Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Volvo Ocean Race » Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points (...)

#VOILE Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

D 10 décembre 2017     H 17:00     A Information Volvo Ocean Race     > 6865 visites     C 1

#VolvoOceanRace |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !

Comme vendredi pour l’In-Port Race du Cap remportée par Dongfeng Race Team, les conditions étaient optimales ce dimanche au moment de donner le coup d’envoi de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace qui va mener 63 marins (9 sur 5 bateaux, 10 sur Turn the Tide on Plastic, 8 sur Sun Hung Kai/Scallywag) et 7 « on-board reporters » du Cap à Melbourne. Soit 6,500 milles dans un Océan Indien de sinistre réputation, parsemé d’embûches entre grosses dépressions venues de l’ouest, températures polaires et mers « casse-bateau ».

Pour ce départ, les sept VO65 ont une nouvelle fois fait le spectacle, lancés à près de 20 nœuds sur la ligne, franchie en tête par Team Brunel. A l’issue du premier bord de reaching dans 25 nœuds de sud-sud-est, Dongfeng Race Team, avec à son bord le Normand Fabien Delahaye, remplaçant au pied levé de Daryl Wislang, blessé au dos dimanche matin en faisant un faux mouvement, franchissait en tête la première marque du parcours préliminaire disputé au pied de Table Mountain, avec 16 et 21 secondes d’avance sur MAPFRE et Team Brunel, suivis par Vestas 11th Hour Racing, Team Sun Hung Kai/Scallywag, AkzoNobel (avec à bord l’Espagnol Alex Pella, récent vainqueur de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en Multi 50 Multi 50 #multi50 aux côtés de Lalou Roucayrol) et Turn the Tide on Plastic.

Un avantage que l’équipage mené par Charles Caudrelier conservera jusqu’au terme de ce petit parcours avant d’être dépassé par MAPFRE, le premier à déployer son J0, nouvelle grande voile d’avant sur cette édition de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace . Autant dire que d’entrée de jeu, les deux rivaux, présentés comme les favoris de la course autour du monde en équipage, ont tenu à montrer leurs muscles, ce qui augure d’une étape une nouvelle fois très intense et serrée. Et une étape décisive à plusieurs titres : non seulement elle fait partie des trois de cette Volvo 2017-2018 sur lesquelles les points sont doublés (avec Auckland-Itajai et Newport-Cardiff), mais en outre, le temps d’escale à Melbourne sera réduit (de 4 à 6 jours selon la date d’arrivée en Australie), avec des possibilités limitées offertes aux équipes techniques pour intervenir sur le bateau.

Ce qui veut dire que les skippers vont devoir constamment trouver le bon équilibre entre aller vite pour engranger le maximum de points à Melbourne et ménager leur bateau pour pouvoir enchaîner derrière une nouvelle longue étape (6000 milles) vers Hong Kong. « Pour finir premier, il faut d’abord finir, explique Charlie Enright, skipper de Vestas 11th Hour Racing, deuxième au classement général après les deux premières étapes. Nous avons beaucoup d’expérience sur notre bateau, et nous allons avoir besoin de nous fier à cette expérience dans le Grand Sud : il n’est pas seulement question de points, mais aussi de l’état dans lequel tu arrives à Melbourne, c’est très important de ne rien casser dans les conditions musclées qui nous attendent ». Dee Caffari, une nouvelle fois secondée à la navigation de Turn the Tide on Plastic par Nicolas Lunven, ajoute : « Il va falloir faire la balance entre pousser le bateau et faire en sorte qu’il arrive en un seul morceau ».

D’autant que les conditions annoncées en début de course s’annoncent particulièrement soutenues, avec en hors d’œuvre une descente plein sud dans un vent tonique d’est-sud-est, l’objectif étant d’aller chercher la première dépression d’ouest qui pourrait générer des vents de l’ordre de 50 nœuds et une mer de 7 à 11 mètres ! Si certains qui comptent plusieurs Volvo Ocean Race au compteur, sont aguerris à ce type de conditions, d’autres vont donc avoir le droit à un baptême du feu dans le Grand Sud particulièrement tonique. « C’est la première fois pour moi, j’ai hâte de vivre ça, mais en en tant que n°1 à bord, je sais que je vais être souvent très mouillé ! J’ai pas mal échangé avec Charles (Caudrelier) et Stu (Bannatyne) qui ont de l’expérience, pour faire en sorte que ce soit le plus « safe » possible pour moi », explique ainsi Jack Boutell qui, sur Dongfeng Race Team, partagera ce rôle de n°1 avec Kevin Escoffier. Ce dernier conclut, à propos de cette première étape du Grand Sud : « C’est pratiquement une étape coefficient 3 au final. Selon le temps qu’on va mettre pour arriver à Melbourne, on aura entre 4 et 5 jours de repos - ce qui est très court sur ce type de course… tu ne repars pas en ayant récupéré à 100%. Faire un mauvais résultat à Melbourne prendrait aussi de l’énergie psychologique, donc c’est vraiment une étape qu’il faut prendre par le bon bout ». Peut-être le premier tournant de cette Volvo Ocean Race 2017-2018…

