Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Voile légère » Multicoque de sport » Normandie Cup : Lorina Limonade – Golfe du Morbihan s’impose en (...)

#VOILE Monotypes

Normandie Cup : Lorina Limonade – Golfe du Morbihan s’impose en Diam24 OD

D 18 juin 2017     H 19:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 2909 visites     C 1

#trimaran | #Diam24 |

agrandir

Cette 2e édition restera marquée par une météo particulièrement exceptionnelle. Même si, sous un soleil généreux, le vent se sera montré, parfois capricieux, déjouant les intentions des comités de course des différentes flottes. Néanmoins, suffisamment de manches ont pu être disputées pour tirer un bilan sportif très satisfaisant.

En Diam24 OD, c’est le favori Lorina Limonade – Golfe du Morbihan qui remporte la super finale du jour, et par la même occasion, le classement général de l’épreuve, après une magnifique remontée.Pendant ce temps, à terre, les équipages des IRC et des Osiris fourbissaient leurs armes avant le départ de la Grande Course qui doit être donné ce soir à 20 h.

Demain, c’est au tour des Open 5.70 et des First Class 7.50 d’entrer en piste. Les J80, eux, continueront à courir au pied des falaises du Havre, tandis que les Diam24 OD s’élanceront sur le 2e raid de cette Normandie Cup, en direction de Fécamp.


Victoire à l’arrachée pour Lorina Limonade – Golfe du Morbihan

Quatre manches qualificatives ont été lancées tant bien que mal aujourd’hui dans un flux d’est faible au départ et très instable face à la plage du Havre. A tel point que sur la 1e course, deux bateaux seulement ont été classés, les 14 autres n’ayant pas franchi la ligne dans les cinq minutes après le passage du premier.

Après une longue période d’attente en plein soleil, les trois autres manches se sont enchaînées une fois le vent établi au nord entre 12 et 15 nœuds. A l’issue de ces quatre courses qualificatives, rien n’était encore joué. Le match se jouant entre SFS, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan et Beijaflore. C’est finalement, les Bretons de Lorina Limonade qui ont remporté la mise du jour, à l’issue d’une belle bagarre avec SFS, raflant du même coup la victoire de cette 2e Normandie Cup.

La réaction de Quentin Delapierre, le skipper de Lorina Limonade – Golfe du Morbihan :

« Cette Normandie Cup s’annonçait compliquée car Bruno Mourniac et Corentin Horeau étaient absents. La 7e place de la première journée nous a un peu déstabilisés. Mais nous sommes restés unis et nous nous sommes appliqués à remporter un maximum de manches. Aujourd’hui, était une journée couperet. En qualification, nous avons tenté des coups, qui n’ont pas forcément marché, mais nous sommes restés confiants. Lors de la finale, le scénario a été idéal pour nous : nous étions en embuscade sur SFS et nous nous sommes appliqués à ne pas commettre d’erreurs techniques.

C’est la première régate d’avant-saison où nous ne commençons pas en tête. Nous avons donc prouvé que nous étions capables de revenir malgré un retard important. Maintenant, il faut rester concentrés et humbles parce que les concurrents naviguent très bien. Chaque année, la Normandie Cup nous prépare bien au Tour de France à la Voile grâce à son format à l’identique et son plan d’eau complexe. Mais ce n’est pas parce que nous avons réalisé une belle avant-saison que nous allons remporter le Tour cet été ! Je pense que le niveau de la flotte est en hausse, il va falloir démontrer que nous savons élever notre niveau de jeu. »

Smart Grid Energy sauve sa 1re place en J80

Journée également sous haute tension chez les J80, notamment pour les deux leaders du classement Smart Grid Energy et Jaws qui depuis le début de la compétition font preuve d’une belle maîtrise du sujet. Finalement, l’équipage de Mathieu Dollé a réussi à sauver sa première place à un petit point, à l’issue de trois courses très accrochées, face à Jaws qui totalise quatre belles victoires de manche !

