SeaSailSurf®

From offshore to inshore: all the news abouts sea sports from 2000

La Trinité sur Mer

Spi Ouest-France 2020 : une édition particulière pour les 330 équipages présents

Sunday 27 September 2020Redaction SSS [Source RP]

Reporté au mois de septembre alors qu’il se déroule traditionnellement le week-end de Pâques, le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France Destination Morbihan 2020 avait une saveur toute particulière pour les 330 équipages présents. « On avait tous le syndrome du cheval enfermé dans son box ! » plaisante Alexis, équipier à bord d’un JPK 10.10, de retour à terre ce dimanche. Dans les yeux des 1 700 navigateurs et navigatrices se dégagent ce soir toute la magie d’un Spi qui a su exister malgré la crise sanitaire : 88 régates courues, de la grosse brise, du vent léger, des ciels sublimes, d’incroyables figures de styles… Du grand, du très grand Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France qui révèle un niveau de jeu de plus en plus élevé et toujours un heureux mélange d’amateurs et de professionnels décidément accros à cet évènement incontournable dans le calendrier des régates européennes.

Rond Département du Morbihan

J/80 : ASPTT Nantes vainqueur des 37 monotypes !

37 inscrits et des matches à tous les étages comme d’habitude en J/80. Cette série monotype démontre à chaque fois la grande homogénéité des équipages qui bien souvent connaissent par cœur leur bateau et les petits secrets d’une belle manœuvre. Il fallait être bon surtout dans ces conditions brusques et très variables. Simon Moriceau et son équipage remportent donc cette 42ème édition du Spi devant Elite Ecole Navale et Navigatlantique de Anne Phelipon.

J/70 : Les Rochelais intraitables

Avec 4 victoires de manche sur 6, le J/70 Pierre Ocean skippé par Hervé Leduc fut difficile à battre quelles que soient les conditions. L’équipage de La Rochelle a su parfaitement maîtriser la flotte des 13 monotypes devant Sage Engineering Sailing Team de Damian Michelier et Virtual Regatta de Philippe Guigné qui termine sur la troisième marche du podium.

Open 5.70 : Roulez jeunesse

Difficile de battre Titouan Giannantoni et son jeune équipage de Paimpolais : 4 victoires de course sur 6 courues, une maîtrise parfaite du bolide même dans le vent tonique et imprévisible. Ils étaient 22 à courir derrière eux, 22 équipages diablement motivés et visiblement heureux de participer au Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France Destination Morbihan, comme s’ils entraient dans la cour des grands. 2ème à 10 points, Emilien Polaert et ses équipiers sur Cercle de Voile de Saint-Aubin-Elbeuf devancent de deux petits points les Nantais skippés par Louis Liegey. Pour la catégorie des Open 5.70, le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France Destination Morbihan représentait également le championnat de France de la série : CRAS Nautique Paimpol est donc champion de France !

Rond Région Bretagne

ETF 26 : Billy Besson sur Ethik, loin, très loin devant…

Si les 6 équipages en ETF 26 n’ont pas pu naviguer vendredi pour cause de grosse brise, 8 courses ont été lancées et pas des moindres ! Car sur ces petits catamarans à foils, la concentration et l’agilité demeurent de précieuses alliées. A ce petit jeu complètement fou, Billy Besson, quadruple champion du monde de Nacra 17, et ses équipiers Matthieu Vandame et François Morvan, remportent toutes les courses haut la main devant Jean-Pierre Dick, 2ème et Jean-Christophe Mourniac, 3ème.

Rond Voiles et Voiliers

Open 7.50 : O’Tomate roi de la glisse

Pas de régate vendredi non plus pour ces surpuissantes luges dotées d’immenses spis asymétriques, mais un week-end de franches bagarres sur l’eau pour les 5 équipages présents. Un joli duel s’est déroulé tout au long des 7 courses courues entre O’Tomate skippé par Matthieu Leys et Le Kermancy-Open Bar mené par Sébastien Thétiot. O’Tomate l’emporte d’une courte tête !

Mach 6.50 : Et de deux pour Paul Cloarec sur L’Ankou !

7 Mach 6.50 se disputaient le graal, 7 grands habitués de ce support de glisse diablement exigeant surtout dans la brise. L’équipage de Carantec de Paul Cloarec sur L’Ankou remettait son titre en jeu devant deux bateaux trinitains, ceux de Manu Guédon et de Mathieu Jones. Au final, L’Ankou l’emporte d’un seul petit point devant Alternative Sailing.

