Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Bol d’Or Mirabaud : victoire d’Arnaud Psarofaghis en multi et (...)

#VOILE Suisse

Bol d’Or Mirabaud : victoire d’Arnaud Psarofaghis en multi et de Jean Psarofaghis en mono

D 18 juin 2017     H 09:19     A Redaction SSS [Source RP]     > 767 visites     C 1

#catamaran | #sportboats | #Suisse |

agrandir
Le voilier barré par le jeune prodige Arnaud Psarofaghis s’est imposé en un temps remarquable de 5 h 11’. Il devance Ladycat Powered by Spindrift Racing de 1 minute 34’’ et le catamaran à foils GC 32 Realteam de 8 minutes 23 secondes. TeamWork, barré par Nils Palmieri, s’impose dans la catégorie des catamarans M2 tandis que le britannique Vampire Project (William Sunnucks) remporte le classement des petits catamarans C1.

Les deux voiliers de la famille Bertarelli, menés par des équipages de pointe, ont dominé cette 79e édition du Bol d’Or Mirabaud de la tête et des épaules. Naviguant au coude à coude durant l’essentiel de la régate, ils ont creusé un écart impressionnant sur leurs poursuivants directs, terminant dans un mouchoir de poche (1 minute 34’ d’écart), mais avec huit minutes vingt-trois secondes d’avance sur le catamaran à foils GC 32 Realteam, revenu à grande vitesse Vitesse #speedsailing lors de la descente entre le milieu du lac et Genève.

« Nous sommes extrêmement heureux de cette victoire », a déclaré le barreur Arnaud Psarofaghis, particulièrement satisfait de permettre à Alinghi de remporter sa seconde victoire au Bol d’Or Mirabaud depuis l’avènement des Décision 35 en 2004. « Notre victoire est le fruit d’un travail d’équipe, et je tiens à remercier les préparateurs, qui ont fait un travail formidable. Et surtout, un grand merci à Ernesto Bertarelli, qui n’était pas parmi nous aujourd’hui mais qui m’a laissé la barre de son bateau. »

L’équipage d’Alinghi était constitué du barreur Arnaud Psarofaghis, de Pierre-Yves Jorand, Coraline Jonet, Nils Frei, Yves Detrey, Nicolas Charbonnier et Joao Cabecadas, le préparateur historique des voiliers Alinghi.

« Je suis très fier d’avoir gagné avec eux », déclare ce dernier. La course s’est jouée sur une option, à l’entrée du petit-lac. Nous avons alors pris une avance suffisante pour gagner la course. »

Toute la course a été extrêmement rapide, et Alinghi n’a pas terminé loin du record Record #sailingrecord établi en 1994 par Triga IV en 5h01’ 50’’.

Grâce à cette nouvelle victoire, Pierre-Yves Jorand rejoint Philippe Stern et Philippe Durr dans le club très select des marins ayant remporté le Bol d’Or Mirabaud à sept reprises.

Le catamaran à foils GC 32 Realteam, qui a souffert lors de la montée en direction du Bouveret, a quant à lui effectué une remontée assez exceptionnelle sur le trajet retour entre le Bouveret et Genève, dépassant ses concurrents les uns après les autres pour terminer sur le podium, à une jolie troisième place.

Enfin, le catamaran britannique Vampire Project (William Sunnucks) a largement dominé le classement des petits catamarans C1.

La régate des monocoques a été aussi - si ce n’est plus - intense que celle des multicoques. En tête durant l’essentiel de la journée, le spectaculaire Libera hongrois Implantcentre Raffica a en effet dû s’incliner lors des derniers kilomètres de course, après avoir perdu deux membres d’équipage, qui ont été repêchés rapidement, heureusement sans mal.

Le sprint final a dès lors opposé le mini Class America Taillevent au Psaros 40 Syz & Co, qui a confirmé son leadership au large de la Belotte, avant de s’imposer après 8h44’ 14’’ de course, avec 52 secondes d’avance sur Taillevent.

Très ému, le skipper Jean Psarofaghis, véritable légende du Léman, surnommé le « Roi Jean », a déclaré que

« c’était très chaud ! Le retour était très musclé, et nous a couté un spi et quelques jurons… Nous ne nous sommes jamais découragés, et nous sommes tout particulièrement heureux d’avoir remporté ce Bol de Vermeil. Je dédie cette victoire à mon père, qui nous a quitté il y a peu, avec aussi une pensée spéciale pour Pierre-Yves Firmenich, qui a été un moteur pour une génération entière de régatiers. »

La régate des premiers monocoques a donné lieu à un intéressant conflit de générations et de modèles architecturaux, avec un Libera à échelles, un lourd monocoque plutôt étroit et une « luge » légère et planante. Taillent a été imaginé en 1993, et dessiné par Philippe Briand ; le Psaros 40 a quant à lui été dessiné par Sébastien Schmidt en 2002, tout comme Implantcentre Raffica.