« Nous sommes très contents, confiait Mathieu Dollé, quelques minutes avant la remise des prix. La régate a été très serrée. La journée d’aujourd’hui en particulier s’est déroulée sous haute tension. Il fallait que l’on garde Jaws à proximité. Et nous avons mal commencé avec une première manche de 6. Il fallait donc que l’on reprenne un point à chaque course suivante pour espérer conserver la 1e place. Ce qu’on a fait. Mes équipiers, qui sont pour la plupart des cousins ont bien navigué. L’ensemble de la régate s’est joué dans un mouchoir de poche. On a également beaucoup apprécié l’organisation Organisation #organisation . Sur l’eau, on a trouvé un super niveau, des concurrents compétitifs, mais fairplay. Cela mérite d’être souligné ! ».

Les filles de SRH Ladies Normandy remportent le Défi des clubs sur un fil

Affrontements sans merci sur les FC 7.50 pour le Défi des clubs. Quinze équipages issus des clubs du Havre, Rouen, Vernon, Cherbourg, Le Tréport, Saint-Aubin-Elbeuf, Saint-Valéry-en-Caux et Pont-Audemer étaient au rendez-vous. Et c’est l’équipage 100% féminin de la SRH Ladies Normandy qui s’impose avec un tout petit point d’avance devant les garçons de la Base de loisir de Bédanne. Une victoire presqu’inespérée même si les filles n’étaient pas là pour faire de la figuration comme en témoigne l’une d’entre-elles, Lucie Scheiwiller :

« Pour nous toutes, c’était une reprise. Nous n’avions pas navigué depuis un an et demi. Deux d’entre-nous ont fait des bébés. Mais nous avons bien retrouvé nos réflexes. Nous venons du pôle espoir 4.20 de la ligue de Normandie. Les 7.50 sont les bateaux sur lesquels nous avons commencé à naviguer en équipage.

En venant ici, nous espérions faire une bonne place, mais nous voulions avant tout nous faire plaisir. Nous ne pensions pas gagner, car nous n’avons remporté qu’une manche, mais notre régularité a payé. Les jeunes du bateau Nains de jardin nous ont donné du fil à retordre, ainsi que l’équipage de Base de loisir de Bédanne, mais on s’est bien battues. Et les conditions étaient très sympas. On voudrait remercier la SRH qui nous a prêté le bateau. »

Foggy Dew et Barcavela, vainqueurs en IRC et Osiris

Les 16 habitables, eux, n‘auront pas connu de temps mort sur le côtier que leur avait concocté Hervé Chastel, le directeur du comité de course, avec un beau départ à l’anglaise sous spi, donné de la terre, dans l’alignement du bar Le Bout du monde, à 9 h 50. Le vent d’est très faible sur les premiers milles s’est renforcé progressivement jusqu’à une douzaine de nœuds. D’une distance sur le papier de 14 milles, le parcours a conduit la flotte dans un premier temps vers le nord, jusqu’à la cardinale sud d’Octeville-sur-Mer, avant de lui faire prendre le large vers la bouée général Metzinger, et redescendre vers le Havre pour une arrivée dans la rade sud.

En temps compensé, c’est le JPK 10.10 Foggy Dew qui remporte cette 2e manche en IRC, et du même coup le classement général de cette 2e Normandie Cup. En Osiris double, c’est le Farr 727 45 South qui s’adjuge cette 2e manche. La victoire au général revenant de façon méritée au Sun Fast 3200 Barcavela, à égalité de point avec Casamyas, le résultat de la dernière manche faisant la différence.


Classement général Diam24 0D
- 1er Lorina – Limonade – Golfe du Morbihan (193 pts), 2e SFS (191 pts), 3e Beijaflore (190 pts), 4e Lorina Mojito – Golfe du Morbihan (185 pts), 5e Fondation FDJ – Des pieds et des mains (185 pts)

Classement général J80
- 1er Smart Grid Energy (24 pts), 2e Jaws (25 pts), 3e Click&Boat TOH (33 pts), 4e Jack in the Basket (38 pts), 5e JGolo1 (51pts)

Classement général Open 5.70
- 1er Toxic (13 pts), 2e Team SNPH (13 pts), 3e Nuances de gris (16 pts)

Classement général FC 7.50
- 1er SRH1 Ladies Normandy (9 pts), 2e Base de loisir de Bédanne (10 pts), 3e Nains de jardin (16 pts), 4e CVSAE2 (23 pts), 5e CNV (24 pts)

Classement général Osiris
- 1er Barcavela (6 pts), 2e Casamyas (6pts), 3e Tobago (12 pts), 4e Kia Ora (18 pts).