Diam 24 Diam 24 #Diam24 OD : Des Havrais en grande forme

Il fallait avoir le nez creux pour choisir le bon côté du plan d’eau, l’expérience pour se sortir des enroulements de bouées parfois rocambolesques et le physique pour tenir la cadence infernale des 7 parcours lancés aux 22 équipages ! Au final, après trois victoires de manches, Guillaume Pirouelle et ses équipiers havrais sortent grands vainqueurs de ce 42ème Spi Ouest-France Destination Morbihan devant Matthieu Souben (Extreme team Morbihan Mille Nautique) et Solune Robert (Golfe du Morbihan). A noter un fort vent de jeunesse dans cette catégorie reine du Spi, de plus en plus plébiscitée par les amateurs éclairés de tout l’hexagone.

Rond Saint James

IRC A et B : Racing Bee 2 et Tiger vainqueurs incontestés !

Ils ont mené le bal de bout en bout, contrôlé chacune des flottes des 23 (IRC A) et 22 (IRC B) équipages. Racing Bee 2, le JPK 10.10 cherbourgeois et Tiger, le Mmw33 de Anne Quentin n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires en leur infligeant un écart de plus de 10 points au classement général. Une fessée comme on dit dans le jargon !

Osiris B et C : un classement très serré

Il y a égalité de points en Osiris B entre le First 32S5 de Nicolas Troquer (Aquarius II) et le Sun Fast 32 GTE (Groupe Pr) de Nicolas Le Coz ! Aquarius II l’emporte au final ayant gagné la dernière course, c’est dire si les 5 régates ont été disputées. En Osiris C, c’est le J24 Jeronimo du Crouesty qui sort grand vainqueur du match avec le Surprise Q Souezhadenn basé dans le golfe du Morbihan. Les locaux ont été à la fête en baie de Quiberon connaissant parfaitement les petits coups à jouer…

Grand Surprise : Les Normands à la régulière

Quelle flotte que celle des Grand Surprise ! 33 équipages ont joué des coudes trois jours durant sur des régates ultra serrées dont personne ne pouvait prédire le podium encore ce matin. Au final, ce sont deux équipages de Saint-Aubin-les-Elbeuf qui l’emportent. Victoire donc pour Les Artistes Peintres skippé par Antoine de Vallavieille et deuxième place pour Rouen Port Maritime de Paul Hebert. Les deux équipages féminins représentantes du corps médical, qui découvraient le Spi Ouest-France Destination Morbihan à bord de MACSF Horizon Mixité, terminent aux 15ème et 26ème place.

First 31.7 : des amateurs bien éclairés

Ils étaient 11 inscrits et se sont livrés à de belles bagarres en baie de Quiberon. Ce matin au café, les deux équipages de tête étaient à égalité de points. Autant dire que sur le dernier grand parcours banane, le match fut grandiose entre City’Zen Remorque Center et Le Bistrot du Marin. Ce dernier n’a rien pu faire contre l’équipage brestois surmotivé, et rétrograde au pied du podium. City’Zen l’emporte donc… Gageons que la revanche aura lieu sur le Spi 2021 !

Rond Breizh Cola

Osiris A : Le Sun Fast 3200 Haka sur la plus haute marche du podium

L’équipage du pays des Abers remporte haut la main ce 42ème Spi devant le J105 Passiflore de Charles Gury du yacht Club de Crouesty. Les Baulois sur le X442 Ster Wenn 5 skippé par Pierre Sallenave sont troisièmes. Haka signe une belle victoire en terminant largement devant ses concurrents avec 12 points d’écart sur le 2ème et 13 points sur le 3ème.

IRC Double : Les lauriers pour Ozon/Pouligny sur leur Sun Fast 3300 Sapristi

Il y a eu du sport dans la catégorie qui comptait le plus grand nombre d’inscrits. 61 tandems sur des bateaux pointus et techniques, des skippers de renoms ou non, mais surtout des marins qui connaissent parfaitement leur monture et la musique de la régate. Le menu fut pour le moins complet et pimenté sur cette 42eme édition du Spi avec des parcours côtiers à gérer entre grands bords de portant, manœuvres à raser les cailloux, et beaucoup de tactique. Alexandre Ozon et Cédric Pouligny l’emportent donc devant les très bons Jean-Pierre Kelber et Fred Duthil sur leur JPK 10.30 Léon. Le Sun Fast 3200 rochelais Whatelse termine sur la troisième marche du podium. Sapristi s’est vu également remettre le trophée du Spi Ouest-France Destination Morbihan 2020 qui récompense l’équipage qui a remporté le plus de manches dans sa catégorie eu égard au nombre d’inscrits. Un trophée qui sera remis en jeu l’an prochain !

Multi 2000 : Guyader (TS 5) impérial !

