Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Vendée Globe : Le Hongrois Nandor Fa a franchi la ligne d’arrivée à (...)

#VOILE Spirit of Hungary

Vendée Globe : Le Hongrois Nandor Fa a franchi la ligne d’arrivée à la 8e place

D 8 février 2017     H 13:37     A Information Vendée Globe     > 930 visites     C 1

#LesSablesdOlonne | #IMOCA | #VG2016 |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
Le Hongrois Nandor Fa (Spirit of Hungary) a franchi la ligne d’arrivée aux Sables-d’Olonne le 8 février à 11 heures 54 minutes 09 secondes (heure française). II s’empare d’une très belle 8e place pour sa troisième participation au Vendée Globe. Son temps de course est de 93jrs 22h 52mn 09s. Il a parcouru 27 850 milles à 12,35 noeuds de moyenne.

Superbe performance pour ce Hongrois de 63 ans qui était en 1993, le premier étranger à terminer un Vendée Globe, en 128 jours. Vingt-quatre ans plus tard, il boucle à nouveau le tour du monde en solo. Aux Sables-d’Olonne, il retrouve sa femme Irène et ses deux filles, Lilli et Anna, ses plus fervents soutiens. Nandor Fa, qui a débuté sa carrière sur les lacs en Hongrie, avait fait un premier tour du monde en 1985-1987 à bord d’un bateau de croisière de 31 pieds. Alors qu’au large du cap Horn, il écoutait les conversations des solitaires du BOC Challenge 1986-1987, il prenait la décision de devenir lui-même coureur au large, en solitaire et à bord d‘un bateau qu’il a conçu et construit lui-même.

Le 6 novembre, c’est une fois de plus avec un bateau construit de ses mains en 2013, dans un chantier en Hongrie, que Nandor Fa s’alignait au départ du huitième Vendée Globe. Cependant, c’est un peu frustré au large du cap Finisterre que le skipper de Spirit of Hungary se maintient en 21e position. Pendant sa première semaine de mer il rencontre des soucis avec son système informatique et fait face à des problèmes d’énergie. Heureusement son passage à l’est de Madère lui permet de remonter à la 18e place et en profitant des alizés, il poursuit sa progression jusqu’au seizième rang au large des Canaries.

Nandor Fa livre une belle bataille dans l’océan Indien avec Stéphane Le Diraison, alors qu’au 26e jour de course son gennaker est déchiré, cette voile d’avant va lui manquer pour rattraper le skipper de Compagnie du Lit. Sous l’Australie, perdant son compagnon de route quand le bateau de Stéphane Le Diraison démâte, le navigateur Hongrois se retrouve isolé. En effet, Louis Burton (Bureau Vallée) est positionné 600 milles devant son étrave, tandis que Conrad Colman (Foresight- Natural Energy) se tient 650 milles dans son sillage. Suite aux abandons de Stéphane Le Diraison, de Thomas Ruyant (Le Souffle du Nord pour le Projet Imagine) et de Paul Meilhat (SMA), Spirit of Hungary continue sa course en huitième position, une place qu’il occupera du 25 décembre jusqu’au finish des Sables-d’Olonne.

Malgré une collision avec un OFNI, ayant endommagé son voile de quille, un empannage involontaire occasionnant la perte d’une autre voile, un moteur grillé et enfin les dommages irréversibles de son antenne GPS, le navigateur poursuit sa belle course derrière Louis Burton. Le 9 janvier 2017, Nandor Fa double le cap Horn pour la cinquième fois et subit une grosse tempête dans l’Atlantique sud, quelques jours après le passage du mythique rocher. Il essuie des violentes rafales de vent, supérieures à 60nds. Un dernier écueil se dresse sur sa route dans la traversée du golfe de Gascogne, dans une mer formée avec des vagues de 4 à 6 mètres, dans un vent maniable mais néanmoins soutenu.

Nandor Fa, qui avait annoncé avant le départ que ce huitième Vendée Globe mettrait un point final à sa carrière de coureur au large, peut prendre sa retraite en homme heureux, à près de 64 ans.



Dans la même rubrique

Vendée Globe

Louis Burton : "Je me suis fait massacrer au Cap Horn, ça a été ma plus grosse épreuve"

Heureux d’en finir avec son tour du monde en solitaire, qu’il boucle pour la première fois, le skipper de Bureau Vallée arrivé en septième position aux Sables-d’Olonne a répondu aux questions des journalistes, lors de sa conférence de presse.
Lire la suite →

Vendée Globe

Yann Eliès : "la bagarre avec Jean aura véritablement marqué mon Vendée Globe"

A 16h13, ce mercredi 25 janvier, Yann Eliès a franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe, au large des Sables d’Olonne. Le skipper de Quéguiner – Leucémie Espoir s’est ainsi octroyé la cinquième place (premier bateau non équipé de foil Foil #foil ) de l’épreuve au terme de de 80 jours de mer et des poussières, mais aussi et surtout au terme d’une incroyable aventure Aventure marquée par des problèmes de hook de grand-voile, une effroyable tempête au large de la Nouvelle-Zélande, un duel de toute beauté avec Jean Le Cam sur près de la moitié du parcours et un finish haletant à seulement 1h25 du quatrième et 1h43 du le sixième. Ses premières impressions à chaud !
Lire la suite →

