Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Transat Jacques Vabre : Kito de Pavant et Yannick Bestaven font (...)

#VOILE IMOCA Bastide Otio

Transat Jacques Vabre : Kito de Pavant et Yannick Bestaven font équipe

D 13 avril 2017     H 18:41     A Redaction SSS [Source RP]     > 1408 visites     C 1

#lorient #bzh | #IMOCA | #TJV2015 |

agrandir
Kito de Pavant et Yannick Bestaven prendront le départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2017 à bord de l’IMOCA Bastide Otio, ex Initiatives Cœur que vient d’acquérir Yannick pour son programme Vendée Globe 2020.

L’envie de naviguer ne l’a jamais quitté. Avec le soutien de l’ensemble de ses partenaires, Otio et Bastide Médical en tête, Kito de Pavant s’est mis à la recherche d’une nouvelle monture suite à son naufrage sur le Vendée Globe. Alors qu’il étudiait différentes possibilités, à une ou plusieurs coques, la solution est venue de Yannick Bestaven. L’un est à la recherche d’un bateau pour participer à la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2017, l’autre vient d’acquérir un IMOCA et cherche des partenaires pour le Vendée Globe 2020. Le hasard fait bien les choses, Kito et Yannick se connaissent bien et auront plaisir à naviguer ensemble.

Deux skippers expérimentés dont les parcours s’entrecroisent

Début des années 2000. Yannick Bestaven a 29 ans lorsqu’il gagne la Mini Transat 2001. Kito de Pavant a 41 ans quand il gagne la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire en 2002. Si les deux skippers ne se connaissent pas encore, ils se font un nom dans le monde de la course au large.

En 2008, Yannick et Kito se lancent tous les deux dans leur premier Vendée Globe. Ils démâtent à quelques minutes d’intervalle après seulement un jour de course, victimes de la même tempête. De retour aux Sables d’Olonne, l’un peut compter sur le réconfort de l’autre. Un moment terriblement fort et émouvant qui restera gravé dans les mémoires. Les compagnons d’infortune rebondissent chacun de leur côté. Kito repart pour le Vendée Globe en 2012 puis en 2016. Yannick crée Watt & Sea, une société qui conçoit des hydrogénérateurs et équipera la majorité des bateaux au départ du Vendée Globe 2016 et de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2017.

5 podiums, 2 victoires sur la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015

Entre temps, Kito et Yannick se sont souvent croisés sur des départs de courses. Particulièrement au Havre pour la Transat Jacques Vabre en 2007, 2011, 2013 et 2015. A eux deux ils cumulent 12 participations à l’épreuve, 5 podiums dont 2 victoires pour Yannick.

Ils ont aussi été concurrents dans la catégorie monocoque Class40 et se sont affrontés pour la 3e marche du podium à seulement 1h30 d’intervalle lors de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum Destination Guadeloupe 2014.

« Je connais Yannick depuis longtemps, nous nous sommes rencontrés en Figaro et c’est quelqu’un que j’apprécie vraiment. Il était d’ailleurs remplaçant sur la Barcelona en 2011 dans le cas où l’un de nous deux (je faisais équipe avec Sébastien Audigane) n’aurait pu prendre le départ. On avait fait le convoyage entre Port Camargue et Barcelone. C’est la seule fois que nous avons navigué ensemble. Depuis c’est notre fournisseur pour les hydrogénérateurs Watt & Sea. C’est un mec cool et je pense qu’on va bien s’entendre. Il a un palmarès déjà bien étoffé, notamment sur la Transat Jacques Vabre. Et pour moi ça sera la 9e édition. C’est une bonne association, on va être assez complémentaires. On avait souvent envisagé de faire des transats ensemble mais ça ne s’était pas fait. C’est l’occasion ! »

« Je suis très content de cette association, on se connaît depuis longtemps avec Kito, on a vécu pas mal de choses ensemble, notamment le retour au port en 2008 sur le Vendée Globe. Ça crée des liens forts. Kito est un marin que je respecte beaucoup tant humainement que sportivement. Il a un super palmarès et a toujours fait dans les places d’honneur sur la Transat Jacques Vabre. Ça montre son talent. C’est une très bonne opportunité pour mon projet Vendée Globe 2020 de m’associer à Kito qui a une grande expérience en IMOCA. C’est un super projet qui se met en place petit à petit et va monter en puissance jusqu’au Havre. »

La Méditerranée avant la Manche, puis l’Atlantique

L’IMOCA 60’ Bastide Otio est actuellement en chantier à Lorient où on l’habille de ses nouvelles couleurs. Il sera mis à l’eau début mai pour des opérations de relations publiques avec Le Conservateur, fidèle partenaire de Yannick. Puis ce sera direction l’Occitanie et la Méditerranée. Première épreuve prévue au mois de juin pour le duo de skippers avec la Giraglia Rolex Cup. Bastide Otio prendra ensuite ses quartiers d’été à Port Camargue, fief de Kito de Pavant et de son équipe qui pourra peaufiner la préparation technique entre deux entrainements avec Yannick Bestaven, en vue de la transat en double. L’automne lancera le convoyage de l’IMOCA Bastide Otio vers Le Havre où le départ de la Transat Jacques Vabre sera donné dimanche 5 novembre, direction Salvador de Bahia au Brésil.


