Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Jean-Pierre Dick : "Cette 4e victoire, ce n’est que du bonheur (...)

#VOILE StMichel-Virbac

Jean-Pierre Dick : "Cette 4e victoire, ce n’est que du bonheur !"

Yann Elies : "Je suis fier de la belle trace de notre course entre Le Havre et Salvador de Bahia"

D 19 novembre 2017     H 06:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 3658 visites     C 1

#IMOCA | #TJV2015 |

agrandir
Jean-Pierre Dick tourne une page de sa vie de marin du large de la plus belle manière : par une victoire. En franchissant la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en vainqueur ce samedi 18 novembre 2017 après 13 jours 7h et 36min, JP et son compère Yann Elies signent ainsi le 4e titre du skipper niçois sur cette course et la seconde pour le briochin. Pour parachever cette journée incroyable, Jean-Pierre bat son propre record Record #sailingrecord sur cette épreuve.

Et quelle victoire ! Le duo disait de concert au départ : « nous sommes différents mais nous avons un point commun : nous aimons attaquer et faire de belles trajectoires ». Personne ne les contredira aujourd’hui. Après le franchissement de la ligne de départ au Havre en tête, StMichel-Virbac a mené la course en tête de bout en bout, hormis quelques heures. La bataille a été intense, dure, sans pitié tout du long avec leur dauphin SMA, dont la performance est à saluer.

C’est donc un moment particulièrement émouvant pour le skipper véto. En 2001, après une victoire sur le Tour de France à la Voile, il se lançait le pari fou de courir les océans du monde. 16 ans après, c’est 6 victoires majeures* sur le circuit Imoca et un titre de marin de l’année qu’il laisse dans son sillage. Et aujourd’hui, JP transmet la barre de son bateau au talentueux Yann Elies.

Jean-Pierre Dick : « Cette 4e victoire, ce n’est que du bonheur ! Avec Yann on commençait à trouver un peu le temps long car on a déchiré notre grand spi avant le pot au noir. C’est fabuleux car c’est la fin d’un cycle un peu douloureux pour moi après un chavirage en trimaran et une perte de quille sur le Vendée Globe. Les choses positives reviennent ! On a bien bossé avec Yann toute l’année, on est donc très fier de ce résultat !

StMichel-Virbac est notre grande force. Je veux remercier mon équipe car on n’a pas eu d’avarie majeure à part le spi. J’imaginais cette course parfaite avec Yann. C’est fabuleux d’y arriver au final en mettant beaucoup d’intensité. Une quatrième victoire, c’est génial !

Je suis très fier de transmettre mon bateau à ce grand marin et de l’accompagner dans ses futurs projets. »

Yann Elies : « Je suis fier de la belle trace de notre course entre Le Havre et Salvador de Bahia. On a une machine incroyable avec laquelle on a cravaché dès le début de la course. On voulait montrer qu’on avait le couteau entre les dents, on est parti au combat dès le passage de front. C’est là qu’on a fait la différence. C’est Jean-Pierre qui a donné le tempo.

J’ai l’impression qu’à chaque fois qu’il embauche quelqu’un, cela créer un couple idéal ! Et pourtant, on est tous les 2 des caractères forts. Il a la gagne jusqu’au bout !

Notre histoire est belle car il y a une réussite sportive et le projet derrière de faire le Vendée Globe. Jean-Pierre m’offre sur un plateau beaucoup de choses : sa machine, son équipe, son savoir-faire. Je m’apprête à tout donner pour être à la hauteur des ambitions de JP et de son équipe !


