Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Mini » Clarisse Crémer : "avec le Mini Fastnet et la Transgascogne, je fais deux (...)

#VOILE Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "avec le Mini Fastnet et la Transgascogne, je fais deux beaux résultats dans l’année"

D 8 août 2017     H 12:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 2810 visites     C 1

#Sportféminin | #mini650 | #MiniTransat |

agrandir
Épreuve classique du circuit Mini, la Transgascogne était l’occasion pour Clarisse Crémer de se confronter une dernière fois à ses adversaires à deux mois du départ de la Mini Transat. Dernier test réussi pour la skipper de TBS : en remportant la première étape entre Les Sables d’Olonne et Avilés, puis en bouclant l’étape retour à la deuxième place, Clarisse remporte l’épreuve dans la catégorie série ! Une nouvelle preuve de sa montée en puissance depuis le début de la saison. De bon augure pour la Mini Transat La Boulangère, point d’orgue de la saison, dont le départ sera donné le 1e octobre prochain de La Rochelle.

Vainqueur de la première étape, deuxième de la manche retour, vainqueur au général… Cette dernière répétition avant la Mini Transat s’est plutôt bien passée !

« J’avoue que j’ai un peu de mal à réaliser parce que je ne m’étais pas fixé cet objectif… Mais c’est chouette, je prends ce qui est à prendre ! Je suis contente parce qu’avec le Mini Fastnet et la Transgascogne, je fais deux beaux résultats dans l’année, ma saison est réussie, je peux partir sur la Mini Transat sereine. Le Mini Fastnet m’a pas mal aidé, j’avais cette barrière psychologique qui me disait que mes concurrents étaient plus forts que moi et que jamais je ne pourrais être à leur niveau, ça m’a montré que le mental compte énormément, ce n’est pas que la technique. La Mini Transat est mon objectif ultime, les courses durant la saison m’ont permis de me préparer et avec ces résultats je me dis que j’ai montré, et je me suis montré, que je savais faire marcher mon bateau. Je vais donc faire ce que je peux sur la Mini, prendre soin de mon bateau et de moi pour arriver en Martinique. »

Comment tu t’es sentie sur cette Transgascogne ?

« Sur la première étape je me suis sentie hyper bien ! Je m’étais créé ma petite routine, mon petit quotidien. Sur la deuxième étape, ce n’était pas la même histoire. Je me suis mis la pression au départ, c’était un peu nouveau pour moi. Et j’ai eu des problèmes de pilote dès la première nuit, j’étais donc en mode « à l’arrache » jusqu’au bout… J’aurais pu aller dormir mais avec ces problèmes de pilote je faisais des 360° tout le temps, j’étais donc tellement stressée que cela m’empêchait de dormir. Le point positif c’est qu’à une époque je serais devenue folle avec ce genre de problème, j’aurais paniqué, alors que là j’ai fini par réussir à trouver une solution. J’étais très énervée mais ça allait, je dois commencer à avoir l’habitude ! En termes de navigation, je suis contente de moi ; cette course a une bonne configuration, elle nous permet de rencontrer des schémas météo différents, d’être loin de nos concurrents et donc de faire notre propre course, c’est vraiment une bonne préparation. »

Quels étaient tes objectifs sur cette dernière course avant la Mini Transat La Boulangère ?

« Je voulais vraiment tester le large, me tester au large, vérifier que mon bateau était fiable et si possible performer pour me faire plaisir et valider cette saison… Je pense que l’on peut dire que les objectifs sont atteints ! En revanche je pensais que ça me mettrait en confiance avant la Transat mais maintenant qu’il n’y a plus d’autres courses avant le départ de La Rochelle le 1e octobre, j’ai juste peur ! (rires) »

Ces beaux résultats lors de cette saison 2017 te font-ils revoir tes objectifs sur la Mini Transat ?

