Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Figaro » La Solitaire Bompard Le Figaro : Yoann Richomme arrache la victoire 5 mn et (...)

#VOILE #SolitaireBompard

La Solitaire Bompard Le Figaro : Yoann Richomme arrache la victoire 5 mn et 5 s seulement devant Charlie Dalin

Gildas Morvan vainqueur de la dernière étape de 130 milles

D 7 juillet 2016     H 19:30     A Information Solitaire du Figaro     > 6672 visites     C 1

#Caen | #LaRochelle | #cotesdarmor | #FigaroBeneteau | #RoyaumeUni | #LaSolitaire |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
Quelle course ! De l’avis des 39 marins engagés sur cette 47e édition de La Solitaire Bompard Le Figaro, elle sera mémorable. Mémorable par ses quatre étapes compliquées en terme de parcours (1427 milles au total), mémorable par sa météo des plus variées, capricieuse et des plus difficiles à appréhender, mémorable par le talent qu’ont démontré une poignée de marins indécrottables aux avant-postes, les Richomme, Dalin, Tabarly, Chabagny, Lunven, Loison, Douguet. Partie de Deauville le dimanche 19 juin, elle est arrivée à La Rochelle après s’être amarrée à Cowes-Île de Wight et Paimpol-Lézardrieux. Pour la gagner, il fallait être expérimenté, rapide, inspiré, dur au mal et… insomniaque ! Yoann Richomme, confiant, en pleine forme, a su réunir tous ces talents sur sa 7e participation à la plus dures des courses au large en solitaire à armes égales. Il arrache la victoire 5 mn et 5 s seulement devant Charlie Dalin.

Sur cette course au temps, il ne suffit pas de gagner une étape, si belle soit elle, pour terminer grand vainqueur. Gildas Morvan (Cercle Vert) le sait mieux que quiconque : 21 participations à La Solitaire Bompard Le Figaro, 6 victoires d’étape (dont cette dernière étape de 130 milles) et pas de sacre. N’empêche, Gildas termine à La Rochelle en beauté concluant ainsi une course en demie teinte depuis Deauville.

La régularité est le secret pour arracher le graal sur La Solitaire Bompard Le Figaro. Vainqueur de la deuxième étape entre Cowes et Paimpol-Lézardrieux, Yoann Richomme, 33 ans, a su rester dans le bon tempo, limitant les écarts en temps, donnant le rythme à chaque début de course, assoiffant ses rivaux en les poussant dans leurs retranchements. On peut dire qu’il a participé à ce que cette Solitaire Bompard Le Figaro soit dingue… Avec Charlie Dalin, le duel aux couteaux a commencé dès le départ de Deauville pour se terminer à La Rochelle, où le chrono fut lancé dès lors que Charlie avait passé la ligne. 14 minutes les séparaient au départ de la dernière étape de 130 milles (aller et retour La Rochelle avec contournement de l’île d’Yeu), il n’en restait plus que 5 mn et 5 s à l’arrivée…

Will Harris (Artemis 77), graine de champion

Deux jeunes premiers au profil bien différents ont bataillé pour remporter la première place au classement Bénéteau des bizuths : le Britannique Will Harris, diablement intelligent et efficace, et le Méditerranéen Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM), doué et joueur. 12 minutes les séparaient au départ du sprint final autour de l’île d’Yeu, tout était alors possible. Will Harris l’emporte au final avec quasiment le même écart (13mn). Ce que l’on retiendra d’eux également, c’est leur formidable dernière étape aux côtés des meilleurs : Will termine 8e et Pierre 10e de la dernière étape. Deux lascars qui vont sans doute crever les classements sur le circuit Figaro Bénéteau dès l’année prochaine.

Des écarts en temps monstrueux

Cette Solitaire Bompard Le Figaro a connu, dès la première étape entre Deauville et Cowes, des écarts rarement vus : 22 heures entre Erwan Tabarly (Armor Lux), le vainqueur, et la bizuth Cécile Laguette (Deauville) ! Le tricotage le long des côtes anglaises, les renverses de courant, les mistoufles ont eu raison des moins expérimentés qui n’ont bien souvent jamais pu rattraper le bon wagon. La deuxième étape s’est déroulée à peu de choses près avec les mêmes paramètres à gérer, mais avec les cailloux de Bretagne Nord en plus ! Que dire de la troisième étape, dont le passage dans l’ouest de Ouessant et la « grosse pétole » du golfe de Gascogne ont encore créé des passages à niveau. Durant ces quatre actes, il y a eu du jeu tout du long, des surprises, des bons coups, des ratés, des gagnants, des perdants… bref, des histoires de dingues à raconter.

