SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

REGATES ROYALES-TROPHEE PRADA

Thendara (1936) brille en Tradition

le Dragon allemand Brathwurst impressionnne

mercredi 25 septembre 2002Redaction SSS [Source RP]

C’est toutes voiles dehors que s’est jouée cette journée ! Soleil haut, ciel bleu uni, mains rougies par l’effort et somptueuse victoire en temps réel de Thendara (1936) devant la flotte des soixante et un yachts de tradition réunis. Dans les autres classes Tradition, ce sont Jap (1897), Belle Aventure Aventure (1929), Samuraï (1962), Swala (1969), Sonny (1935) et Zéphyr of Falmouth (1995) qui l’emportent. En Classes Métriques, trois bateaux sortent du lot soit Kookaburra II en 12M JI qui a gagné toutes les manches depuis le début, Fleur de Lys en 8M JI également et Bravade VI en 6M JI qui vient de prendre la tête de la classe. Côté Dragon, la bagarre fait rage entre les 76 bateaux inscrits… La moindre place gagnée est d’importance et c’est le bateau allemand Brathwurst qui sort du lot aujourd’hui en terminant 1er de la première manche et 2e de la deuxième. Impressionnant à ce niveau de course !

Dragon (4e et 5e manche) : Brathwurst 1er et 2e du jour !

Le Dragon allemand Brathwurst aura été sans contexte le héros du jour en se plaçant 1er de la première manche et 2e de la deuxième manche. Deux manches tactiques et techniques où la moindre erreur était lourdement payée. « Ce n’étaient pas des manches faciles à gérer déclare Gildas Philippe (champion du Monde de 470) le barreur de Dirastac’h (5e à la deuxième manche) car la bouée au vent était placée légèrement sous le vent de l’île Sainte-Marguerite ce qui rendait l’approche assez technique. Mais les deux manches étaient réellement passionnantes et j’apprends toujours à ce niveau de compétition ! ». Bouée au vent difficile à négocier, navigation en flotte, Brathwurst va faire un saut au classement général, lui qui était 21e hier soir. Belles performances également pour les deux premiers au classement général d’hier. Franck Berg (Rat Pack) actuellement en tête termine 1er de la deuxième manche qui s’est courue dans un vent un peu plus fort (15 nds environ) et Guus de Groot (Furie), 2e au Général hier soir, a terminé 3e de la deuxième manche. Quoiqu’il en soit, si l’on regarde attentivement les ordres d’arrivée, on commence à trouver les mêmes noms qui reviennent soit Rat Pack, Furie, Chrisco, Danish Blue, Jessica, Chi ou Lil… Toutes les têtes couronnées en somme !

Classes Métriques : 12M JI (4e et 5e manche) : Cinq sur cinq pour Kookaburra II !

Et deux de plus au tableau de chasse du bateau australien de 1986 ! Les conditions idéales du jour ont permis aux classes métriques de courir deux manches en Baie de Cannes. Deux manches placées sous l’étrave de Kookaburra II qui domine de la tête et des épaules cette 23e édition des Régates Royales-Trophée Prada. Mais Sovereign (1963) n’est pas loin et pointe à une minute puis à deux petites minutes derrière le bateau bleu clair mené par l’équipage italien de Patrizio Bertelli, le « boss » du Team Prada actuellement à Auckland pour la prochaine Coupe de l’America. Sovereign, avec à sa barre le suisse Philippe Durr (nombreux titres mondiaux en Classes métriques) et Lionel Péan à bord, réussit à se glisser devant Challenge 12 de 1983 et ce, par deux fois. Rappelons que ce dernier n’est autre que le sister-ship d’Australia II mais… sans la quille à ailettes. Cette fameuse quille avait révolutionné l’architecture navale Architecture navale #Architecturenavale moderne puisque même aujourd’hui les Class America possèdent de grands ailerons sur leur bulbe. A noter tout de même la troisième place d’Enterprise dans la 2e manche du jour. Ce 12M JI aurait pu être defender de la 23e Coupe de l’America s’il n’avait été battu par Courageous qui gagna cette fameuse édition de la Cup. Enterprise deviendra par la suite « 12M JI lièvre » pour de nombreuses unités comme Freedom, Azzurra et French Kiss.

8M JI : Fleur de Lys impérial ! (4e et 5e manche)

Le bateau cannois mène le bal sur le plan d’eau de sa baie. Nicolas Fauroux a mené Fleur de Lys par deux fois à la victoire aujourd’hui et ce plan Fauroux (de Jacques son père !) construit en 2002 est imbattable ! Aluette termine 2e dans les deux manches et la 3e place s’est répartie entre France et Gaulois. Au général, pas de surprise dans cette classe, Fleur de Lys reste en tête devant Aluette.

