Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Normandy Channel Race : La 8e édition pour Phil Sharp et Pablo (...)

#VOILE Class40

Normandy Channel Race : La 8e édition pour Phil Sharp et Pablo Santurde

Galfione & Troussel 2es, Sorel & Carpentier 3es

D 19 mai 2017     H 14:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 3278 visites     C 1

#Caen | #Class40 |

agrandir
Des 8 éditions de la grande classique normande imaginée par Manfred Ramspacher en 2010, le duo inédit, constitué du Britannique natif et résidant à Jersey Phil Sharp, et du marin Espagnol de Santander Pablo Santurde, vient de remporter la plus complète car disputée, une fois n’est pas coutume, dans son intégralité, et la plus riche en intensité et en rebondissements de tous les précédents opus. Nombreux changements de leaders, innombrables faits de course, grande variété de schémas météos, ont rendu jour après jour l’épreuve plus palpitante. La Normandy Channel Race couronne en ce printemps d’implacables vainqueurs, et célèbre un esprit particulier de la régate au contact, sans répit et sans concession au sport, dans un esprit convivial et bon enfant attesté par les éclats de rire des marins qui ont toute la matinée résonné dans les écluses d’Ouistreham.

Un temps référence sur l’intégralité du parcours

Le Class40 Britannique Imerys de Phil Sharp et Pablo Santurde a donc triomphé ce matin de la Normandy Channel Race. Il a franchi la ligne d’arrivée mouillée devant Hermanville à 3 heures, 45 minutes et 50 secondes. Son temps de course est de 4 jours, 11 heures, 15 minutes et 50 secondes, un temps qui fera référence. II a parcouru les 961 milles du parcours théorique, à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 9,04 noeuds. Il a en réalité parcouru 1 091 milles sur le fonds, à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 10,17 noeuds. Ses brillants dauphins, Serenis Consulting au duo Jean Galfione-Nicolas Troussel et V and B de Maxime Sorel et Antoine Carpentier sont relégués à plus de 3 heures.

Un cavalier seul et d’innombrables duels

C’est l’un des paradoxes de cette édition, la course s’est en définitive jouée en deux temps, tous aussi disputés l’un que l’autre. Jusqu’au passage à Land’s End, la bagarre de tous les instants a concerné une bonne quinzaine de bateaux, dont les plus virulents, Serenis Consulting, V and B et Imerys, se sont partagés le leadership. Passé Wolf Rock, Imerys a placé un coup d’accélérateur décisif, disparaissant pour de bon des écrans radars de ses adversaires. Commençait pour Pablo et Phil un long cavalier seul, scandé par de brutaux changements de régime, entre le près le plus inconfortable, et la « glissade » estivale si grandement apprécié des marins. Derrière ce « one boat show », la Normandy Channel Race se réinventait un scénario à couper le souffle, puisque pas moins de 9 bateaux dans un mouchoir de poche plongeaient à pleine vitesse en une descente tout schuss au portant depuis le Fastnet vers les Anglo-Normandes. L’émulation était à son comble, entre les deux dauphins Serenis Consulting et V and B, mais aussi à quelques encablures, entre pas moins de 4 bateaux Normands pressés de laisser leur marque sur l’épreuve, Brieuc Maisonneuve-Eric Varin (Evernex Delicecook), Halvard Mabire et Miranda Merron (Campagne de France), Claire Pruvot et Louis Duc (Calvados) et Marc Lepesquenx associé à Jean-Charles Monnet (Sensation Class40).

Un parcours complet bouclé en un temps record Record #sailingrecord , plus de 10 noeuds de moyenne sur le fonds, des schémas météos multiples et variés, une lutte au contact de tous les instants (49 petites secondes séparent Evernex - Delicecook de Campagne de France… le concept original d’une épreuve au départ et à l’arrivée de Caen dans cet écrin nautique de la Manche et de la Mer Celtique, a une nouvelle fois séduit les marins, et captivé les aficionados de belles joutes nautiques.

Le facteur sonne toujours deux fois

Pablo Santurde, le marin de Santander, signe donc un exploit unique dans l’histoire de la Normandy Channel Race, avec cette deuxième victoire, consécutive de surcroit, et sur deux bateaux différentes (Talès II avec Fidel Turienzo en 2016). Mais c’est aussi une deuxième victoire pour ce bateau, le Mach 40 N° 130 lancé en 2013 pour Sébastien Rogues (GDF Suez), qui remportait l’épreuve en 2014 associé à Bertrand Castelnérac. Pablo impressionne. Il semble invincible en Class40 puisqu’il a remporté l’an passé la Transat Québec Saint Malo à bord de Talés II en compagnie de Gonzalo Bottin. Il a, avec le même équipage, remporté The Atlantic Cup, avant d’inscrire aujourd’hui, et pour la deuxième fois, son nom au palmarès de la Normandy Channel race.