Classement général IRC
- 1er Foggy Dew (3 pts), 2e Dieppe Sail Competition (6 pts), 3e Pen Tach (10 pts), 4e Princesse Gotionude (14 pts), 5e Clezio (15 pts), 6e Loup Garou (19 pts), 7e Saute Moutons (23 pts)


Voir en ligne : Info presse www.normandie-cup.fr

Portfolio



Dans la même rubrique

Catamaran de sport

Eurocat 2017 : Tim Mourniac et Pierre-Yves Durand remportent le groupe Flying Boat

Les deux derniers jours de compétitions ont été gâchés par un vent trop fort pour pouvoir lancer des courses. Les groupes F18, C1 et Flying Boats valident l’épreuve.
Lire la suite →

#Diam24

Bernard Stamm : "Cette année, notre objectif est d’essayer de rentrer dans le Top 5"

Alors qu’il vient de remettre à l’eau son trimaran aux couleurs de Cheminées Poujoulat, son fidèle partenaire depuis 2003, Bernard Stamm s’apprête à rempiler pour une troisième saison sur le circuit des Diam 24 Diam 24 #Diam24 . C’est, en effet, ce week-end que le skipper Suisse s’alignera au départ de sa première course de la saison. Une saison qui s’annonce bien remplie avec, au programme, le Grand Prix Atlantique, le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France, le Grand Prix de l’Ecole Navale, la Multyco, la Normandie Cup et le Tour de France à la Voile.
Lire la suite →

Nacra 17

Billy Besson : "Amélie Riou m’accompagne pour une longue route qui se finira à Tokyo"

Billy Besson a signé ses retrouvailles la semaine dernière avec "son Nacra 17 après une opération du dos et 6 mois de récupération". Il annonce par la même occasion le nom de sa nouvelle équipière en vue des prochains Jeux Olympiques.
Lire la suite →

Catamaran de sport

Martinique Cata Raid 2017 : Les Boulogne, Bontemps-Amiot et Joschke-Berranger vainqueurs

La semaine a été intense pour les 36 équipages inscrits avec notamment la dernière étape du jour entre Le Vauclin et Le Robert qui aura marqué les esprits par ses conditions musclées. Les autres jours ont été plus calmes mais toujours aussi intenses avec un vent très fluctuant. Les concurrents se sont souvent retrouvés à jouer à la roulette russe pour réussir à se frayer un chemin dans les couloirs de vent. Malgré tout, on a assisté à de belles batailles engagées sur l’eau par un plateau de très haut niveau.
Lire la suite →

Red Bull Youth America’s Cup

Équipe de France Youth America’s Cup 2017 : 8 régatiers sélectionnés

Il y a trois mois, la Filière d’Excellence Team France invitait quatorze jeunes régatiers à rejoindre le collectif Team France Jeune. Durant plusieurs semaines, les sportifs se sont perfectionnés à bord des bateaux volants, sous le regard attentif de leurs coaches. Leur objectif : donner le meilleur d’eux-mêmes afin de décrocher leur billet pour la Red Bull Youth America’s Cup America's Cup #AmericasCup , qui se tiendra en juin 2017 aux Bermudes. Après un long suspense, le verdict est tombé. La Filière présente aujourd’hui les noms des huit sportifs qu’elle a sélectionnés, en partenariat avec la Fédération Française de Voile (FFVoile) et l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN).
Lire la suite →

A la une

Régate

5e Monaco Sportsboat Winter Series • Act 3 : Ludovico Fassitelli (Junda – Banca del Sempione) continue sur sa lancée

Près d’une cinquantaine de bateaux et 150 régatiers de 9 nationalités étaient de nouveau sur le pont pour le troisième acte des Monaco Sportsboat Winter Series, série de régates organisées une fois par mois entre octobre et mars, par le Yacht Club de Monaco.
Lire la suite →

Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

mardi 12 décembre
  Visiteurs connectés : 30

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat bleu
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud
T-shirt manches courtes
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.