« Mon objectif reste de terminer la course, voire de faire un TOP 5. Sur cette Transgascogne, tous les concurrents de la Mini Transat n’étaient pas présents, il manquait de sérieux prétendants. Nombreux sont ceux qui peuvent la gagner ou faire un podium donc je ne revois pas mes objectifs. Je serais tellement déçue de ne pas la terminer que je me concentre là-dessus. Pour l’instant je vais prendre quelques jours de vacances en famille, me reposer, faire du sport, travailler ma météo, avant de reprendre les entraînements à la fin du mois d’août. Ensuite l’avant-départ de la Mini Transat va arriver vite et il faudra gérer une autre forme de stress, celui de l’avant-départ ! »


Voir en ligne : Info presse Julie Cornille / www.clarissecremer.com

Portfolio



Dans la même rubrique

Mini 650

Transgascogne : Clarisse Crémer et Ian Lipinski l’emportent au temps cumulé en solo

Comme attendu, la deuxième étape de la 16e Transgascogne (247 milles entre Avilés et les Sables d’Olonne) s’est jouée quasiment intégralement au près. Elle a donc été relativement tactique, avec des bords à tirer et des options à choisir, mais elle a surtout été usante, aussi bien pour les marins que pour les bateaux. A l’arrivée, pas tellement de surprises cependant. Pas de très gros écarts non plus. Ian Lipinski (865 - Griffon.fr) en Proto Solo, Clément Machetel et Jay Thomson (850 - April Marine Marine Marine nationale ) en Proto Double, et Chris Lükermann et Nicolas d’Estais (921 - Orafol) en Série Double, déjà vainqueurs de la première manche, ont enfoncé le clou dans leur catégorie respectives, s’imposant avec un sans-faute à l’aller comme au retour, et donc assez largement au général. La bagarre finale a toutefois été un peu plus ardue chez les Série Solo. Victorieuse en Espagne, Clarisse Cremer (902 – TBS) a cette fois laissé la première place à Erwan Le Draoulec (895 – Emile Henry) mais elle est toutefois parvenue à conserver une avance de 38 minutes au classement, remportant ainsi sa première course sur le circuit des Mini.
Lire la suite →

Mini 650

Mini en Mai : Ian Lipinski s’impose pour la deuxième fois consécutive

C’est à 4h08’50’’ ce matin que Ian Lipinski a coupé la ligne d’arrivée de la Mini en Mai 2017. Après 64h40’50’’ de course, le skipper de Griffon #865 remporte pour la deuxième fois consécutive cette épreuve et instaure un temps de référence sur ce parcours de 500 milles. Accueilli en grande pompe par Yves Le Blevec, directeur de course et Antoine Croyère, président de la SNT, Ian est arrivé le sourire aux lèvres, fatigué mais ravi de cette victoire. Vincent Busnel (#621Dephemerid Trois), qui avait malheureusement du abandonner après la Teignouse suite à un démâtage, était lui aussi présent pour accueillir son victorieux copain.
Lire la suite →

Mini 6.50 Arkema 3

Pornichet Select : Quentin Vlamynck deuxième des prototypes

Quentin Vlamynck participait ce week-end à la Pornichet Select, première épreuve du Championnat de France de Course au Large en Solitaire de la saison, à bord de son prototype Mini 6.50 Arkema 3. Parti de Pornichet le 22 avril vers 13h00, le skipper a franchi la ligne d’arrivée en 2e position à 5h22 ce lundi 24 avril, après 40 heures et 8 minutes de course. Bénéficiant de superbes conditions sur les 300 milles nautiques (555 km) du parcours, avec une pointe de vitesse Vitesse #speedsailing à 20,59 nœuds (37km/h), Quentin a su tirer profit de son innovante machine et démontré le potentiel de son bateau aux 24 autres prototypes engagés.
Lire la suite →

