SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Imoca Prysmian Group

Giancarlo Pedote : "le groupe Prysmian a décidé de lancer une nouvelle campagne sur le Vendée Globe 2024"

mercredi 22 septembre 2021Redaction SSS [Source RP]

Lors du dernier salon Salon #Salonnautique Nautique de Gênes (Italie), Giancarlo Pedote et Prysmian Group, partenaire historique du skipper, ont annoncé leur présence sur la prochaine édition du Vendée Globe.

« Je suis heureux que le groupe Prysmian, qui me suit depuis maintenant 14 ans, ait décidé de lancer une nouvelle campagne sur le Vendée Globe 2024. Cette collaboration s’accompagnera également d’une amélioration de la structure du bateau. Mais nous souhaitons embarquer le maximum de partenaires dans cette aventure Aventure humaine qui souhaiterons s’associer à l’IMOCA Imoca #IMOCA Prysmian Group et Electriciens sans frontières. Nous sommes conscients que l’engagement financier nécessaire à la bonne réussite d’un Vendée Globe doit se faire avec l’ouverture à de nouveaux partenaires financiers qui, comme Prysmian, croient au sport comme moyen de communication Communication #Communication valable et puissant » a commenté le skipper italien. C’est donc sur l’IMOCA Imoca #IMOCA Prysmian Group du Vendée Globe 2020 structurellement modifié, que le marin repartira en 2024 dans l’optique de réaliser un nouveau tour du monde en solitaire.

« La voile est porteuse de valeurs fortes, similaires à celles de Prysmian, comme l’ambition et la recherche constante de nouveaux défis, mais aussi proche des marchés dans lesquels nous évoluons comme l’éolien et les énergies renouvelables qui représentent une part croissante de notre activité. L’engagement fait partie de l’ADN de Prysmian, comme en témoignent les décisions sociales et environnementales que nous avons prises », a déclaré le Directeur Général de Prysmian Group, Valerio Battista.

Un projet environnemental en collaboration avec l’UNESCO

Giancarlo Pedote, comme d’autres marins, a annoncé son intention de contribuer à la protection des océans ; son bateau sera ainsi équipé de capteurs pour mesurer la température et la salinité de l’eau dans laquelle il naviguera, devenant par là-même un outil de surveillance environnementale « in situ ». Les données obtenues par les capteurs seront numérisées et transmises à la Fondation (CMCC) grâce à la technologie PRY-CAM, innovation développée par le Groupe Prysmian. Les données seront ensuite analysées et validées par le CMCC et mises à disposition de la communauté scientifique internationale gracieusement, pour qu’elles puissent être utilisées afin de surveiller l’état de santé des Océans.

"En janvier dernier, au retour de mon premier tour du monde, j’ai senti naître en moi l’envie de reproduire l’expérience ’avec un projet sportif plus compétitif et la volonté de faire quelque chose de concret pour protéger cette magnifique ressource qu’est la planète. J’ai partagé mon sentiment auprès de l’Unesco en rencontrant Francesca Santoro, spécialiste de programme au Bureau régional de l’UNESCO pour la science et la culture en Europe de la COI, qui a tout de suite été enthousiasmée. Prysmian Group avait le même enthousiasme et a immédiatement décidé de soutenir la partie scientifique du projet », a conclu Giancarlo Pedote.

S’implanter durablement à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région.

C’est en 2009 que le skipper italien est arrivé en France pour commencer sa carrière de navigateur en vue de la Mini Transat 2009. « Venir s’installer en Bretagne, et faire déplacer sa famille pour son métier n’est pas chose facile. Se couper de nos familles, de nos proches, n’est pas banal, mais c’était important de venir ici à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. se confronter à l’élite de la course au large. » Depuis, le plus italien des Lorientais veut continuer à investir durablement et recherche activement des locaux sur le port morbihannais qui lui permettront de construire un projet à dimension internationale autour de l’IMOCA Prysmian Group.



A la une