Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Matt Johnston a remporté l’édition 2016-2017 du Vendée Globe (...)

#VOILE Jeux

Matt Johnston a remporté l’édition 2016-2017 du Vendée Globe Virtuel

D 17 janvier 2017     H 18:02     A Redaction SSS [Source RP]     > 1243 visites     C 1

#jeu | #Australie | #VG2016 |

agrandir
Sur son bateau noir et jaune aux couleurs de l’IMOCA Hugo Boss, Matt Johnston, Mangina-PYR, remporte l’édition 2016-2017 du Vendée Globe Virtuel. Au terme d’une course très serrée et après plus de 49 000 kilomètres autour du monde, ce marin virtuel devance 451 000 joueurs. Le néo-zélandais, Derek Watt (NZ-Eligo ‘’IST’’) et le français Didier Flament (Didflam) complètent le podium.

Il aura fallu 72 jours 2 heures 23 minutes et 10 secondes pour faire le tour du monde virtuel au départ et à l’arrivée des Sables d’Olonne. 72 jours de présence sur le jeu phare de Virtual Regatta à peaufiner les réglages, choisir la meilleure route et surtout analyser constamment la météo pour en tirer la quintessence. A ce jeu, c’est un jeune australien, habitant dans la ville d’Adélaïde dans le comté d’Australie méridionale, qui remporte ce tour du monde virtuel. Une victoire qui s’est construite au fil des océans, des caps et des milles. Pointé à la 540e place au cap de Bonne Espérance, le premier des trois grands caps de cette circumnavigation, Mangina-PYR, le nom de son bateau, n’a ensuite cessé de remonter au classement. 288e au Cap Leeuwin dans le sud ouest de l’Australie puis 142e au Cap Horn, le point le plus sud du continent américain, le skipper franchi l’équateur et fait son entrée dans l’hémisphère nord à la 12e place. La suite on la connaît et c’est en grand vainqueur qu’il se présente devant les Sables d’Olonne mardi 17 janvier à 15h37. En réalisant son tour du monde en 72 jours 2 heures 23 minutes et 10 secondes, Matt Johnston bat le précédent temps de référence de la course de Lilian Launay de 2 jours et 13 heures. Interviewé trois heures après son arrivée et surtout après un peu de sommeil, décalage oblige, Matt Johnston revient pour nous sur sa course :

« Peu avant le début du Vendée Globe j’ai eu la chance de faire un championnat de voile avec Michael Coxon de la voilerie North Sails Australie (ndr, Coxon est un marin de renom en Australie qui a participé à 29 Sydney Hobart et de nombreuses autres grandes courses, il est également Managing Director de la voilerie North Sails). Son expérience de la voile et son bon sens m’ont été utiles. Il m’a surtout conseillé d’aller le plus vite possible dans les différentes phases de transitions, mais aussi de descendre et de remonter le plus vite possible dans l’Atlantique. C’est ce que j’ai essayé de faire et ça a plutôt bien fonctionné. Je suis vraiment très heureux de cette victoire dans le Vendée Globe Virtuel. C’est incroyable. »

Sur ce tour du monde Matt Johnston aura parcouru 26 592,2 milles (49 248 kilomètres) en 72 jours 2 heures 23 minutes et 10 secondes, soit une moyenne de 15,4 nœuds.


Voir en ligne : Info presse www.virtualregatta.com


La Nouvelle Zélande et le France sur le podium

Quelques minutes après Mangina-PYR, Derek Watt, skipper de NZ-Eligo « IST » a également bouclé la boucle et s’empare de la deuxième place.

Interviewé juste après son arrivée par la légende néo-zélandaise Chris Dickson (triple champion du monde en dériveur, triple champion du monde en Match Racing et finaliste de la Louis Vuiton Cup en 2003, …), également joueur sur le Vendée Globe Virtuel, Derek Watt nous livre ses premières impressions.