Voir en ligne : Info presse www.jpdick.com

Portfolio



Dans la même rubrique

Carac 2

Louis Duc : "Je ne peux plus me déplacer"

Dès le tout début de course, Louis Duc, skipper du Class40 Carac s’est blessé au poignet. Ne pouvant plus s’appuyer que sur une seule main, dans les conditions très rudes des premiers jours de cette Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , Louis a chuté à plusieurs reprises dans le bateau, dont une fois violemment sur son genou. Depuis, il serre les dents et manœuvre du mieux qu’il peut, pour aider Alexis, mais sa blessure au genou est aujourd’hui trop handicapante et risque de s’aggraver encore.
Lire la suite →

Monocoques de 60’

IMOCA : Armel Le Cléac’h sacré champion du monde pour le cycle 2015-2016

Le vainqueur du Vendée Globe fait coup double en décrochant pour la seconde fois le titre de Champion du Monde IMOCA, pour le cycle 2015-2016 qui se terminait avec le Vendée Globe. C’est donc la deuxième fois qu’Armel Le Cléac’h est sacré depuis son premier titre acquis en 2008. Le skipper de Banque Populaire succède ainsi à Jean Le Cam et peut partir vers de nouveaux défis, avec le sentiment du devoir accompli. Preuve du niveau très relevé de ce Championnat IMOCA, Armel devance au classement Alex Thomson, Jérémie Beyou, Yann Eliès et Jean-Pierre Dick…
Lire la suite →

Imoca

Défi Azimut : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet remportent le Tour de Groix après les 24h

Tour de Groix pluvieux, tour de Groix heureux ! Qu’importe donc le crachin persistant ce dimanche sur les pontons lorientais, tant qu’il y a un filet d’air pour gonfler les voiles des monocoques IMOCA qui n’ont, tout compte fait, pas besoin de beaucoup pour régater au contact. Pour ne pas déroger à ses bonnes habitudes, le Défi Azimut, 7è du nom, s’est donc terminé sous la pluie persistante, au tempo d’un flux de sud, sud-sud de 12-13 nœuds dans les rafales par le traditionnel Chrono Azimut. Les dix bateaux engagés ont tous répondu à l’appel de la circumnavigation groisillonne qui leur offre l’occasion, au lendemain de la course des 24 heures, d’embarquer des membres de leur équipe technique et des partenaires.
Lire la suite →

IMOCA Newrest

Fabrice Amedeo : "Je repars donc pour un nouvel Everest avec l’envie d’énormément travailler et progresser"

Il y a un an, Fabrice Amedeo était dans les starting-blocks pour prendre le départ du rêve de sa vie, le Vendée Globe. A l’époque, le journaliste/navigateur réalisait à peine qu’il allait vivre l’exceptionnel et gravir avec succès son Everest. Quelques mois après son retour, il démontre une nouvelle fois sa capacité à mener son projet avec rigueur et progression en officialisant le rachat d’un monocoque de dernière génération ; celui précédemment aux mains de Pieter Hereema. Une bonne nouvelle n’arrivant pas seule, le groupe Newrest, acteur mondial du catering aérien et ferroviaire ainsi que de la restauration collective, lui renouvelle sa confiance et l’accompagnera sur la prochaine édition du tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance en 2020.
Lire la suite →

IMOCA

La construction des moules de coque et de pont de l’IMOCA 60 CHARAL a débuté cet été

Depuis le mois de janvier et le retour de Jérémie Beyou du Vendée Globe, le bureau d’études du Team Charal, rejoint ensuite par le cabinet VPLP, n’a cessé de plancher sur les contours du futur monocoque IMOCA 60 CHARAL, avec l’objectif de franchir un pas architectural important par rapport à la dernière génération. Alors que la construction des moules de coque et de pont a commencé cet été, le skipper, Jérémie Beyou, et le Directeur Technique, Pierre-François Dargnies, font le point.
Lire la suite →

A la une

Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

Nautic 2017

Grand Prix de l’Ecole Navale : 17e édition du 8 au 12 mai 2018

Comme à l’accoutumée, le lancement officiel du Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France Monotypes Habitables, s’est déroulé pendant le Salon Salon #Salonnautique Nautic de Paris, ce mercredi 6 décembre. Le vice-amiral (2S) Benoît Lugan, Président de l’association du Grand Prix de l’Ecole Navale et monsieur Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile ont présenté la nouvelle édition de l’épreuve incontournable du week-end de l’Ascension. Après 17 années, le GPEN propose encore son lot de nouveautés pour cette édition 2018.
Lire la suite →

lundi 11 décembre
  Visiteurs connectés : 29

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches courtes
Choisissez la couleur de votre t-shirt.
Sweat marron
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.