Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Jérémie Beyou : "Charal est le partenaire idéal pour me permettre de gagner (...)

#VOILE Sponsoring

Jérémie Beyou : "Charal est le partenaire idéal pour me permettre de gagner le Vendée Globe"

D 19 avril 2017     H 17:23     A Redaction SSS [Source RP]     > 1475 visites     C 1

#IMOCA | #Sponsoring | #VG2016 |

agrandir
Lors d’une conférence de presse le mercredi 19 avril à Paris, la société Charal a annoncé son partenariat avec Jérémie Beyou et son équipe jusqu’en 2022. L’ambition commune est de bâtir un projet gagnant en vue du Vendée Globe 2020, ce qui passe par la construction d’un nouveau bateau dont la mise à l’eau est prévue à l’été 2018. Jérémie Beyou disputera en juin sa première course sous les couleurs de Charal lors de la Solitaire URGO Le Figaro.

Trois mois après avoir pris la troisième place du Vendée Globe 2016-2017, Jérémie Beyou est reparti pour une quatrième campagne consécutive sur le tour du monde en solitaire, avec un nouveau partenaire à ses côtés, Charal, et une envie commune : gagner !

« Le Vendée Globe est une course extraordinaire. J’ai eu la chance d’arriver à le terminer à la troisième place. Ce n’est pas que de la chance, c’est aussi beaucoup de travail de la part de toute une équipe et je suis convaincu qu’avec les mêmes personnes et avec des nouveaux partenaires qui me soutiennent dans ma démarche, je suis capable de faire mieux que troisième. Charal est le partenaire idéal pour me permettre de gagner le Vendée Globe », commente le skipper finistérien.

Charal, qui avait notamment accompagné Olivier de Kersauson sur le Trophée Jules Verne au début des années 1990, revient donc dans l’univers de la voile avec la volonté affichée de gagner, mais également de mettre en avant les valeurs de la société, très proches de celles de la voile.

« Aujourd’hui, la notoriété de Charal, marque leader sur le marché de la viande, n’est plus à construire, puisque nous avons 97% de notoriété assistée, explique Mathieu Bigard, le Directeur Général. Nous communiquons à travers des campagnes de publicité en TV, dans la presse et sur les réseaux sociaux, mais nous avons ressenti un double besoin : d’une part prendre la parole pour parler positivement de la viande en mettant en avant des valeurs telles que la vitalité et la force, d’autre part, nous rapprocher de notre clientèle. C’est ce que va nous permettre ce partenariat. Ensuite, notre participation aux circuits IMOCA Ocean Masters et au Vendée Globe, est en parfaite cohérence avec l’ADN de Charal qui est une marque performante et innovante. L’entreprise a été à l’origine de nombreuses innovations, en particulier l’Hebdopack®, et nous lançons entre 20 et 30 nouveaux produits par an. Nous retrouvons cet esprit d’innovation et de performance au sein de l’IMOCA : à chaque édition du Vendée Globe, de nouvelles générations de bateaux plus sophistiqués améliorent les temps précédents. Enfin, la voile, c’est aussi l’esprit d’équipe, une notion qui nous est très chère. »

Charal entend ainsi profiter des départs de courses pour donner l’occasion au grand public de vivre pleinement la marque, comprendre son savoir-faire et ses différents métiers, mais aussi de déguster ses produits. Au-delà de ça évidemment, en participant à des courses comme le Vendée Globe et la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum qui figurent parmi le top 5 des événements sportifs les plus médiatiques (source : KantarSport), la marque espère aussi inscrire ce partenariat dans une logique économique quantitative en termes de retombées médias (que ce soit en TV, radio, presse comme sur les réseaux sociaux).

Une autre raison majeure qui a poussé Mathieu Bigard à lier le destin de Charal à celui de Jérémie Beyou et de son équipe est la volonté de réunir les 3000 collaborateurs de la société (dont le siège social est à Cholet, non loin des Sables d’Olonne) « autour d’un projet mobilisateur, synonyme de cohésion interne, de motivation et de fierté d’appartenance ». Directeur Marketing du groupe, Guy Lepel Cointet ajoute :

« Jérémie Beyou va pouvoir rendre visite à nos collaborateurs sur l’ensemble de nos sites, pour parler des valeurs de la voile, partager son quotidien de marin et de sportif de haut niveau. Ce sera l’occasion pour de nombreux collaborateurs de rencontrer ce nouvel ambassadeur de la marque ».