« J’ai débuté la course comme ça mais je me suis rapidement lancé à fond dans le jeu. Je trouve l’application vraiment exceptionnelle. C’est ce qui m’a donné envie de continuer. J’ai ensuite laissé un peu ma vie de côté pendant ces 72 jours. J’étais dessus vraiment quotidiennement en me levant régulièrement la nuit. Je mettais mon réveil toutes les 3 à 4 heures pour ajuster ma trajectoire et ma stratégie. Le jeu était vraiment très prenant. Je pense que ma femme doit être très contente que cette aventure se termine. C’était une aventure unique. »

Didier Flament, Didflam, un chercheur en microbiologie marine, est le premier marin français de cette édition. Sa stratégie très conservatrice et son intuition lui permettent de boucler ce tour du monde sur la troisième marche du podium. Une très belle prestation sur laquelle il revient pour nous :

« Ce n’était pas du tout mon objectif du départ. A aucun moment je n’ai mis mon travail de côté et pour être sincère je me connectais le soir environ une heure pour analyser un peu la météo et caler ma route, puis environ 30 minutes le matin. Il m’arrivait aussi dans la journée de faire un passage sur l’application pour vérifier si tout allait bien. En revanche la nuit dernière a été la seule nuit ou je me suis réveillé pour manœuvrer mon bateau. Il y avait un virement à effectuer et je ne voulais pas le louper. En étant à un moment premier j’ai bien fait rire mes amis et c’est là ma grande victoire dans le Vendée Globe Virtuel. Je suis vraiment très heureux de cette place. C’était une belle aventure. »

En ouvrant la ligne d’arrivée c’est désormais un flot continu de joueurs qui va boucler ce tour. Avec plus de 451 000 skippers sur les océans, il y aura beaucoup de passage sur cette ligne virtuelle, placée devant le port des Sables d’Olonne.



Dans la même rubrique

Vendée Globe

Record des 24 heures : 536,81 milles (994 km) pour Alex Thomson

Alex Thomson vient de battre le record Record #sailingrecord de distance parcourue par un solitaire en 24 heures sur un monocoque : 536,81 milles nautiques, soit plus de 994 kilomètres terriens.
Lire la suite →

Remontée de l’Atlantique

Vendée Globe : Armel Le Cléac’h a changé d’hémisphère à 1h23 après 61 jours 12 heures 21 minutes de mer

Armel Le Cléac’h a franchi la ligne de changement d’hémisphère samedi à 1h23 (heure française) après 61 jours 12 heures 21 minutes de mer : le leader possède encore 145 milles d’avance sur son poursuivant direct et rentre au cœur du Pot au Noir. Ce week-end est stratégiquement essentiel pour déterminer l’issue de ce huitième Vendée Globe…
Lire la suite →

Vendée Globe 2020

Boris Herrmann : "Le Vendée Globe constitue un rêve"

Le navigateur allemand Boris Herrmann vient de se rendre acquéreur du Mono60 Edmond de Rothschild, actuellement aux mains de Sébastien Josse et de l’équipe Gitana Team. Le rêve du jeune Allemand (35 ans) de participer à la prochaine édition du Vendée Globe en 2020 entre dans sa phase concrète. C’est la raison pour laquelle il a décidé, à regret, de laisser sa place à Sébastien Audigane au sein de l’équipage du maxi-trimaran IDEC-SPORT actuellement en mer contre le Trophée Jules Verne. Boris bénéficie du soutien d’un investisseur privé, l’Allemand Gerhard Senft, et de l’appui de Pierre Casiraghi, sociétaire du Yacht Club de Monaco avec qui il naviguera en course lors des grands rendez-vous de l’année 2017.
Lire la suite →

SMA Voile

Vendée Globe : Paul Meilhat est arrivé mercredi soir à Tahiti

Paul Meilhat est arrivé hier soir à Tahiti et a accosté au ponton du port de Papeete à 20h30 (heure française). Le skipper SMA a été accueilli par une cohorte de bateaux depuis Punaauia jusqu’au port de Papeete.
Lire la suite →
JPEG

#VG2016 Pacifique

Vendée Globe : Armel Le Cléac’h améliore de 5j 5h le temps de référence au Cap Horn

Sous un ciel bleu ourlé de nuages blancs, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) a doublé le cap Horn en tête du 8e Vendée Globe à 13 h 34 mn, ce vendredi 23 décembre 2016. Il aura mis 47 jours et 32 mn depuis les Sables d’Olonne. Il pulvérise ainsi le temps de référence de François Gabart établi le 1er janvier 2013… de 5 jours 5 heures et 38 mn ! Aujourd’hui, Banque Populaire VIII affiche plus d’un demi tour du monde d’avance sur le 19e de la flotte Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean) à 1000 milles du cap Leeuwin… La flotte très étalée poursuit son chemin vers l’Est tandis que le chef de file vient de mettre le clignotant à gauche pour rentrer à la maison.
Lire la suite →