Vendée Globe

Jean-Pierre Dick : "finir un tour du monde en solitaire, ce n’est jamais anodin"

Jean-Pierre Dick sur StMichel-Virbac, a franchi ce 25 janvier à 14 heures 47 minutes et 45 seconde la ligne d’arrivée du Vendée Globe en 4e position après 80 jours 1 heure et 45 minutes de course, devenant l’un des cinq solitaires les plus rapides autour de la planète, avec Armel Le Cléac’h, Alex Thomson, François Gabart et Jérémie Beyou. Le Niçois qui a parcouru 27 857 milles à la moyenne de 14,50 nœuds boucle le cinquième de ses six tours du monde classé (Vendée Globe et Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace ), et est le seul avec Armel Le Cléac’h à avoir terminé trois Vendée Globe.
Lire la suite →

#VG2016

Jérémie Beyou : "cette troisième place, c’est un très beau résultat"

Après 78 jours 6 heures 38 minutes et 40 secondes, Jérémie Beyou a coupé la ligne du Vendée Globe 2016/2017 lundi à 19h40m40s aux Sables d’Olonne. Le skipper de Maître CoQ signe une magnifique troisième place derrière le vainqueur Armel le Cléac’h et le Britannique Alex Thomson. Sa moyenne réelle est de 14,43 nœuds (27 101 milles parcourus).
Lire la suite →

Hugo Boss

Vendée Globe : Alex Thomson a pris la 2e place aux Sables 15h59’ après Armel Le Cléac’h

Alex Thomson a franchi la ligne d’arrivée du 8e Vendée Globe ce vendredi 20 janvier 2017 à 8 heures 37 minutes et 15 secondes, heure française, 15 h 59 mn et 29s après le vainqueur Armel Le Cléac’h. Pour sa quatrième participation au Vendée Globe (3e en 2013, abandon en 2004 et 2008), le Britannique a imprimé un rythme d’enfer battant le record Record #sailingrecord de distance parcourue sur 24 heures avec 536,81 milles avalés à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 22,4 nœuds ! Privé de son foil Foil #foil depuis le 19 novembre, Alex a su maintenir la pression sur son adversaire Armel Le Cléac’h… jusqu’au bout.
Lire la suite →

A la une

#Dériveur

Mondial Laser : Jean-Baptiste Bernaz termine 7e à Split (Croatie)

Le Français Jean-Baptiste Bernaz était à Split, en Croatie, depuis une semaine pour y disputer le Championnat du Monde de Laser. Après six jours de compétition, le Varois termine finalement à la 7e place de ce Championnat du Monde. Longtemps devant au classement général provisoire, le Français a rétrogradé de 6 places, à la suite d’une mauvaise journée, et n’a pas pu refaire son retard aujourd’hui, où aucune course n’a été lancée à cause d’un vent trop léger.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Douarnenez - Fastnet Solo : Loison devance Luven et Dalin à 50 milles du Fastnet

Ils ne sont plus qu’à une petite cinquantaine de milles du phare du Fastnet. Toujours aussi compacte, la flotte progresse à plus de huit nœuds de moyenne vers le célèbre caillou que les solitaires devraient contourner en milieu de nuit. Du phare, ils ne verront que son faisceau lumineux qui balaiera la nuit toutes les cinq secondes.
Lire la suite →

Multi50 Drekan

Transat Jacques Vabre : Eric Defert embarque Christophe Pratt

Le binôme qui devait prendre le départ de cette course était initialement composé d’Éric DEFERT et de Thibaut GEORGE, patron de la société Drekan, passionné de course au large et principal sponsor du Multi50 éponyme. Mais la gestion simultanée de ce beau projet sportif et de l’entreprise Drekan, en pleine croissance, s’est avérée plus compliquée que prévue.
Lire la suite →

Catamaran à foils

GC32 Racing Tour : La victoire finale à Calvi échappe à Malizia-Yacht Club de Monaco

La victoire finale a finalement échappé à Malizia-Yacht Club de Monaco, du fait d’une erreur commise par accident lors de la dernière journée de la GC32 GC32 #GC32 Orezza Corsica Cup, laissant ainsi le champ libre à l’équipe Suisse de Realteam qui remporte sa deuxième victoire sur le Championnat 2017 du GC32 GC32 #GC32 Racing Tour.
Lire la suite →

IMOCA Newrest

Fabrice Amedeo : "Je repars donc pour un nouvel Everest avec l’envie d’énormément travailler et progresser"

Il y a un an, Fabrice Amedeo était dans les starting-blocks pour prendre le départ du rêve de sa vie, le Vendée Globe. A l’époque, le journaliste/navigateur réalisait à peine qu’il allait vivre l’exceptionnel et gravir avec succès son Everest. Quelques mois après son retour, il démontre une nouvelle fois sa capacité à mener son projet avec rigueur et progression en officialisant le rachat d’un monocoque de dernière génération ; celui précédemment aux mains de Pieter Hereema. Une bonne nouvelle n’arrivant pas seule, le groupe Newrest, acteur mondial du catering aérien et ferroviaire ainsi que de la restauration collective, lui renouvelle sa confiance et l’accompagnera sur la prochaine édition du tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance en 2020.
Lire la suite →

mercredi 20 septembre
  Visiteurs connectés : 51

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches longues
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.
T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.