SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#WorldCupSeries

Test Event Tokyo : Jean-Baptiste Bernaz décroche le bronze et offre une 5e médaille à la France

dimanche 1er septembre 2019Information FF Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Clap de fin sur un très bel été en baie de Sagami au Japon pour l’équipe de France. La World Cup Séries d’Enoshima se clôture sur la finale des Lasers, où le français Jean-Baptiste Bernaz s’est offert la médaille de bronze. Au total, l’équipe de France a excellé sur le futur plan d’eau des Jeux Olympiques, rapportant 2 médailles (1 en or et 1 en argent) lors du Test Event qui s’est déroulé du 15 au 22 août, et désormais 5 médailles (2 en or et 3 en bronze) sur cette étape du circuit World Cup Series.

Les français continuent de briller à Enoshima. Ce dimanche, c’est au tour de Jean-Baptiste Bernaz de décrocher le bronze, après une semaine intense à Enoshima. Cette médaille vient s’ajouter à celles en or du duo Quentin Delapierre & Manon Audinet en Nacra 17 et de Louis Giard en RS :X, et celles en bronze de l’équipage féminin Julie Bossard et Aude Compan en 49er FX et de Pierre Le Coq en RS :X.

Le laseriste qui prépare sa 4e Olympiade (après Pékin, Londres et Rio), renoue avec les podiums et prouve que l’on peut compter sur lui lors des grands rendez-vous internationaux.

Jean-Baptiste Bernaz, 3e en Laser « Ca fait du bien ! Je suis très content de cette semaine où il y avait vraiment beaucoup de vent, de mer et de clapot. Nous avons enchainé des courses dans de grosses conditions, et j’ai montré que j’étais au top physiquement et mentalement. J’ai réussi à être solide car c’était pas simple d’enchainer le Test Event et la World Cup. Mais on en tire beaucoup d’expériences sur ce spot. Cette médaille est importante car elle marque le coup sur le plan d’eau des Jeux. Il y avait une grosse concurrence cette semaine et je prouve que je suis clairement dans le match. Ca me fait du bien de renouer avec les podiums. Je concrétise une bonne tendance à performer depuis cet hiver. On reviendra ici l’an prochain encore plus forts ! »

« L’équipe de France peut être fière d’elle »

Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France : « Nous terminons une superbe session de 2 mois au Japon avec un bilan excellent. Nous avions deux objectifs : le premier d’apprendre du plan d’eau d’Enoshima, et le second de performer. On repart avec beaucoup plus de connaissances sur la baie et un maximum d’expériences acquises sur le plan d’eau et aux dates des prochains Jeux Olympiques. L’équipe de France peut être satisfaite de cet excellent bilan sportif au Japon. S’il y avait eu un tableau des médailles lors du Test Event (comme pour les Jeux Olympiques), la France serait la 3e nation mondiale. Sur cette Coupe du monde, nous comptons 5 médailles, 2 en or et 3 en bronze, sur 4 séries différentes. C’est toujours aussi difficile et génial de faire des médailles, et encore plus de compter des victoires ! En Nacra, l’or nous échappait depuis 3 ans ½, les filles en 49er Fx confirment leur capacité de faire des podiums, nous comptons un nouveau doublé pour les garçons en planche à voile, qui confirme le superbe niveau de la France en RS :X, et ce podium de Jean-Baptiste sur le plan d’eau des Jeux est évidemment une très bonne nouvelle pour le laser français.

L’ensemble de l’équipe de France peut être fière d’elle : les athlètes, les coachs et l’ensemble du staff. Il nous reste des choses à ajuster pour arriver aux Jeux Olympiques avec un très beau potentiel. »

Les prochains objectifs pour l’équipe de France sont les 6 derniers championnats du monde 2019, avec les RS :X en Italie du dès la fin du mois de septembre, puis les Nacra, 49er et 49er Fx qui se retrouveront en Nouvelle Zélande début décembre, et enfin les Finn clôtureront la saison en Australie mi-décembre. Lors de ces mondiaux la France doit encore qualifier les séries 49er Fx et Nacra pour les Jeux Olympiques de 2020.

