course des 50 pieds est officialisée

dimanche 15 décembre 2002Redaction SSS [Source RP]

Réunis ce matin, sur le Café de la Course au Large, les skippers des 50 pieds open ont rencontré Gérard Petipas, président de Pen Duick et organisateur de la Saguenay - Saint Pierre - Vendée, Jacques Chouinard président du Challenge Saguenay, Serge Desmeules, responsable du Challenge Saguenay, Philippe Paturel, président du Yacht Club de Saint Pierre et Miquelon, Yves Roucher, Maire Adjoint de la Ville des Sables d’Olonne et Jacques Ruchaud, Monsieur Voile des Sables d’Olonne pour la présentation officielle de cette nouvelle transat.

La Saguenay - Saint Pierre - Vendée est la première course en équipage (3 personnes majeures minimum) à la voile pour les monocoques et multicoques 50 pieds. « Cette course est née d’un coup de coeur entre La Vendée et la Région de Saguenay, nous espérons pérenniser cette épreuve. », précise Serge Desmeules.

Le 15 juin, le départ de la course d’une distance de 2880 milles pour les monocoques et 3365 pour les multicoques sera donné dans le magnifique Fjord de Saguenay pour rejoindre Saint Pierre. Les multicoques laisseront à bâbord l’Ile de Bonnaventure et l’Ile Margaree, puis comme les monocoques passeront au nord de l’archipel de Saint Pierre et Miquelon, pour une arrivée prévue vers le 18 juin à Saint Pierre. Après une escale de quatre jours, les bateaux reprendront la mer, le 22 juin, pour rejoindre les Sables d’Olonne sur la route directe pour les monocoques alors que les multicoques descendront vers les Açores qu’ils laisseront à bâbord avant de remonter vers le port vendéen. Le classement général de la course est un classement aux points, par étape et par type de voiliers.

« C’est un bon parcours, très intéressant. Les deux étapes sont vraiment différentes, la première est technique et tactique, il faudra bien étudier les courants du Saint Laurent, gérer le manque de visibilité, la concentration sera essentielle sur cette étape. La deuxième, c’est la transat qui commence vraiment, nous devrons naviguer à la bonne latitude car l’anticyclone des Açores peut être costaud à cette époque. », explique Luc Coquelin, skipper du monocoque Florys.

« La navigation sur le Saint Laurent va être très tactique. Pour la deuxième étape, ce sera « à donf ! » comme le dit si bien Ellen MacArthur », commente Anne Caseneuve, Skipper du multicoque Yachting - Casino.

A l’initiative de Pen Duick, cette course s’inscrira dans un programme sportif pour ces bateaux de 50 pieds open dont la classe est en cours de création. Le parcours, d’ouest en est, est en sens inverse de celui effectué par Samuel de Champlain qui fut le premier navigateur à rejoindre le Canada par la mer, il y a 400 ans.

A ce jour, les skippers ayant annoncé leur intention de participer à la course, sont :

En monocoque :
- Bob Escoffier
- Marc Perron
- Renaud Le Youdec
- Roger Langevin
- Viktor Yazykov
- Luc Coquelin
- Jean François Durand
- Bernard Deguy

En multicoque :
- Anne Caseneuve
- Pascal Quintin
- Hervé Cléris
- Vincent Beauvarlet
- Claude Develey
- Didier Levillain



A la une