Sur les 18 bateaux au départ vendredi, il y a eu un peu de grabuge dans la flotte des multicoques habitables. Il faut dire que la première journée très musclées (25 à plus de 30 nœuds de nord-ouest) a vu un chavirage (Glomérule, Tricat 30) et des équipages qui ont préféré jouer la prudence en rentrant au port. Sur le TS 5 Guyader, les manches se sont enchaînées avec grande maîtrise : 3 parcours, 3 victoires ! Acapella et Tiger 6 complètent le podium.

Class40 Class40 #Class40 : Un fauteuil pour deux

Sur les 5 équipages, deux étaient sur le papier susceptibles de l’emporter. Deux Class40 Class40 #Class40 de dernière génération dont un fraîchement mis à l’eau : Lamotte Modul Création de Luke Berry et et Leclerc Ville La Grand d’Olivier Magre. Au jeu du chat et de la souris, c’est Luke et son équipage qui s’offrent deux victoires de manches.

Rendez-vous du 1er au 5 avril 2021 pour la 43ème édition du Spi Ouest-France Destination Morbihan.

Ils ont dit

Philippe Joubin, directeur du Spi Ouest-France Destination Morbihan

« Nous nous sommes vraiment battus avec Ouest-France, la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer et Christophe Gaumont de la Fédération Française de Voile pour maintenir le Spi Ouest-France Destination Morbihan. Nous n’avions qu’une seule ambition : assurer des régates. Ensuite, pouvoir organiser un village, c’était un peu la cerise sur le gâteau en cette période de crise sanitaire. Il y avait une grosse frustration de la part des coureurs, et aujourd’hui nous sommes super contents d’avoir eu 330 bateaux ! Ce fut Spi exceptionnel, le niveau des régates était incroyable, d’un très bon niveau. Le comité de course a tout mis en œuvre pour envoyer un maximum de manches malgré les conditions toniques de vendredi et le blocage des pêcheurs samedi matin. La prochaine édition se tiendra du 1er au 5 avril 2021. On espère que la crise de la COVID sera dernière nous et que nous pourrons donner encore plus de dimension au Spi à terre. Nous allons également essayer d’intégrer de nouvelles catégories de bateaux. Il ne faut pas qu’on s’endorme, il évoluer en même temps que la voile évolue ! »

Paul Meilhat, Domino’s 4 Vents Cup, Half Tonner, IRC B

« Nous sommes un bon équipage de copains, et ce fut un plaisir de naviguer après cette année pas drôle du tout. J’adore le Spi, j’en ai fait beaucoup, mon premier quand j’avais dix en Figaro 1, ensuite sur Diam 24 Diam 24 #Diam24 , M34 M34 #M34 … Pour le moi le Spi, c’est les retrouvailles avec le milieu de la voile, et cette année cela prenait encore plus de sens. C’est la fête de l’habitable, c’est populaire, il y a de l’échange. Notre bateau est un half tonner, il a le même âge que moi ! Il a été construit en 1983, on l’a acheté il y a dix-sept ans avec des copains. »

Alexis Vaganet, Papillon, JPK 10.10, IRC B

« C’était incroyable ! Ces trois jours ont paru une semaine. Il y a eu des lumières hallucinantes. Nous étions un peu en arrière de la flotte alors on avait le privilège de voir les flottes. Il y a eu de la tactique, de la gestion des cailloux sur les parcours côtiers, c’était de superbes moments. La voile est quand même une communauté incroyable, et il faut dire qu’on avait tous le syndrome du cheval dans son box ! On était trop contents de se retrouver et de régater tous ensemble. »

Jean-Luc Van den Heede, Matmut 2, Osiris habitable

« On a explosé notre génois. C’est le problème quand il y a du vent, tout ce qui est fragile casse. Ouh la la ! Le nombre de Spi Ouest-France ? Une bonne quinzaine et sur plein de supports différents. C’est une régate très sympa parce qu’il y a plein de bateaux, c’est une ambiance que j’aime. Je n’aime pas que les grandes régates en solitaire, j’adore l’équipage. Là, c’est un équipage de très bons copains qui régatent avec moi aux Sables d’Olonne. Tout le monde est content surtout cette année de se retrouver tous ensemble sur le même plan d’eau. Je ne regrette pas d’être venu et on repart tout de suite aux Sables d’Olonne, on rentre de nuit ! »

Boris Rohou, Pludpolemic, Open 5.70

« Cela fait du bien une grosse régate comme ça, surtout qu’on a eu des conditions exceptionnelles, avec beaucoup de vent. Sur ces petits bateaux, c’est technique, très intéressant. On vient de Socoa au Pays basque et c’est super de naviguer avec du monde, de se frotter à la concurrence. Nous terminons 7e au classement général, et nous sommes vraiment contents. »


Site internet de l’événement : https://evenements.ouest-france.fr/spi/

Portfolio



Head news