SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

VOILES DE SAINT-TROPEZ

J-1 avant le coup d’envoi des Voiles de Saint-Tropez

dimanche 29 septembre 2002Redaction SSS [Source RP]

Partie de Cannes ce dimanche matin dans le cadre de la « Trophée Grimaldi - Coupe Prada, Coupe d’Automne du Yacht Club de France », la flotte des yachts de Tradition est enfin arrivée à Saint-Tropez, dernière étape du Prada Challenge for Classic Yachts. Ils seront plus de 300 bateaux inscrits à cette édition des Voiles de Saint-Tropez 2002 (du 30 septembre au 6 octobre) dont 109 yachts de tradition réunissant certaines des plus belles unités au monde et près de 200 unités modernes dont sept Wally, dignes représentants du mot high-tech en matière d’architecture navale Architecture navale #Architecturenavale .

Et lorsque l’on s’attarde un temps soit peu sur l’incroyable liste des bateaux participants, des noms magiques aux histoires longues comme des jours sans vent font alors rêver. Bateaux modernes ou de tradition, Ville de Paris, demi-finaliste de la Louis Vuiton Cup en 1992, croisera sous le regard des 63 mètres de Créole de 1927, Cambria l’immense 23M JI de 1928 tutoiera Cœur Vaillant le « petit » 6M JI de Philippe Monnet, Aile VI vainqueur des JO de 1923 avec Virginie Hériot naviguera aux côtés d’un ancien maxi de la Withbread… Une fois de plus, la magie va opérer mariant des bateaux classés monuments historiques à des monstres de composites. Une magie qui tient en deux mots : convivialité et respect. Respect de tous les bateaux quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent et convivialité à terre comme sur la Grande Bleue. Que la Tour du Portalet puisse commencer sa veille sur certains des plus beaux bateaux du monde !

Premier podium de rêve…

Dernière course de liaison du Trophée Grimaldi-Coupe Prada, Cannes/Saint-Tropez va voir la victoire en temps réel du géant Cambria (Classe Grand Marconi Epoque), le plan Fife de 1928, restauré à Brisbane et arrivé l’an dernier en Europe pour le Jubilé de la Coupe de l’America de Cowes. Une poignée de secondes le séparera de Tuiga (Classe Aurique de plus de 20 mètres), un deuxième plan Fife de 1909 dont Eric Tabarly disait que c’est « le plus beau bateau du monde ». Deux yachts de tradition qui coifferont sur le poteau un troisième géant, le bel Antonisa (Esprit de Tradition) barré par Lionel Péan. En tout quatre-vingt bateaux auront pris le départ de cette course de 30 milles de long courus dans un vent de 10/12 nœuds de Nord-Est.  

Tradition : à couper le souffle…

Dernière étape du Prada Challenge for Classic Yacht, le circuit des yachts classiques et d’époque, les Voiles de Saint-Tropez 2002 vont une nouvelle fois marquer d’une pierre blanche le monde des yachts de tradition. Imaginez un gigantesque anniversaire où seraient réunis tous les plus grands architectes du monde du yachting. 109 bateaux inscrits dont quatorze bateaux signés de la dynastie Fife, onze de chez Sparkman & Stephens, des plans John Illingworth, Charles Nicholson, Nathanael Herreshoff, John Alden, Alfred Mylne, Rabot Caillebotte, André Mauric… Incroyable liste d’invités ! Une semaine de régates non stop qui va couronner un certain nombre de yachts ayant marqué les pages d’histoire Histoire #histoire du yachting international. Parmi ceux-ci, il faudra suivre plus particulièrement le 23M JI Cambria de 1928, Aile VI le 8M JI sur lequel « la grande dame du yachting » Virginie Hériot gagna les Jeux Olympiques en 1923, Tuiga (1909) le vaisseau-amiral du Yacht Club de Monaco, Pesa (1911) un plan Max Oertz qui vient de Bretagne pour participer au circuit Méditerranéen pour la première fois, Ikra le 12M JI de 1964 qui est à l’origine de la Nioulargue, l’exceptionnel Avel (1896) propriété de la famille Gucci et autres Nan (1896), un des derniers centenaires dans le monde des plus beaux yachts du monde. Ils seront plus de cent neuf à rejoindre Saint-Tropez exposant les plus beaux vernis que le monde du yachting puissent posséder mais aussi pour clôturer le Prada Challenge for Classic Yachts 2002, circuit qui s’achèvera dans le cadre des Voiles de Saint-Tropez.

Régates du nouveau millénaire !

Pas moins de sept Wally seront alignés dans le port de Saint-Tropez. Etraves aiguisées et coques rutilantes attendront le coup de canon libérateur de régates d’un nouveau genre, d’un nouveau millénaire. Performance optimum, design « agressif », concept novateur, les Wally ont été touchés d’une baguette magique l’architecture navale Architecture navale #Architecturenavale et étonnent. D’une sophistication extrême, ce sont des bateaux hors temps du temps qui régateront en flotte, sachant que Kauris III sera le vaisseau-amiral de la flotte Wally avec ses 107 pieds de long, sa quille pivotante et autres sophistications extrêmes…   Pierrick Garenne



A la une