SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Voile légère

Peacoq’ : Un dériveur à foils pour voler et régater en double

mercredi 28 octobre 2020Redaction SSS [Source RP]

En été 2013, l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup voit se défier kiwis et américains juste en dessous du Golden Gate à bord des AC72 AC72 #AC72 . Ces machines de vitesse Vitesse #speedsailing révèlent au grand public la magie des foils. C’est à cet instant, que Patrick Billot, passionné de voile, décide de participer à cette révolution du foil Foil #foil . Il s’était demandé, pourquoi la pratique de la navigation sur foil Foil #foil restait l’apanage des compétiteurs.

Cinq ans plus tard, le marché n’ayant pas évolué outre mesure, l’entrepreneur décide de regrouper autour de lui une équipe compétente afin de remédier à cette carence du marché. Son objectif est le suivant :

« Permettre à tous les amateurs de voile de découvrir les grisantes sensations du vol sur l’eau »

Deux ans plus tard la société FOILY commercialise deux bateaux dans sa gamme :
- le Peacoq‘, version propriétaire, haut de gamme avec accastillage Harken
- et le Peacoq’ 14, adapté aux besoins des écoles de voile, en photo ci-dessus.

Ces deux monocoques ont un cahier des charges spécifique et deux coques différentes, mais le socle commun se résume en trois mots : Facilité, Stabilité et Sensations.

Le Peacoq‘

On utilise le Peacoq’ depuis une plage, un lac, une berge, avec une mise à l’eau classique de dériveur. Le poids plume de 130 kg facilite cette mise à l’eau.

Tous les appendices se relèvent pour ne laisser que 50 cm de tirant d’eau. Les foils sont entièrement relevés au-dessus de la ligne de flottaison. Ainsi on peut naviguer de manière classique (non volant). Le plan de pont épuré ainsi que le foc auto-vireur facilitent la prise en main du bateau.

Programme :

Le Peacoq’ est un monocoque pour deux personnes à bord, qui permet de faire ses premiers vols sur l’eau sans instructeur tant son utilisation est intuitive et ressemble à la navigation sur un monocoque classique.

Ensuite le Peacoq’ permet de progresser pour allonger les phases de vols et changer d’amures (Foiling jibe, Foiling tack).

Le Peacoq’ s’adresse aux amateurs de voiles de toute âge, qui naviguent sur habitable et qui souhaitent s’amuser en mer avec un monocoque hybride entre le croiseur et le dériveur. En effet, la stabilité est garantie par une carène puissante dont la largeur est augmentée sur l’avant grâce à une étrave en scow. Grâce à ses foils en J auto-régulant, voler sur l’eau revient à s’absoudre de la traînée et procure une sensation de légèreté couplée à une sensation de vitesse Vitesse #speedsailing tout à fait grisante.

Avec la création d’une classe Peacoq’ les propriétaires se retrouvent annuellement pour partager leur passion pour la voile, la mer et le foil Foil #foil pour des raids et des régates d’amateurs : la classe IPA (International Peacoq’ Association).

Mode de construction :

100% produit en France (région Pays de Loire), la coque est fabriquée en infusion chez SISCO COMPOSITE dont le chantier cumule une expérience nautique et aéronautique garantissant un excellent niveau de qualité. La société FOILY assemble l’ensemble du bateau sur le site de Sisco.

Caractéristiques techniques :

  • Longueur : 4,20m
  • Largeur : 1,82 m (foils relevés)
  • Architecte : MMPROCESS / Peacoq 14, version club : Raphaël Censier
  • Poids : 130 kg
  • Coque : Sandwich, fibre de verre, mousse, avec finitions carbone
  • Gv et son deck sweeper : 9,5m2
  • Foc autovireur : 3,5m2
  • Système pour remonter le safran
  • Système de relevage des foils
  • Foils latéraux aluminium et composite
  • Prix avec équipement standard : 32 000€ TTC (France)

Options d’équipements :

  • Mise à l’eau
  • Remorque de route
  • Code 0
  • Contrat de maintenance

- Communiqué www.peacoq.fr



A la une