Griffon Solo

Mini 650 : Ian Lipinski a remporté la Pornichet Select 6.50 2017

C’est la deuxième victoire de la saison pour le navigateur lorientais d’adoption. Griffon.fr a coupé la ligne d’arrivée de cette classique du circuit à 2h50 ce matin avec 2h30 d’avance sur son poursuivant. C’est une belle démonstration de force alors que quasi l’ensemble des concurrents de la future Mini Transat était sur la ligne de départ.
Lire la suite →

Mini 650

Lorient Bretagne Sud Mini : Ian Lipinski & Sebastien Picault et Erwan le Draoulec & Tanguy Leglatin vainqueurs en proto et série

Pour leur première course de la saison en Atlantique, les 60 équipages de la Lorient Bretagne Sud Mini ont été gâtés. Si les conditions estivales ont largement été appréciées des coureurs, le petit temps aura joué les troubles fêtes, bouleversant les classements et obligeant les coureurs à une attention de chaque instant.
Lire la suite →

A la une

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : L’équipe Espagnole MAPFRE a remporté le Leg Zero

Ce que cette étape qualificative a confirmé c’est que les équipes ayant de l’expérience et une bonne préparation sont très proches les unes des autres. Les moins performantes savent désormais qu’elles ont du pain sur la planche, mais leur progression est encourageante, vu les entrées tardives. Il y a du temps pour combler la différence avec deux mois avant le grand départ depuis Alicante, le 22 Octobre prochain.
Lire la suite →

GC32

Extreme Sailing Series : Oman Air prend la tête du classement grâce à sa victoire à Hambourg

Oman Air a remporté sa deuxième victoire sur un Act suite à une finale passionnante à Hambourg, malgré la pression mise sur la fin de la régate par SAP Extreme Sailing Team. Le syndicat omanais prend ainsi la tête du classement général.
Lire la suite →

Voile olympique

Test Event Aarhus : Jérémie Mion et Kévin Peponnet sur le podium • Louis Giard en or

Après un premier podium et une médaille d’or obtenue par Louis Giard hier, en RS : X, c’est un autre bateau français qui brille aujourd’hui : Jérémie Mion et Kevin Peponnet, en 470, décrochent la troisième place lors de ce Test Event d’Aarhus. Les deux français qui s’associaient en compétition pour la deuxième fois seulement, ont dû batailler et faire face à des conditions très changeantes pour maintenir leur place sur le podium.
Lire la suite →

Cowes

Rolex Fastnet Race : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet vainqueurs en IMOCA, Charles Caudrelier en VO65

En coupant la ligne d’arrivée à Plymouth à 4h24 (heure française) ce mercredi matin, Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet ont remporté à bord de SMA la Rolex Fastnet Race, bouclant le parcours de 608 milles en 2 jours, 16 heures, 14 minutes et 02 secondes. Leaders de bout en bout, Paul et Gwénolé ont dominé une concurrence pourtant relevée. Ils remportent tous les deux pour la première fois cette classique de la course au large. Forts de cette victoire, ils peuvent aborder le grand rendez-vous de la saison 2017, la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , avec confiance, que ce soit au niveau du fonctionnement de leur duo que des performances de leur bateau...
Lire la suite →

Catamaran à foils

GC32 Racing Tour : Le Japonais Naofumi Kamei remporte la Copa des Rey

Naofumi Kamei et son équipe de Mamma Aiuto ! ont réussi à défendre leur position de leader du classement général sur la Copa del Rey qui se disputait cette semaine à Palma de Majorque : ils remportent ainsi la victoire pour la troisième étape du GC32 GC32 #GC32 Racing Tour sur la 36e Copa del Rey MAPFRE. C’est la première fois que l’équipe japonaise remporte un événement du GC32 GC32 #GC32 Racing Tour depuis qu’ils ont rejoint le circuit l’année dernière.
Lire la suite →

dimanche 20 août
  Visiteurs connectés : 41

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Tshirt MC Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.
Polo Dronautic
Polo blanc Dronautic®

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.