Pour suivre la course


Classement général de la Solitaire Bompard – Le Figaro 2016

  • 1 - Yoann Richomme (Skipper Macif 2014)
  • 2 - Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) à 5 min et 10 sec du leader
  • 3 - Nicolas Lunven (Generali) à 55 minutes et 2 secondes du leader
  • 4 - Erwan Tabarly (Armor Lux) à 1 heure et 23 minutes

Ils ont dit à l’arrivée finale à La Rochelle

Gildas Morvan (Cercle Vert) - vainqueur de la 4e étape :

« C’est vrai que tout s’est bien enchaîné, j’arrive à bien sortir après le départ et je fais un bon bord de près, tout se passe bien, je suis en tête et après j’arrive à bien naviguer et me concentrer sur les manœuvres. Le choix des bords s’est bien enchaîné. J’avais toute la flotte derrière et j’avais fait les bons choix. C’est bien parce que je passe toutes les bouées en tête : Radio France, Suzuki… C’est génial, personne n’a réussi à me doubler, je suis assez fier ! On savait qu’il y avait une nuit d’escale et qu’on repartait pour une petite étape. Ce n’était que pour une nuit, donc j’ai pu faire une petite sieste à la barre 2 minutes et après il fallait se concentrer pour tenir les adversaires à distance. J’étais un peu déçu de mes 3 étapes, la deuxième n’était pas mal, j’aurais pu gagner mais je la perds. Puis la première,, je suis 20e, la troisième, je suis 20e, c’est dur à digérer. La seule solution, c’était de jouer tout sur la dernière et de mettre quitte ou double, d’être agressif sur le départ, jouer les bons bords pour aller chercher cette victoire qui me met donc du baume au cœur ! C’est sûr que cela n’est pas un bon bilan pour moi au classement général. Je suis passé à la trappe sur deux étapes, donc oui, peut-être que je vais devoir revenir, ce n’est pas exclu ! »

Yoann Richomme (Skipper Macif 2014), vainqueur de La 47e Solitaire Bompard Le Figaro :

"On s’est battu et Charlie a fait une super régate. Moi, j’étais un peu dedans, certainement le stress et l’émotion de pouvoir gagner cette Solitaire, puis j’ai réussi à me remobiliser jusqu’à la fin et à sauver la victoire de quelques minutes. C’est beaucoup d’émotions, je suis venu dans l’état d’esprit de gagner La Solitaire Bompard Le Figaro. Quand je repense à tout l’historique de la course, ça me fait des frissons. Je suis super heureux, c’est 7 ans de travail qui trouvent un accomplissement et je suis aussi très heureux pour la Macif à qui nous offrons les 2 premières places, c’est beaucoup d’émotions et beaucoup de plaisir ! Charlie, c’est un super compétiteur, c’est lui qui a poussé le niveau dans la flotte et il a beaucoup travaillé, je suis sûr que ça sera son année l’année prochaine. J’avais un petit matelas d’avance de 14 minutes, mais cela n’est pas beaucoup. L’étape de Paimpol était donc l’étape décisive, car c’est celle où j’arrive à mettre du temps et donc à compenser mes erreurs sur les troisième et quatrième étapes. Les seules fois où j’ai mal joué à l’ Île de Ré, j’ai arrêté de faire du marquage débile et j’ai fait les coups que je sentais bien. J’étais venu sur La Solitaire pour la gagner et il n’y avait pas d’autres solutions, j’ai pu faire mes coups et naviguer à ma façon et c’était très plaisant. C’est un rêve d’accrocher son nom au palmarès de cette course. J’ai plein d’idoles qui l’ont fait, notamment Nicolas Lunven dont j’ai été préparateur et qui m’avait impressionné. Ça a été beaucoup de travail, de progrès, de moments de doutes en 7 ans avec les partenaires qui m’ont fait confiance même les années creuses."

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), deuxième de La 47e Solitaire Bompard Le Figaro :

"C’était vraiment plus difficile que prévu. Yoann a fait des coups sur le papier qui étaient un peu risqués et qui sont passés. Je pense que je sais prendre les opportunités quand elles se présentent, mais ma marque de fabrique, ce ne sont pas les paris … C’est pour ça aussi que je fais trois podiums en trois éditions."

Portfolio



Dans la même rubrique

#SolitaireBompard

Xavier Macaire : "J’ai bénéficié d’un petit nuage qui m’a permis de très bien avancer et je viens d’en sortir"

Xavier les a tous scotchés… alors que les ténors de cette édition 2016, englués dans la dorsale hier après-midi, tentaient de profiter du moindre filet d’air pour gagner vers le Sud-Est, Xavier Macaire, skipper de Chemins d’Océans, est parvenu en quelques heures à combler un retard - à priori fatal - de 10 milles.
Lire la suite →

#SolitaireBompard

Yoann Richomme : "Une victoire d’étape, c’est un rêve"

Le skipper Macif 2014 a franchi la ligne d’arrivée de Paimpol / Lézardrieux après 2 jours 20 heures et 29 secondes de course à 6,32 nœuds de moyenne. « C’est un rêve qui se réalise » confiait Yoann à son arrivée.
Lire la suite →