A la une

Imoca

Défi Azimut : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet s’adjugent une victoire construite tout au long des 221 milles des 24H

Toujours aux avant-postes de la course des 24H AZIMUT-IMOCA 60, Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet décrochent la victoire au terme d’une navigation exemplaire, ne laissant, au fil des milles, aucune chance à leurs plus proches concurrents de leur voler la vedette à l’arrivée du parcours au large des côtes bretonnes. Après un ultime virement de bord dans les courreaux de Groix, Paul Mailhat et Gwénolé Gahinet ont coupé la ligne à 14h02, ce samedi 23 septembre, après 20h et 29 mn de course rondement menée, où ils n’ont cessé de démontrer que la paire parfaitement entraînée qu’ils forment fonctionne et performe.
Lire la suite →

Course au large

Lorient-Les Bermudes-Lorient : Revival en 2019 avec les multicoques géants

La transatlantique à la voile Lorient-Les Bermudes-Lorient partira de Lorient La Base au printemps 2019, 40 ans après sa première édition. Cette nouvelle édition, proposée au territoire par Lorient Grand Large, l’association en charge de l’animation du seul port entièrement dédié à la course au large dans le monde, le site de Lorient La Base, partira au printemps 2019, et se courra en équipage sur un sprint équivalent à deux transatlantiques. Elle sera ouverte aux multicoques Ultim Ultim #Ultim #multicoque , qui l’ont inscrite à leur calendrier, et les autres classes sont les bienvenues.
Lire la suite →

Défi Bemedia

Yvan Bourgnon : "Ce Défi a été à coup sûr le plus difficile de tous ceux que j’ai accompli depuis 7 ans"

Deux mois et six jours : c’est le temps qu’il aura fallu à Yvan Bourgnon pour boucler son défi Bimedia. Parti le 13 juillet dernier de Nome en Alaska, Yvan a rejoint Nuuk, capitale du Groenland, point final de son extraordinaire périple : le passage du Nord-Ouest, qui relie l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique, en passant par les îles arctiques du grand Nord Canadien, sur un catamaran de sport Catamaran de sport #catamaran en solitaire, sans habitacle, ni assistance !Un exploit sportif hors-norme, qui avait également pour but de sensibiliser le grand public aux effets du réchauffement climatique.
Lire la suite →

Team Banque Populaire

Maxi Solo Banque Populaire IX : Mise à l’eau fixée au 16 octobre à Lorient

Après deux années et plus de 135 000 heures de chantier depuis fin 2015, le nouvel Ultim Ultim #Ultim #multicoque , le Maxi Banque Populaire IX sera mis à l’eau le 16 octobre* à Lorient, où s’achève actuellement sa construction. Concentré de haute technologie et d’innovations, le trimaran de 32 mètres a été conçu pour voler en toute sécurité à des vitesses désormais proches de 50 nœuds.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Nicolas Lunven : "Je suis maintenant pour la première fois Champion de France Elite de course au large"

Nicolas Lunven clôture sa saison 2017 sur le circuit des Figaro Bénéteau 2 par une deuxième place sur la Douarnenez Fastnet Solo. Le navigateur, originaire de Vannes, remporte de ce fait le titre de Champion de France Elite de Course au Large décerné par la Fédération Française de Voile. Le skipper Generali a réalisé une année quasi sans-faute à bord de son monotype Monotype #sportboats rouge en remportant la Solo Maître Coq aux Sables d’Olonne, La Solitaire Urgo Le Figaro pour la deuxième fois et le Tour de Bretagne à la voile avec Gildas Mahé. Ces victoires et cette régularité aux avant-postes sont une sacrée récompense pour le membre du pôle Finistère de course au large qui n’a pas cessé depuis 10 ans d’améliorer son niveau de jeu sur ce circuit si difficile. C’est la fin d’un cycle pour Nicolas qui va dès octobre et jusque juin 2018 embarquer à bord du voilier « Turn Tide on Plastic » de la Britannique Dee Cafari à l’occasion de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , tour du Monde en équipage et avec escale.
Lire la suite →

dimanche 24 septembre
  Visiteurs connectés : 43

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat-shirt Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.
T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.