Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Figaro » Tour de Bretagne à la Voile : Nicolas Lunven et Gildas Mahé remportent (...)

#VOILE Figaro-Bénéteau

Tour de Bretagne à la Voile : Nicolas Lunven et Gildas Mahé remportent l’édition 2017

D 2 septembre 2017     H 19:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 1886 visites     C 1

#cotesdarmor | #brest | #saintmalo #bzh | #Nantes | #quiberon #bzh | #lorient #bzh | #FigaroBeneteau |

agrandir

Ils ont largement dominé la première partie de ce Tour de Bretagne à la Voile. Forts de leurs 12 points d’avance (et non 8 comme mentionné hier) avant de s’élancer sur la dernière course de ce Tour de Bretagne à la Voile, Nicolas Lunven et Gildas Mahé (Generali) 10e à Piriac-sur-Mer sont les grands vainqueurs de cette édition 2017. Sébastien Simon et Vincent Riou (Bretagne CMB Performance) très réguliers dans le top 5 et avec une victoire d’étape hier terminent deuxièmes à 7 points. Thierry Chabagny et Frédéric Duthil (Gedimat) grands animateurs de la course depuis Saint-Malo, avec de bonnes (deux fois 2e) et de moins bonnes manches, complètent ce podium de tr&egrav e ;s haut vol à 3 points des deuxièmes !

Le duo Dutreux/Lagravière (Sateco) s’offre une victoire d’étape à couper le souffle à Piriac-sur-Mer, talonnés par les carantécois Cloarec/Jourdren (Saferail) et Justine et Bryan Mettraux (TeamWork).


Les derniers bords de ce Tour de Bretagne à la Voile ont été à l’image de la course : au contact, acharnés, de très haut vol… et à rebondissements ! Après 8 jours de courses particulièrement intenses, sans pause, il fallait, aujourd’hui encore, tout donner, surtout le meilleur.

Pourtant, le début de journée fut propice à la déconcentration : 10h, premier rappel général en baie de Quiberon, la brise évanescente contraint les concurrents à démarrer leur moteur pour tracer, hors course, vers la presqu’île de Rhuys. Là, une brise thermique s’installe, il est midi et demi. Un deuxième départ est donné : nouveau rappel général. A 13h08 enfin, l’ultime course de ce Tour de Bretagne à la Voile est lancée.

Le duo Simon/Riou (Bretagne CMB Performance) s’installe très vite en tête, suivi de Chabagny/Duthil (Gedimat), Leboucher/Tabarly (Ardian), Lunven/Mahé (Generali), Hardy/Ruyant (Agir Recouvrement)... Les « gros bras » sont devant, la messe semble être dite, rien ne bouge pendant deux heures… jusqu’à quelques minutes de l’arrivée. Là, la paire Dutreux/Lagravière (Sateco), talonnée par Cloarec/Jourdren (Saferail), Justine et Bryan Mettraux (TeamWork), Le Turquais/Delapierre (Nibelis), Kolacek/Biarnès (Czeching the Edge), bref, la nouvelle génération sort du bois grâce à une option à la côte pour voler la vedette à l’ex-groupe de tête…

Jusqu’au bout, cette bataille de titans fut splendide. Elle sacre trois duos d’exception.

Un podium éclectique

Tour de Bretagne à la Voile 2017 : Quiberon Piriac sur mer © Pierrick Contin « Nous avions déjà deux transats à notre actif ensemble, on sort tous les deux de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire … c’est peut-être aussi ça qui nous a permis d’être performants dès le début de l’épreuve », analyse Nicolas Lunven. Trois fois 2e, une fois 1er, une fois 5e et deux fois dans les 10… Ils ont frappé fort d’entrée de jeu. Les deux talentueux complices ont ensuite réussi à tenir la pression en limitant largement la casse ensuite. Gildas Mahé est ainsi le premier figariste a accrocher trois victoires de Tour de Bretagne à son palmarès.

Deuxièmes à 7 points, Sébastien Simon et Vincent Riou (Bretagne CMB Performance), toujours réguliers dans le top 5, ont eux aussi su éviter les contre-performances qui pèsent lourd au compteur. Ils concluent cette boucle bretonne sur une sérieuse montée en puissance… On n’est pas vainqueur de Vendée Globe (Vincent Riou) et 2e du Championnat de France Elite de Course au Large (Sébastien Simon) par hasard.

Cinq fois sur le podium sur sept manches disputées, Thierry Chabagny et Fédéric Duthil (Gedimat) ont été de grands animateurs de cette course : ils s’offrent une troisième marche de podium largement méritée.