#SolitaireBompard

Erwan Tabarly : "Cette victoire, c’est vraiment celle d’un acharné qui réussi à force de persévérance"

Ce mercredi, à 22h37 (heure française), après 3 jours 9 heures et 25 minutes de mer, Erwan Tabarly a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la première étape de la 47e Solitaire Bompard –Le Figaro. Une étape compliquée, raccourcie à deux reprises, marquée par de nombreux rebondissements, mais aussi et surtout par des écarts monstres entre les premiers et les derniers qui marqueront, à coup sûr, l’histoire de la course. Pour le skipper d’Armor-Lux, qui a devancé de 7 minutes 19 Yoann Richomme puis de 11 minutes 49 Charlie Dalin, respectivement deuxième et troisième, c’est évidemment une immense satisfaction de décrocher ainsi sa toute première d’étape après treize éditions où il est si souvent passé tout près. Il l’avait d’ailleurs annoncé fort et clair dès le départ à Deauville, il lui fallait à tout prix cette victoire. Désormais c’est chose faite !
Lire la suite →

#FigaroBeneteau

Le Havre Allmer Cup : Charlie Dalin a remporté la 3e édition avec un point d’avance sur Yoann Richomme

Avec un point d’avance sur Yoann Richomme (Skipper Macif 2104), Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) a remporté la troisième édition de la Le Havre Allmer Cup. Gildas Morvan (Cercle Vert) complète le podium. Si la brume a privé les 22 solitaires de compétition ce samedi, la victoire du Havrais est difficilement contestable : il a remporté quatre des sept manches disputées depuis lundi.
Lire la suite →

#FigaroBénéteau

Solo Normandie 2016 : Alexis Loison vainqueur au Havre

A 10h12, GROUPE FIVA a coupé la ligne d’arrivée. Alexis Loison gagne ainsi la Solo Normandie 2016, après l’avoir remportée en 2012. Le 2e, Damien Cloarec sur SAFERAIL, passe à 10h21 et, à 10h29, Alan Roberts sur TBD prend la 3e place. Coup de chapeau à Justine Mettraux sur TEAMWORK 4e à 10h39 et 1re bizuth de la course !
Lire la suite →

A la une

Tour du monde en équipage

Volvo Ocean Race : Cap sur Melbourne pour une 3e étape où les points comptent double

Le départ de la troisième étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a été donné dimanche à 12:00 UTC du Cap. Dans 25 nœuds de vent, Dongfeng Race Team a bouclé en tête le parcours préliminaire de cette longue étape de 6500 milles à destination de Melbourne, une étape capitale, puisque les points comptent double !
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart a passé l’équateur avec 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de référence

Une semaine après avoir passé la longitude du Cap Horn, François Gabart a signé un nouveau chrono exceptionnel à l’équateur, franchi ce dimanche 10 décembre à 11h35, soit 36 jours 01 heure et 30 minutes après son départ d’Ouessant. Le skipper du trimaran MACIF compte donc désormais 5 jours 13 heures et 23 minutes d’avance sur le temps de passage de l’actuel détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, Thomas Coville, qui avait basculé dans l’hémisphère Nord après 41 jours 14 heures et 53 minutes. Il signe en outre le deuxième temps absolu, équipage et solitaire confondus, sur le parcours Ouessant-équateur dans le sens de la montée, seuls Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sur IDEC Sport ayant fait mieux à ce jour (35 jours 4 heures et 09 minutes).
Lire la suite →

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec se prépare à attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine

« Yves est entré dans le vif du sujet » , résume son routeur Christian Dumard. Le long des côtes sud-américaines, le skipper Actual, engagé depuis près de deux semaines sur sa tentative de tour du monde à l’envers en Ultim Ultim #Ultim #multicoque , négocie, depuis deux jours, système dépressionnaire après système dépressionnaire. Une situation tendue qu’Yves commence à bien maîtriser, avant d’attaquer le Horn en milieu de semaine prochaine.
Lire la suite →

Golden Globe Race

Golden Globe Race 2018 : 23 participants à un stade avancé pour partir des Sables le dimanche 1er juillet

La Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50e anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port - Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation - " pour sauver mon âme" a-t-il dit.
Lire la suite →

Nautic 2017

Grand Prix de l’Ecole Navale : 17e édition du 8 au 12 mai 2018

Comme à l’accoutumée, le lancement officiel du Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France Monotypes Habitables, s’est déroulé pendant le Salon Salon #Salonnautique Nautic de Paris, ce mercredi 6 décembre. Le vice-amiral (2S) Benoît Lugan, Président de l’association du Grand Prix de l’Ecole Navale et monsieur Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile ont présenté la nouvelle édition de l’épreuve incontournable du week-end de l’Ascension. Après 17 années, le GPEN propose encore son lot de nouveautés pour cette édition 2018.
Lire la suite →

lundi 11 décembre
  Visiteurs connectés : 23

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches courtes
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.
Sweat-shirt Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.