Voir en ligne : Info presse madeinmidi.org



Dans la même rubrique

Course au large

Vendée Globe 2016-2017 : bilan populaire et médiatique

Le bilan du Vendée Globe 2016-2017 est marqué cette année par une forte augmentation de tous ses indicateurs : fréquentation du public en forte hausse, audience et retombées media sans précédents, internationalisation record Record #sailingrecord , sans parler d’un bilan sportif lui aussi très positif : sur les 29 skippers au départ, 18 ont en effet terminé classés, une première dans l’histoire du Vendée Globe
Lire la suite →

Imoca

Yannick Bestaven : "pour le Vendée Globe 2020, il faudra absolument être sur foiler pour prétendre au podium"

L’aventure Aventure du Vendée Globe est à peine terminée, que le navigateur rochelais Yannick Bestaven (44 ans) se prépare déjà activement pour la prochaine édition en 2020. Il vient d’acquérir Initiatives Cœur, le 60 pieds de Tanguy de Lamotte, et se lance sur le circuit IMOCA.
Lire la suite →

Vendée Globe

Sébastien Destremau : "J’ai réalisé dans ce Vendée Globe que nous avons des ressources insoupçonnées"

Après s’être emparé de la 18e place du Vendée Globe la nuit dernière, Sébastien Destremau a reçu ce samedi un accueil triomphal dans le chenal des Sables d’Olonne. Après 124 jours 12 heures 38 minutes et 18 secondes de mer, le dernier concurrent à boucler ce 8e Vendée Globe a savouré avec joie et émotion cette communion avec le public. Il s’est ensuite exprimé en conférence de presse. Morceaux choisis des mots de Destremau…
Lire la suite →

Retours aux Sables

Vendée Globe : Sébastien Destremau, 18e, a clôturé la 8e édition

Aux Sables-d’Olonne, l’arrivée sur la ligne de Sébastien Destremau (TechnoFirst – faceOcean) ce samedi 11 mars 2017, à 1 heures, 40 minutes et 18 secondes, heure française, marque l’achèvement du Vendée Globe 2016-2017. Le skipper Toulonnais s’octroie la 18e et dernière place du tour du monde en solitaire, qu’il a parcouru en 124 jours, 12 heures, 38 minutes, 18 secondes à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 8,2 nœuds. Sébastien Destremau achève le huitième Vendée Globe 50 jours après le vainqueur Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) arrivé le 19 janvier. Avec vingt-neuf concurrents au départ et dix-huit à l’arrivée - un score qui n’avait encore jamais été atteint- la huitième édition du Vendée Globe inscrit un record Record #sailingrecord supplémentaire dans l’histoire de la course !
Lire la suite →

No Way Back

Pieter Heerema : "Le départ et l’arrivée ont été les meilleurs moments de cette épreuve"

Premier Hollandais à participer au Vendée Globe, Pieter Heerema a terminé le tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance jeudi 2 mars en franchissant la ligne d’arrivée à 22h26, après 116 jours 9 heures 24 minutes et 12 secondes en mer. A bord de No Way Back, Pieter a réellement parcouru 29 747 milles nautiques à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 10, 65 nœuds et se classe 17e de cette 8e édition. Une victoire pour ce skipper qui partait le 6 novembre dernier sur un Imoca60 de dernière génération avec pour seul objectif de boucler son tour du monde et revenir aux Sables d’Olonne.
Lire la suite →

A la une

Régate

5e Monaco Sportsboat Winter Series • Act 3 : Ludovico Fassitelli (Junda – Banca del Sempione) continue sur sa lancée

Près d’une cinquantaine de bateaux et 150 régatiers de 9 nationalités étaient de nouveau sur le pont pour le troisième acte des Monaco Sportsboat Winter Series, série de régates organisées une fois par mois entre octobre et mars, par le Yacht Club de Monaco.
Lire la suite →

Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

mardi 12 décembre
  Visiteurs connectés : 30

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt ML Dronautic
T-shirt Manches longues blanc Dronautic®
T-shirt manches longues
Choisissez la couleur de votre t-shirt.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.