6M JI : Bravade VI reprend la tête ! (4e manche)

En 6M JI, une seule manche a été courue. Si Bravade VI (1988), le bateau barré par François Brénac récent Champion du Monde ISAF, remporte cette manche et reprend la tête du Général, c’est une nouvelle fois Dix Août (1950) qui réalise une bonne performance. En effet, cette unité du milieu de siècle termine quatre petites minutes derrière Bravade VI, de 38 ans son cadet ! Gitana, le 6M JI suisse, termine 3e. Au Général, Bravade VI passe en en tête de la classe et Dix Août se glisse 2e. Tiendra-t-il ? A suivre…

Yachts de tradition (2e Manche)

Quelle course ! Thendara (photo), ce plan d’Alfred Mylne de 1937 a mené de barre de maître toute la régate. Beau départ, belle et longue remontée au près toutes voiles dehors, Thendara va mener du début jusqu’à la fin cette régate du jour tout simplement exceptionnelle. Moonbeam (1903) sera calé dans son tableau arrière et terminera à moins de deux minutes derrière ! Marilee, ce magnifique NY40 sur plan Herreschoff de 1926 qui repartira outre-Atlantique pour la saison prochaine, terminera 3e en temps réel mais grimpera à la 2e place en temps compensé. Mais quelle superbe journée puisque les voiliers se devaient de composer à la fois sur la surface de toile à porter, mais aussi sur le rythme des virements de bord à orchestrer avant de revenir tous focs ballons gonflés vers Cannes… En Aurique - de 20 mètres, c’est le petit bijou de Fife, Jap (1897) qui l’emporte devant Iona (1899) et le magnifique Avel (1896)… Un podium de centenaires qui termine devant nombre de bateaux plus récents qu’eux ! En Grand Marconi Epoque, le superbe Belle Aventure Aventure (1929) gagne. Rappelons que ce bateau est né sous le nom d’Eileen et avait été construit pour un homme d’affaire écossais sur plans Fife. On trouve derrière un autre Fife, Hallowe’en (1926) suivi de Seven Seas of Porto (1935), ce 12M JI qui a été une des premières unités de cette jauge construite aux Etats-Unis. En Grand Marconi Classique, Samouraï (1962) gagne une nouvelle fois. Les frères Pavese sont toujours aussi intraitables en régate ! War Baby (1972) est second suivi de Radha (1966). Samuraï, comme tous les ans, sera incontestablement le yacht à battre ! Swala (1969) gagne en Petit Marconi Classique et Sonny (1935), nouveau venu sur le Prada Challenge for Classic Yachts, gagne en Petit Marconi Epoque. Une superbe performance pour ce bateau qui l’emporte devant le beau Stormy Weather (1934). Deux bateaux qui ot nombre de points communs d’ailleurs ! A noter que cette classe compte, un record Record #sailingrecord , dix-sept participants ! Côté Spirit of Tradition, c’est Zéphyr of Falmouth qui l’emporte. A noter également que Cœur Vaillant a pris également le départ en Petit Marconi Epoque avec Philippe Monnet à la barre. Rappelons que Philippe Monnet n’est autre que le recordman du tour du monde à l’envers en solitaire et qu’il va prendre le départ au mois de novembre prochain de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum en solitaire. Cannois, Philippe va essayer de suivre les Régates Royales-Trophée Prada jusqu’à samedi prochain malgré son planning chargé !

Pierrick Garenne

Dragon (76 inscrits) : classement de la manche 5
- 1. Brathwurst (M. Brather-Allemagne) ; 2. Chrisco (D. Schön-Allemagne) ; 3. Frantic (E. Williams-Angleterre) ; 4. Jessica (W. Woods-Irlande) ; 5. Lil (P. Warrer-Danemark)…

Dragon (76 inscrits) : classement de la manche 6
- 1. Rat Pack (F. Berg-Danemark) ; 2. Brathwurst (M. Brather-Allemagne) ; 3. Furie (G. de Groot-Hollande) ; 4. Danish Blue (P.R. Hoj Jensen-G-B) ; 5. Dirastac’h (Y. Kersalé-France)…

Classes Métriques : classements généraux provisoires
- 6MJI ( 8 inscrits) après quatre manches : 1. Bravade VI (F. Brénac-France) 12 pts ; 2. Dix Août (P-P Heckly- France) 15 pts ; 3. Gitana (G. Gini-Suisse) 16 pts…
- 8MJI (4 inscrits) après cinq manches : 1. Fleur de Lys (N. Fauroux-France) 6 pts ; 2. Aluette (P. Groh - Suisse) 9 pts ; 3. France (France) 17 pts…
- 12M JI (6 inscrits) après cinq manches : 1. Kookaburra II (Gabrielli-Italie) 5 pts ; 2. Sovereign (L. Péan-France) 11 pts ; Réclamation ensuite…

Tradition classements généraux (temps compensé) après manche 2 :
- Tradition Aurique (+ de 20 mètres - 7 inscrits) : 1. Thendara ; 2. Marilee ; 3. Moonbeam…
- Tradition Aurique (- de 20 mètres - 8 inscrits) : 1. Jap ; 2. Iona ; 3. Avel…
- Grand Marconi Epoque (12 inscrits) : 1. Belle Aventure Aventure  ; 2. Hallowe’en ; 3. Seven Seas of Porto…
- Grand Marconi Classique (6 inscrits) : 1. Samuraï ; 2. War Baby ; 3. Rhada…
- Petit Marconi Epoque (17 inscrits) : 1. Sonny ; 2. Stormy Weather ; 3. Havsornen…
- Petit Marconi Classique (8 inscrits) : 1. Swala ; 2. Al Na’ir III ; 3. Sagittario…
- Esprit de Tradition (3 inscrits) : 1. Zephyr of Falmouth ; 2. Wild Horses ; 3. White Wings…


Dans la même rubrique

REGATES ROYALES-TROPHEE PRADA : Plus de 150 bateaux et 2 000 marins sur l’eau

Régates Royales Cannes : Franck Berg (Rat Pack) confirme en Dragon

Voiles de Saint-Tropez : Les Voiliers de tradition en lice à partir du 1er octobre

Course Cutty Sark des Grands Voiliers : Le « Rara-Avis » reprend le large


A la une