Voir en ligne : Info presse www.boldormirabaud.ch



Dans la même rubrique

IRC

Semaine de Porquerolles : le Ker 46 Tonnerre de Glen s’impose en IRC1

Les 73 équipages en lice dans la 19e Semaine de Porquerolles en auront vu de toutes les couleurs durant ces quatre jours de régates. Après deux premières journées toniques, ils ont ensuite régaté dans du petit temps. Ce dimanche, les concurrents des Ronds « Alpha » (IRC0, IRC1, IRC2, 12M JI) et Bravo (IRC4, IRC5) ont disputé un parcours construit dans un timide flux d’Est. A l’issue de cette dernière manche, les vainqueurs de ce très bon cru 2017 sont connus : le TP 52 TP 52 #TP52 Team Vision Future (IRC0), le Ker 46 Tonnerre de Glen (IRC1), l’A 40 RC Geranium Killer (IRC2), le Mumm 36 Alice (IRC3), le JPK 10.10 Expresso 2 (IRC4) et le 12M JI Ikra.
Lire la suite →

#GPEN

Grand Prix de l’Ecole Navale 2017 : 12 vainqueurs 6 Champions de France

La 16e édition du Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France Monotypes Habitables aura été marquée cette année par des conditions de vent très légères et des forts coefficients de marée. Pour performer cette année les équipages devaient faire preuve de concentration pour réussir à exploiter toutes les opportunités. Particularité du Grand Prix, toutes les zones de course n’ont pas bénéficié des mêmes conditions.
Lire la suite →

Douarnenez

Grand Prix Guyader • J7 : Erwan Le Roux, Morgan Lagravière, Pascal Boulanger, Kieran Le Borgne remportent le défi

On ne s’en lasse pas de ces ballets singuliers en baie de Douarnenez à l’occasion du Défi Pom’Potes qui marie, le temps d’un long week-end, les skippers de course au large et les funambules que sont les as des Kitesurf Kitesurf #Kitesurf , Windsurf Windsurf #Windsurf et autres engins de vitesse Vitesse #speedsailing . Ils tiraient leur révérence aujourd’hui dans du tout petit temps avant de déserter la baie. Mais qu’on se rassure, elle ne sera pas longtemps vide, dès demain matin, un nouveau et dernier chapitre du Grand Prix Guyader s’ouvre avec l’arrivée des 200 pêcheurs inscrits au concours de pêche.
Lire la suite →

SN Marseille

Vire-Vire Banque Populaire : Irene VIII champion du Monde de la rade de Marseille

Les Men in Black d’Irene VIII ont remporté cette 68e édition du Vire Vire Banque Populaire qui n’avait pas vu la victoire d’un bateau classique depuis bien longtemps. Le 10MT Bermudien construit en 1935, skippé par Thomas Roche a rappelé que ces voiliers d’une autre époque ne sont pas que de magnifiques “objets d’exposition“.
Lire la suite →

Voile classique

Les Voiles de Saint-Tropez : Moonbeam IV, Leopard, Spartan s’offrent les trophées

Près de 4 000 marins un peu groggy de tant de lumière, de tant d’excitantes régates, de tant de bonheur partagé à terre comme sur l’eau, peinaient aujourd’hui à réaliser que l’exceptionnelle édition des Voiles de Saint-Tropez 2016 s’achevait dans la douceur d’un dimanche d’automne.
Lire la suite →

A la une

Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

Nautic 2017

Grand Prix de l’Ecole Navale : 17e édition du 8 au 12 mai 2018

Comme à l’accoutumée, le lancement officiel du Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France Monotypes Habitables, s’est déroulé pendant le Salon Salon #Salonnautique Nautic de Paris, ce mercredi 6 décembre. Le vice-amiral (2S) Benoît Lugan, Président de l’association du Grand Prix de l’Ecole Navale et monsieur Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile ont présenté la nouvelle édition de l’épreuve incontournable du week-end de l’Ascension. Après 17 années, le GPEN propose encore son lot de nouveautés pour cette édition 2018.
Lire la suite →

lundi 11 décembre
  Visiteurs connectés : 25

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches courtes
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.
Sweat marron
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.