Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Voile légère » Multicoque de sport » 10e St Barth Cata-Cup : Victoire des Grecs Iordanis Paschalidis et (...)

#VOILE Catamaran de sport

10e St Barth Cata-Cup : Victoire des Grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis

D 20 novembre 2017     H 08:35     A Redaction SSS [Source RP]     > 710 visites     C 1

#Antilles | #catamaran |

agrandir
Cette quatrième et dernière journée de la St. Barth Cata-Cup qui devait départager les leaders et définir le podium a, en effet, offert un scénario improbable avec, à la clé, une foule de rebondissements. Ainsi, alors que la victoire semblait tendre les bras à Franck Cammas et Matthieu Vandame (ODP 1) qui occupaient la tête au classement à l’aube des deux dernières manches, celle-ci est finalement revenue à Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis (Relwen), les premiers ayant commis une erreur de parcours. Les Grecs sont toutefois loin d’avoir volé leur victoire. Les deux hommes ont, effet, constamment joué aux avant-postes et fait preuve d’une remarquable régularité malgré les conditions très changeantes. Au final, ils s’imposent avec une belle avance et devancent, dans l’ordre, les Argentins Cruz Gonzales Smith – Mariano Heuser (Eden Rock Villa Rental) et les Belges Patrick Demesmaeker – Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth).

Alors que cette journée de compétition s’annonçait déjà sous haute-tension tant les écarts de points étaient infimes entre les leaders à l’issue des cinq premières manches, le comité de course a décidé de pimenter encore un peu le jeu en lançant un tour de l’île, une course comptant l’équivalent de deux et ne pouvant être retirée du classement. « Dans ce contexte, il y a tout à perdre ou tout à gagner », avait déclaré Franck Cammas avant de partir sur l’eau, ce dimanche matin. Le barreur Aixois ne pensait alors pas si bien dire. Bien dans le match, parfaitement dans le contrôle de ses principaux adversaires, les Grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis, le navigateur a commis une grosse faute en omettant une marque de parcours, peu avant le Pain de Sucre, dans le dernier tiers du parcours.

A l’arrivée, pas d’équivoque. Le jury a statué et décidé sa disqualification, à lui ainsi qu’aux deux autres bateaux concernés. Un coup dur pour le vainqueur de l’édition 2013 qui, de ce fait, perd non seulement la première place, mais en plus encaisse d’un coup 96 points, se trouvant ainsi relégué à la 13 e place au général. « C’est le jeu de la régate et les règles sont les règles. Bien sûr, c’est une fin de course un peu particulière mais cela fait finalement nos affaires. Franck et Matthieu ont, je pense, globalement mieux navigué que nous cette semaine car nous avons commis pas mal d’erreurs qui nous ont fait perdre bêtement des points et que nous aurions pu éviter », a commenté Iordanis Paschalidis qui remporte donc la victoire, celle qui lui échappait jusqu’alors. « J’avais participé à la St. Barth Cata-Cup à deux reprises avec mon ami G ustaf Dyrssen et les deux fois, nous avions manqué le podium de peu (ils avaient fini 4 e en 2012 et 6 e en 2016, ndlr). Cette année, en venant avec mon équipier de F18 habituel, je visais clairement la première place. Aujourd’hui, l’objectif est atteint. Je suis super content. Ça fait drôlement plaisir de s’imposer face à des gens tels que Franck Cammas ou Patrick Demesmaeker, tous les deux sacrés vice-champions du Monde de la série par le passé (le premier avec Jérémie Lagarrigue en 2008 et le second l’été dernier avec Gilles Tas, ndlr) », s’est réjoui le barreur de Relwen qui, avec des places de 2 e et 8 e ce dimanche, est parvenu à garder l’avantage sur des concurrents très en forme et bien décidé à jouer le tout pour le tout, à l’image des Argentins Cruz Gonzales Smith et Mariano Heuser. Impressionnants de maîtrise, ces derniers ont frôlé le sans-faute sur les deux régates du jour (un tour de l’île, on l’a dit, puis un parcours plus petit entre Saint-Jean, Toc Vert et le Colombier), terminant 1 e et 2e.

Descente aux enfers des uns, remontée fulgurante pour les autres

« C’était une journée presque parfaite et ça fait du bien. Les jours précédents, nous avons un peu manqué de réussite car nous avons souvent été aux avant-postes au départ avant de régulièrement perdre des places et de finir autour de la 6 e ou 8 e place. Aujourd’hui, il y a eu un peu plus de vent (entre 10 et 12 nœuds) et nous avons été plus à l’aise mais surtout, nous avons lâché les chevaux en étant nettement moins conservateur que lors des jours précédents et en n’hésitant pas à prendre de vrais risques », a relaté le barreur d’Eden Rock Villa Rental qui n’a pas tergiversé à jouer à rase-cailloux dans le dernier bord de près de la première course. « C’est assurément ce petit coup qui nous a mené à la victoire sur le tour de l’île, la course la plus importante de cette St. Barth Cata-Cup en termes de points », a ajouté l’Argentin qui d’une part remporte le Prix Marché U récompensant la meilleure journée et qui, d’autre part se voit propulsé de la 8e à la 2e place au classement, au nez et à la barbe de Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani, les vainqueurs de l’édition 2015.