Nicolas Lunven et Gildas Mahé (Generali) vainqueurs du Tour de Bretagne à la Voile : « Heureusement que ça se termine cette histoire ! Aujourd’hui, c’était un peu scénario catastrophe : Bretagne CMB Performance était à 50m de nous, mais il y avait quand même huit bateaux entre lui et nous ! Du jamais vu de toute la régate. Huit bateaux, ça passait encore. On s’est dit : ‘’on s’emballe pas, on ne pète pas les plombs, ça va le faire ! On se concentre, on ne fait pas d’erreur… ‘’, et ça l’a fait ! On a même repris des places. À mi-course, on avait une belle avance, mais ça pouvait vite fondre, la preuve ! Mais c’est ce que l’on disait depuis le début : tout peut arriver.

On a super bien commencé, on termine un peu moins bien. Sur la fin, les autres équipages sont peut-être montés en puissance. Je pense notamment aux deuxièmes : Sébastien Simon et Vincent Riou (Bretagne CMB Performance). Vincent n’avait pas régaté en Figaro Bénéteau depuis longtemps et, au fil de la régate, il s’est peut-être senti plus à l’aise. Même chose pour Frédéric Duthil, il a beaucoup de talent, mais il ne régate plus régulièrement en Figaro Bénéteau. Nous avions déjà deux transats, ensemble, à notre actif. C’est peut-être aussi ça qui nous a permis d’être performants dès le début de l’épreuve. On a des profils de figaristes, on a tous les deux participé à la dernière Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , on était affûtés pour ce bateau, on se connaît bien, on se côtoie depuis 10 ou 15 ans, on a beaucoup navigué ensemble : tout cela aide à se mettre rapidement dans le bain. »

Benjamin Dutreux et Morgan Lagravière (Sateco), : « On a bien progressé tout au long de l’épreuve. On a fait de mauvais résultats au début, ça nous a permis de nous poser de bonnes questions et de trouver des solutions pour faire de bonnes manches. On a réussi à se remobiliser après nos premières mauvaises manches, et à trouver notre fonctionnement petit à petit. On a eu un peu de réussite sur cette dernière manche. Ce n’était pas gagné à la première bouée, mais on était hyper motivés, on n’a rien lâché, jusqu’au bout. On fait 3 podiums dont une victoire, ça fait du bien, mais on a vite fait de se retrouver derrière sur ces courses… »

- Info pressse http://tourdebretagnealavoile.com/fra/

Portfolio



Dans la même rubrique

#Imoca

Nicolas Lunven : "C’est probablement ma plus belle victoire"

8 ans après sa victoire sur la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , Nicolas Lunven, 34 ans, récidive et gagne avec brio la 48e édition de la Solitaire Urgo Le Figaro avec 34 minutes et 32 secondes d’avance sur Adrien Hardy. Le skipper Generali rejoint dans la légende de cette épreuve Jean-Marie Vidal, Gilles Le Baud, Guy Cornou, Gilles Gahinet, Armel Le Cleac’h et Nicolas Troussel, tous doubles vainqueurs.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Solitaire URGO Le Figaro : Nicolas Lunven remporte la 48e édition

En franchissant la ligne d’arrivée de la 4e étape Concarneau-Dieppe en 4e position, Nicolas Lunven, 34 ans, conforte sa première place au classement général et remporte cette 48e Solitaire URGO Le Figaro devant Adrien Hardy (Agir Recouvrement) avec 34 minutes 32s d’avance, et Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) à 57minutes 01s.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

La Solitaire URGO Le Figaro • étape 4 : Charlie Dalin remporte la dernière manche à Dieppe

Ce vendredi 23 juin à 08h 11min 56s, Charlie Dalin a franchi la ligne d’arrivée de la 4e et dernière étape (Concarneau-Dieppe) de La Solitaire URGO Le Figaro. Le skipper Macif 2015 a mis 3 jours 17 heures, 04 minutes et 56 secondes pour boucler le parcours de 505 milles via le phare de Wolf Rock et les côtes anglaises à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 5,67 nœuds.
Lire la suite →

Construction navale

Figaro Bénéteau 3 : Le prototype sera mis à l’eau courant juillet

Tandis que la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire vient de vivre le grand départ de sa 48ème édition, dimanche 4 juin à Bordeaux, le Groupe Bénéteau Racing Division est à l’œuvre pour faire naître l’héritier, le Figaro Bénéteau 3, appelé à remplacer le Figaro Bénéteau 2 dès 2019.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Solo Maître CoQ : Nicolas Lunven remporte la grande course et le général