Cet état d’esprit colle parfaitement à celui de Jérémie Beyou auprès duquel Charal a décidé de s’inscrire sur le long terme, puisque le partenariat durera jusqu’en 2022 compris, incluant un Vendée Globe, deux éditions de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum (2018-2022) et autant de la Transat Jacques-Vabre (2019-2021). Qui dit ambition dit aussi nouveau bateau à foils, sur les dessins duquel planchent d’ores et déjà le bureau d’études de Beyou Racing et le cabinet d’architectes VPLP, et qui sera construit par le chantier CDK Technologies, pour une mise à l’eau prévue à l’été 2018. « Nous souhaitons construire un bateau moderne et performant, ajoute Jérémie Beyou qui disputera en juin la Solitaire URGO Le Figaro sous les couleurs de Charal avec dans le viseur une 4e victoire historique. C’est une belle aventure Aventure qui se profile à l’horizon, le projet dont toute l’équipe a rêvé, à la fois avant-gardiste au niveau technologique, ambitieux sportivement, mais aussi humain avec une belle équipe. Nous avions besoin de passer à la division supérieure et de réellement prétendre à la victoire sur le Vendée Globe. Charal va véritablement nous donner les moyens de nos ambitions. » Mathieu Bigard conclut : « Charal est très fier de revenir dans le monde de la voile et espère beaucoup de belles victoires. »


Voir en ligne : Info presse Charal / www.charal.fr/partenariatvoile



Dans la même rubrique

Sponsoring

Jérémie Beyou : "Nous avons vécu cinq superbes années avec Maître CoQ"

Engagé depuis 2012 dans la voile au côté de Jérémie Beyou, Maître CoQ annonce la fin de son sponsoring Sponsoring #Sponsoring voile après 5 années d’intense collaboration et d’excellents résultats à tous niveaux.
Lire la suite →

IMOCA Bastide Otio

Transat Jacques Vabre : Kito de Pavant et Yannick Bestaven font équipe

Kito de Pavant et Yannick Bestaven prendront le départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2017 à bord de l’IMOCA Bastide Otio, ex Initiatives Cœur que vient d’acquérir Yannick pour son programme Vendée Globe 2020.
Lire la suite →

Course au large

Vendée Globe 2016-2017 : bilan populaire et médiatique

Le bilan du Vendée Globe 2016-2017 est marqué cette année par une forte augmentation de tous ses indicateurs : fréquentation du public en forte hausse, audience et retombées media sans précédents, internationalisation record Record #sailingrecord , sans parler d’un bilan sportif lui aussi très positif : sur les 29 skippers au départ, 18 ont en effet terminé classés, une première dans l’histoire du Vendée Globe
Lire la suite →

Imoca

Yannick Bestaven : "pour le Vendée Globe 2020, il faudra absolument être sur foiler pour prétendre au podium"

L’aventure Aventure du Vendée Globe est à peine terminée, que le navigateur rochelais Yannick Bestaven (44 ans) se prépare déjà activement pour la prochaine édition en 2020. Il vient d’acquérir Initiatives Cœur, le 60 pieds de Tanguy de Lamotte, et se lance sur le circuit IMOCA.
Lire la suite →

Vendée Globe

Sébastien Destremau : "J’ai réalisé dans ce Vendée Globe que nous avons des ressources insoupçonnées"

Après s’être emparé de la 18e place du Vendée Globe la nuit dernière, Sébastien Destremau a reçu ce samedi un accueil triomphal dans le chenal des Sables d’Olonne. Après 124 jours 12 heures 38 minutes et 18 secondes de mer, le dernier concurrent à boucler ce 8e Vendée Globe a savouré avec joie et émotion cette communion avec le public. Il s’est ensuite exprimé en conférence de presse. Morceaux choisis des mots de Destremau…
Lire la suite →

A la une

Régate

5e Monaco Sportsboat Winter Series • Act 3 : Ludovico Fassitelli (Junda – Banca del Sempione) continue sur sa lancée

Près d’une cinquantaine de bateaux et 150 régatiers de 9 nationalités étaient de nouveau sur le pont pour le troisième acte des Monaco Sportsboat Winter Series, série de régates organisées une fois par mois entre octobre et mars, par le Yacht Club de Monaco.
Lire la suite →

Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

mardi 12 décembre
  Visiteurs connectés : 23

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

SweatShirt capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.
T-shirt Dronautic
T-shirt femmes blanc Dronautic®

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.