« On regrette un peu d’avoir mené le tour du l’île pendant les trois quarts du parcours et de s’être fait doubler en vitesse Vitesse #speedsailing pure, sous spi, entre Grande Pointe et Pain de Sucre mais c’est ainsi. Au final, pour nous c’est un nouveau podium sur la St. Barth Cata Cup. C’est une performance plutôt inespérée cette année avec des adversaires aussi finauds. Les Grecs se sont montrés très rapides et les Argentins ont fait preuve d’une très bonne lecture du plan d’eau. Nous avons toutefois la satisfaction d’avoir réalisé un sans-faute, vendredi, en remportant les deux courses du jour, ce qui restera pour nous quelque chose d’incroyable. Ce que je retiendrai aussi de cette 10 e St. Barth Cata-Cup c’est évidemment l’ambiance formidable, l’organisation Organisation #organisation impeccable, et la bonne humeur de Nono (Gustave-Honoré Lavali), notre président du comité de course. Vivement la prochaine ! », a terminé Olivier Gagliani. Tout est dit.

Portfolio



Dans la même rubrique

EFG Sailing Arabia - The Tour

8e Tour d’Arabie : Le Diam 24 remplace le Farr 30

L’EFG Sailing Arabia – The Tour - également connu comme le Tour d’Arabie - change de visage. Pour sa 8e édition, l’épreuve phare de la voile au Moyen Orient évolue avec un nouveau support et un nouveau format. Après sept éditions en monocoque, c’est maintenant en trimaran Diam 24 Diam 24 #Diam24 que la compétition se déroule et tout se joue au cœur du Sultanat à travers huit étapes remontant le pays, du Sud vers le Nord.
Lire la suite →

Flying Phantom

Red Bull Foiling Generation : Louis Flament et Charles Dorange ont survolé la 2e édition à La Baule

Habitués aux podiums mondiaux, Louis Flament et Charles Dorange ont survolé la 2e édition du Red Bull Foiling Generation. Les Rochelais seront de très sérieux prétendants lors de la finale Monde, en octobre 2018.
Lire la suite →

Catamaran à foils

GC32 Racing Tour : L’équipe Suisse de Realteam skippée par Jérôme Clerc, remporte le circuit 2017

L’équipe Suisse de Realteam d’Esteban Garcia, skippée par Jérôme Clerc, est le grand vainqueur du GC32 GC32 #GC32 Racing Tour 2017. Après ses victoires sur les étapes de Riva et de Calvi, la troisième place de Realteam sur le Marseille One Design a permis à l’équipe Suisse de remporter le trophée 2017 du GC32 GC32 #GC32 Racing Tour. L’équipe Américaine d’Argo, de Jason Carroll, a terminé deuxième à six points derrière, et tout juste un point devant le troisième, Mamma Aiuto !, l’équipe Japonaise de Naofumi Kamei.
Lire la suite →

Catamaran de sport

Mondial Nacra 17 : Ben Saxton et Katie Dabson (GBR) s’imposent sur le fil devant Echavarri/Pacheco (ESP) et Tita/Banti (ITA)

La Baie d’Aigues Mortes a sorti le grand jeu pour faire du dernier jour de compétition un superbe spectacle : soleil et 18 à 25 nœuds de tramontane pour disputer les deux dernières manches du matin suivies de la Medal Race. Et quelle Medal Race ! Tout s’est joué dans les 20 dernières secondes de course. A fond au portant, les Anglais Saxton/Dabson voient leur destin se sceller en soufflant la deuxième place (et avec elle le titre mondial ! ) aux Espagnols Echavarri/Pacheco à quelques mètres de la ligne d’arrivée. Quelques minutes auparavant, une collision entre Tita/Banti (ITA) et Martinez/Maslivets (ESP) entraînait le démâtage du bateau Ibère. Les Italiens grimpent tout de même sur la 3e marche du podium.
Lire la suite →
JPEG

GC32

Extreme Sailing Series : Oman Air prend la tête du classement grâce à sa victoire à Hambourg

Oman Air a remporté sa deuxième victoire sur un Act suite à une finale passionnante à Hambourg, malgré la pression mise sur la fin de la régate par SAP Extreme Sailing Team. Le syndicat omanais prend ainsi la tête du classement général.
Lire la suite →

A la une

Régate

5e Monaco Sportsboat Winter Series • Act 3 : Ludovico Fassitelli (Junda – Banca del Sempione) continue sur sa lancée

Près d’une cinquantaine de bateaux et 150 régatiers de 9 nationalités étaient de nouveau sur le pont pour le troisième acte des Monaco Sportsboat Winter Series, série de régates organisées une fois par mois entre octobre et mars, par le Yacht Club de Monaco.
Lire la suite →

Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

mardi 12 décembre
  Visiteurs connectés : 25

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Tong SeaSailSurf 2013
Paire de tongs pour la plage ou la maison
SweatShirt Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.