Après 49 heures de course, Nicolas Lunven (Generali) s’impose sur la grande course de coefficient 3 et remporte la 14e édition de la Solo Maître CoQ, signant une troisième victoire sur cette classique sablaise. Tout au long des 260 milles nautiques du parcours, le navigateur vannetais aura mené une belle bagarre contre le sablais Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance) et contre Erwan Tabarly (Armor Lux). Au classement général provisoire avant jury, le skipper de Generali devance Sébastien Simon et Jérémie Beyou (Charal). Pierre Quiroga (skipper Espoir CEM), beau leader jusqu’à jeudi matin, échoue au pied du podium. Du côté des bizuths, Julien Pulvé de la formation vendéenne (Team Vendée Formation) remporte le classement, un résultat qui le met en confiance pour la suite.
Lire la suite →

A la une

Imoca

Défi Azimut : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet s’adjugent une victoire construite tout au long des 221 milles des 24H

Toujours aux avant-postes de la course des 24H AZIMUT-IMOCA 60, Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet décrochent la victoire au terme d’une navigation exemplaire, ne laissant, au fil des milles, aucune chance à leurs plus proches concurrents de leur voler la vedette à l’arrivée du parcours au large des côtes bretonnes. Après un ultime virement de bord dans les courreaux de Groix, Paul Mailhat et Gwénolé Gahinet ont coupé la ligne à 14h02, ce samedi 23 septembre, après 20h et 29 mn de course rondement menée, où ils n’ont cessé de démontrer que la paire parfaitement entraînée qu’ils forment fonctionne et performe.
Lire la suite →

Course au large

Lorient-Les Bermudes-Lorient : Revival en 2019 avec les multicoques géants

La transatlantique à la voile Lorient-Les Bermudes-Lorient partira de Lorient La Base au printemps 2019, 40 ans après sa première édition. Cette nouvelle édition, proposée au territoire par Lorient Grand Large, l’association en charge de l’animation du seul port entièrement dédié à la course au large dans le monde, le site de Lorient La Base, partira au printemps 2019, et se courra en équipage sur un sprint équivalent à deux transatlantiques. Elle sera ouverte aux multicoques Ultim Ultim #Ultim #multicoque , qui l’ont inscrite à leur calendrier, et les autres classes sont les bienvenues.
Lire la suite →

Défi Bemedia

Yvan Bourgnon : "Ce Défi a été à coup sûr le plus difficile de tous ceux que j’ai accompli depuis 7 ans"

Deux mois et six jours : c’est le temps qu’il aura fallu à Yvan Bourgnon pour boucler son défi Bimedia. Parti le 13 juillet dernier de Nome en Alaska, Yvan a rejoint Nuuk, capitale du Groenland, point final de son extraordinaire périple : le passage du Nord-Ouest, qui relie l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique, en passant par les îles arctiques du grand Nord Canadien, sur un catamaran de sport Catamaran de sport #catamaran en solitaire, sans habitacle, ni assistance !Un exploit sportif hors-norme, qui avait également pour but de sensibiliser le grand public aux effets du réchauffement climatique.
Lire la suite →

Team Banque Populaire

Maxi Solo Banque Populaire IX : Mise à l’eau fixée au 16 octobre à Lorient

Après deux années et plus de 135 000 heures de chantier depuis fin 2015, le nouvel Ultim Ultim #Ultim #multicoque , le Maxi Banque Populaire IX sera mis à l’eau le 16 octobre* à Lorient, où s’achève actuellement sa construction. Concentré de haute technologie et d’innovations, le trimaran de 32 mètres a été conçu pour voler en toute sécurité à des vitesses désormais proches de 50 nœuds.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Nicolas Lunven : "Je suis maintenant pour la première fois Champion de France Elite de course au large"

Nicolas Lunven clôture sa saison 2017 sur le circuit des Figaro Bénéteau 2 par une deuxième place sur la Douarnenez Fastnet Solo. Le navigateur, originaire de Vannes, remporte de ce fait le titre de Champion de France Elite de Course au Large décerné par la Fédération Française de Voile. Le skipper Generali a réalisé une année quasi sans-faute à bord de son monotype Monotype #sportboats rouge en remportant la Solo Maître Coq aux Sables d’Olonne, La Solitaire Urgo Le Figaro pour la deuxième fois et le Tour de Bretagne à la voile avec Gildas Mahé. Ces victoires et cette régularité aux avant-postes sont une sacrée récompense pour le membre du pôle Finistère de course au large qui n’a pas cessé depuis 10 ans d’améliorer son niveau de jeu sur ce circuit si difficile. C’est la fin d’un cycle pour Nicolas qui va dès octobre et jusque juin 2018 embarquer à bord du voilier « Turn Tide on Plastic » de la Britannique Dee Cafari à l’occasion de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , tour du Monde en équipage et avec escale.
Lire la suite →

dimanche 24 septembre
  Visiteurs connectés : 54

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt ML Dronautic
T-shirt Manches longues blanc Dronautic®
T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.