Voir en ligne : Info presse www.normandy-race.com


- Pour suivre la course de 15 mn en 15 mn : www.normandy-race.com/index/followrace

Portfolio



Dans la même rubrique

Imoca

Barcelona World Race 2018 – 2019 : Les doubles feront escale à Sydney

La FNOB (Fondation pour la Navigation Océanique de Barcelone) a présenté le 26 avril dernier à Paris l’Avis de course et le nouveau format de la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace 2018 - 2019 à l’Assemblée Générale de la classe IMOCA.
Lire la suite →

Sponsoring

Vendée Globe : Banque Populaire annonce un bilan de 55.000.000 € en équivalent achat d’espace publicitaire

A l’occasion de la conférence Tip & Shaft Connect qui s’est déroulée aujourd’hui à Nantes, Banque Populaire a dévoilé les principaux éléments des performances de sa communication Communication #Communication autour du Vendée Globe et de la victoire d’Armel Le Cléac’h à bord du Monocoque Banque Populaire VIII.
Lire la suite →

Sponsoring

Jérémie Beyou : "Charal est le partenaire idéal pour me permettre de gagner le Vendée Globe"

Lors d’une conférence de presse le mercredi 19 avril à Paris, la société Charal a annoncé son partenariat avec Jérémie Beyou et son équipe jusqu’en 2022. L’ambition commune est de bâtir un projet gagnant en vue du Vendée Globe 2020, ce qui passe par la construction d’un nouveau bateau dont la mise à l’eau est prévue à l’été 2018. Jérémie Beyou disputera en juin sa première course sous les couleurs de Charal lors de la Solitaire URGO Le Figaro.
Lire la suite →

Sponsoring

Jérémie Beyou : "Nous avons vécu cinq superbes années avec Maître CoQ"

Engagé depuis 2012 dans la voile au côté de Jérémie Beyou, Maître CoQ annonce la fin de son sponsoring Sponsoring #Sponsoring voile après 5 années d’intense collaboration et d’excellents résultats à tous niveaux.
Lire la suite →

IMOCA Bastide Otio

Transat Jacques Vabre : Kito de Pavant et Yannick Bestaven font équipe

Kito de Pavant et Yannick Bestaven prendront le départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2017 à bord de l’IMOCA Bastide Otio, ex Initiatives Cœur que vient d’acquérir Yannick pour son programme Vendée Globe 2020.
Lire la suite →

A la une

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Thomas Ruyant et Boris Herrmann heureux de leur 4e place en Imoca

Thomas Ruyant et Boris Herrmann sont arrivés ce matin à 7h (heure brésilienne) à Salvador de Bahia à bord de leur Malizia II heureux de leur 4e place en Imoca mais assoiffés ! Leur dessalinisateur ne produisait plus d’eau buvable depuis la nuit dernière. Bientôt ce sera au tour de Kito de Pavant et de Yannick Bestaven (Bastide Otio) de poser pied à terre, suivis, une poignée d’heures plus tard, du tandem mixte Tanguy de Lamotte et Samantha Davies à bord d’Initiatives-Cœur. En ce début de semaine, une chose est sûre : les 21 équipages encore en mer cravachent plus que jamais pour sauver leur place au classement, voire en grappiller une de plus. On est compétiteur où on ne l’est pas !
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St Barth Cata-Cup : Victoire des Grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis

Cette quatrième et dernière journée de la St. Barth Cata-Cup qui devait départager les leaders et définir le podium a, en effet, offert un scénario improbable avec, à la clé, une foule de rebondissements. Ainsi, alors que la victoire semblait tendre les bras à Franck Cammas et Matthieu Vandame (ODP 1) qui occupaient la tête au classement à l’aube des deux dernières manches, celle-ci est finalement revenue à Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis (Relwen), les premiers ayant commis une erreur de parcours. Les Grecs sont toutefois loin d’avoir volé leur victoire. Les deux hommes ont, effet, constamment joué aux avant-postes et fait preuve d’une remarquable régularité malgré les conditions très changeantes. Au final, ils s’imposent avec une belle avance et devancent, dans l’ordre, les Argentins Cruz Gonzales Smith – Mariano Heuser (Eden Rock Villa Rental) et les Belges Patrick Demesmaeker – Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth).
Lire la suite →

StMichel-Virbac

Jean-Pierre Dick : "Cette 4e victoire, ce n’est que du bonheur !"

Jean-Pierre Dick tourne une page de sa vie de marin du large de la plus belle manière : par une victoire. En franchissant la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en vainqueur ce samedi 18 novembre 2017 après 13 jours 7h et 36min, JP et son compère Yann Elies signent ainsi le 4e titre du skipper niçois sur cette course et la seconde pour le briochin. Pour parachever cette journée incroyable, Jean-Pierre bat son propre record Record #sailingrecord sur cette épreuve.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

lundi 20 novembre
  Visiteurs connectés : 61

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Veste à capuche mixte SSS
Veste à capuche multicolor (choisissez celle que vous préférez) avec zip central.
SweatShirt Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.