SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

REGATES ROYALES-TROPHEE PRADA

Moonbeam (1903) se joue des petits airs en Tradition

Métriques : des leaders futurs vainqueurs

vendredi 27 septembre 2002Redaction SSS [Source RP]

Vent faible voir même temporairement absent pour cette avant dernière journée des Régates Royales-Trophée Prada… Tout s’est donc joué dans les petits airs, dans les répartitions des poids, les réglages des voiles et le choix tactique de course. Près des côtes ou au large ? Il fallait jouer à la côte pour passer en tête la bouée des Moines qui allait faire office de ligne d’arrivée pour le parcours des Traditions. Et à ce petit jeu Jeu #jeu , Moonbeam allait faire une démonstration en gagnant la manche haut la main. Côté Métriques, les leaders confirment leur suprématie et la dernière journée de régate demain ne devrait rien changer pour les premiers des classements généraux.

Classes Métriques

12M JI (8e manche) : Sovereign conforte sa 2e place au Général !

Agneta

Lionel Péan le déclarait hier : Kookaburra II est bien intouchable et aucun bateau inscrits à cette 23e édition des Régates Royales-Trophée Prada ne peut rivaliser avec lui ! Donc, le bateau australien de 1986 l’emporte pour la 8e fois consécutive… Il s’envole au Général mais c’est Sovereign (1963), avec ses 39 ans d’âge, qui emporte aujourd’hui une 2e place qui le met à l’abri d’un éventuelle retour de Challenge 12 (1983) le bateau dessiné par Ben Lexen, l’architecte inventeur de la fameuse quille à ailettes.

8M JI (8e manche) : Fleur de Lys une fois de plus !

On ne change pas une recette qui gagne… L’unité, fraîchement mise à l’eau puisque de 2002, barrée par Nicolas Fauroux a une nouvelle fois gagné en 8M JI. Aluette est 2e suivi de Gaulois et de France. Il suffit d’inverser ces deux derniers et l’on a le classement général provisoire !

6M JI : Bravade VI leader incontesté ! (5e et 6e manche)

Rien de neuf sous le soleil cannois… Bravade VI gagne une nouvelle fois, s’envole au Général et sera le vainqueur de ces 23e Régates Royales-Trophée Prada. Gitana, deuxième unité plus récente de cette classe, termine 2e et Dix Août 3e. A noter tout de même la participation du Cœur Vaillant de Philippe Monnet qui accueillait à son bord deux invités : le chanteur Julien Clerc et l’acteur Patrick Timsit.

Yachts de tradition (4e Manche)

Faible, très faible ce petit zéphyr qui a obligé à réduire la parcours du jour… 5/6 nœuds au départ qui vont progressivement pointer aux abonnés absents au fil des minutes. Mais quoiqu’il en soit la manche est bien validée et Moonbeam va sortir grand vainqueur de ce duel contre les petites risées. Départ au coup de canon, glissades lentes mais sûres le long des îles de Lérins, tactique impeccable et contrôle des adversaires impeccable… Moonbeam a navigué admirablement d’autant que sur le papier le plan Fife de 1903 n’est jamais donné vainqueur dans les petits airs… Tuiga (1909) pointera l’étrave vers le large et s’encalminera dans un vent absent au milieu de la baie de Cannes. Nan (1896), arrivé l’an dernier sur le Prada Challenge for Classic Yachts, terminera 2e à 12 minutes de ce vainqueur qui terminera 1er tant en temps réel qu’en temps compensé. Thendara (1936) se glissera sous Marilee (1926) sur le dernier bord de près et terminera 3e. Même ambiance dans les autres classes où la moindre erreur de navigation était lourdement sanctionnée. Il fallait incontestablement jouer à la côte et venir glisser le long des îles de Lérins ! A ce petit jeu Jeu #jeu subtil de réglages de voiles impeccables, de répartition des poids millimétrés et de légers coups de barre, c’est Avel (1896) qui gagne en Epoque Aurique de - 20 mètres devant le petit Jap (1897) et Esterel (1912), ce bateau dessiné par un marseillais soit Léon Sibille puis construit et restauré à Marseille. Dans les autres classes, Agneta (1949) l’emporte devant le 12M JI Seven Seas of Porto (1935) et Hallowe’en (1926). Le géant Cambria (1928), yacht issu de la fabuleuse classe des 23M JI, termine 4e. En En Grand Marconi, Samuraï (1962) laisse filer pour la première fois la première place et c’est War Baby (1972) qui en profite. Un bateau qui a vécu par ailleurs une fabuleuse expérience dans les glaces arctiques ! Radha (1966) est 3e. Lola (1924), le long et fin bateau venu des grands lacs suisses, a adoré ses conditions de vent lémanique, et passe en tête la ligne d’arrivée dans la classe des Petits Marconi Epoque. Le 2e est Margilic (1948) suivi de Tamara IX (1933), le bateau de l’architecte Doug Peterson. Enfin, en classe des Petits Marconi, c’est Al Na’Ir III (1964) qui l’emporte. Il progresse au fil des manches et après deux manches de deux gagne dans les petits airs. Il est suivi de Sagittario (1972) et de Outlaw (1963), ce fabuleux « hors la loi » pour ce qui étaient des règles de jauge de l’époque. Un bateau exceptionnel au palmarès non moins incroyable ! En Esprit de Tradition, c’est Wild Horses qui gagne.

Programme demain samedi 28 septembre : Classes métriques et yachts de tradition.

Pierrick Garenne

Classes Métriques : classements généraux provisoires
- 6MJI ( 8 inscrits) après sept manches : 1. Bravade VI (F. Brénac-France) 6 pts ; 2. Dix Août (P-P Heckly- France) 13 pts…
- 8MJI (4 inscrits) après huit manches : 1. Fleur de Lys (N. Fauroux-France) 7,5 pts ; 2. Aluette (P. Groh - Suisse) 12,5 pts ; 3. France (France) 24 pts…
- 12M JI (6 inscrits) après huit manches : 1. Kookaburra II (Gabrielli-Italie) 7 pts ; 2. Sovereign (L. Péan-France) 15 pts ; 3. Challenge 12 (M. Lubken-France) 21 pts…

Tradition classements généraux provisoires (temps compensé) après manche 4 :
- Tradition Aurique (+ de 20 mètres - 7 inscrits) : 1. Pesa ; 2. Marilee ; 3. Thendara …
- Tradition Aurique (- de 20 mètres - 8 inscrits) : 1. Jap ; 2. Avel ; 3. Iona…
- Grand Marconi Epoque (12 inscrits) : 1. Agneta ; 2. Hallowe’en ; 3. Seven Seas of Porto…
- Grand Marconi Classique (6 inscrits) : 1. Samuraï ; 2. War Baby ; 3. Radha…
- Petit Marconi Epoque (17 inscrits) : 1. Tamara IX ; 2. Sonny ; 3. Lola…
- Petit Marconi Classique (8 inscrits) : 1. Swala ; 2. Sagittario ; 3. Al Na’Ir III…
- Esprit de Tradition (3 inscrits) : 1. Wild Horses ; 2. Zephir of Falmouth ;3. White Wings…


Dans la même rubrique

REGATES ROYALES-TROPHEE PRADA : Trois leaders se détachent dans chacune des classes métriques

REGATES ROYALES-TROPHEE PRADA : Thendara (1936) brille en Tradition

REGATES ROYALES-TROPHEE PRADA : Plus de 150 bateaux et 2 000 marins sur l’eau

Régates Royales Cannes : Franck Berg (Rat Pack) confirme en Dragon


A la une