Portfolio



Dans la même rubrique

Volvo Ocean Race

Charles Caudrelier : "Je pense avoir ma dream team. Nous avons des marins issus du monde entier"

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue ce matin au Pavillon Dongfeng au cœur du village de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace à Alicante, le skipper Charles Caudrelier a présenté son équipage pour la première étape de ce tour du monde avec escales de huit mois qui s’élance ce dimanche à 14h00. Les sept équipes engagées dans cette 13e edition quittent l’Espagne demain en direction de Lisbonne, en allant contourner l’île de Porto Santo à Madère. Un premier run d’une semaine avant de s’élancer au large début novembre vers Cape Town.
Lire la suite →

Organisation

Volvo Ocean Race 2019-20 : Calendrier repoussé • Mark Turner se retire de ses fonctions

Après des discussions avec les partenaires clés, il a été décidé qu’une plus longue période de prévision est nécessaire pour mettre en place les changements annoncés récemment touchant au calendrier de la course. Il en ressort que la proposition d’avoir une course en 2019-20 avec des nouveaux bateaux n’aura pas lieu comme prévu. Un nouveau calendrier pour le futur de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace sera annoncé au plus vite. Volvo garde son engagement à ce que tout changement planifié apporte des bénéfices durables sur le long terme, à la course et aux équipes engagées.
Lire la suite →

Sport Féminin

Volvo Ocean Race : De nouvelles règles pour augmenter le nombre de femmes à bord

Première d’une série de dix nouveautés qui seront annoncées dans les deux semaines à venir, la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace impose désormais une limite de sept équipiers pour les équipages 100% masculins, soit un de moins qu’en 2014-2015, tandis que les équipages mixtes pourront accueillir plus membres à bord.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : Team Brunel s’impose sur l’ultime course In-Port

Dans un vent léger (3 à 5 nœuds) et aléatoire, les sept Volvo Ocean 65 ont effectué leurs derniers milles sur le fleuve Göta Alv. Les équipages n’ont pu faire que deux tours en raison des conditions météo. Cette heure de régate au contact s’est déroulée sous pression pour MAPFRE et Team Alvimedica qui étaient les seuls bateaux à lutter encore pour leurs places au général. Cette course In-Port devait en effet départager leur égalité de points au classement général.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : Dongfeng Race Team monte sur le podium final

Quelle incroyable bataille pour Dongfeng Race Team ! Jusqu’au bout, jusqu’à l’entrée dans le fleuve Göta älu devant Göteborg, l’équipage sino-français s’est battu comme un beau diable face à Team Brunel et MAPFRE pour garder sa troisième place du général.
Lire la suite →

A la une

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

Nautic 2017

Grand Prix de l’Ecole Navale : 17e édition du 8 au 12 mai 2018

Comme à l’accoutumée, le lancement officiel du Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France Monotypes Habitables, s’est déroulé pendant le Salon Salon #Salonnautique Nautic de Paris, ce mercredi 6 décembre. Le vice-amiral (2S) Benoît Lugan, Président de l’association du Grand Prix de l’Ecole Navale et monsieur Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile ont présenté la nouvelle édition de l’épreuve incontournable du week-end de l’Ascension. Après 17 années, le GPEN propose encore son lot de nouveautés pour cette édition 2018.
Lire la suite →

Course au large

Lorient-Les Bermudes-Lorient : Classes Ultim, Multi50 et Imoca en équipage dès le 21 avril 2019

Lancée en 1979, la Lorient-les Bermudes-Lorient, dont la seconde et dernière édition eut lieu en 1983, sera de retour dans le paysage de la course au large en 2019 pour ses 40 ans. Organisée par Lorient Grand Large, cette course en équipage de 5 780 milles s’élancera le 21 avril 2019.
Lire la suite →

lundi 11 décembre
  Visiteurs connectés : 26

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat Capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.
T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.