Résultats des Français sur la World Cup Series Enoshima

RS :X Homme (Windsurf Windsurf #Windsurf )
- Louis GIARD (YC Carnac) : 1
- Pierre LE COQ (CMV ST Brieuc) : 3

RS :X Femme (Windsurf Windsurf #Windsurf ) :
- Charline PICON (SR Rochelaises) : 6

Nacra 17 (mixte catamaran à foil Foil #foil )
- Quentin DELAPIERRE (EV Cataschool) et Manon AUDINET (St Georges Voiles) : 1
- Billy BESSON (YC La Grande Motte) et Marie RIOU (VP 29) : 7

49er (dériveur double haute performance)
- Noé DELPECH (YCPR Marseille ) et Mathieu FREI (SRC) : 7
- Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic) : 26

49er FX (dériveur double haute performance)
- Aude CAMPON (CV Marseillan) et Julie BOSSARD (CMV St Brieuc) : 3
- Lili SEBESI (SN Marseille) et Albane DUBOIS (GGVLS) : 18

Laser (dériveur solitaire) : - Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime) : 3

Louis Giard, 1er en RS :X : « C’était une semaine intense ! Gagner ici à un an des Jeux ça fait du bien ! Je me suis donné beaucoup de mal pour être au top et gagner me met en confiance. Le niveau avec les concurrents était hyper serré et j’ai finalement gagné sur une très belle medal race où je suis resté en tête du début à la fin. Cette semaine nous avons eu pas mal de vent, jusque 29 nœuds sur certaines courses, avec une mer très formée, ce qui rajoute forcément de la difficulté. C’était même un peu tendu parfois. Mais ce sont des conditions où je me sens particulièrement à l’aise. Avec Pierre nous avions tous les deux à cœur de faire une belle World Cup. Il a aussi fait une très belle semaine. »

Pierre Le Coq, 3e en RS :X : « Je suis super content. C’était une semaine compliquée avec de la brise et j’ai rivalisé avec des concurrents très forts dans ce type de conditions. Je pense que les plus rapides du monde étaient présents cette semaine, et c’est probablement eux que l’on va retrouver aux Jeux l’an prochain.Ca me met en confiance pour la suite. Je pense même avoir été le plus régulier de toute la semaine, mais nous étions tous très serré et j’ai fait une petite erreur sur le départ de la medal race. Mais ce que je retiens avant tout c’est qu’Enoshima peut nous montrer des visages très différents, et que je suis capable de faire des podiums ici dans des conditions très opposées. Si j’arrive à me qualifier pour les Jeux, je ne serai pas du tout inquiété par ce plan d’eau, je n’ai peur de rien. Je suis très en forme pour aborder notre championnat du monde en Italie fin septembre. »

Manon Audinet, 1er en Nacra 17 : « Cela fait tout juste un an que l’on navigue ensemble avec Quentin, c’est notre premier podium, notre première médaille d’or : c’est génial ! Ça fait du bien de gagner ici à Enoshima. On était un peu frustré après le Test Event mais on est clairement passé à autre chose cette semaine : on a été bons et on a bien progressé. Le niveau reste très serré, on n’a fait que 5 courses car les conditions de mer étaient très fortes. 6 bateaux pouvaient jouer la victoire aujourd’hui, et tout s’est super bien enchainé : notre plan s’est déroulé comme on voulait et les planètes se sont alignées pour la victoire. On a coupé la ligne sans savoir qu’on était en tête. C’est top d’en être arrivé là, de savoir que l’on peut gagner des courses et des régates, mais il nous reste du boulot. Le niveau est très serré et il n’y a pas beaucoup de place ! ».

Julie Bossard, 3e en 49er Fx : C’est une super semaine avec seulement 6 courses au compteur et une météo très variable. On s’en est vraiment bien sorties avec même une 2e place au classement général avant la Medal Race. Nos entrainements ont bien payé, car même dans le gros temps on a su gérer notre bateau. Finalement on est 3e, derrière les meilleures mondiales et devant des équipages très forts. Réussir à tirer notre épingle du jeu Jeu #jeu sur le site des Jeux est forcément une belle récompense, mais chaque régate reste unique. Notre prochaine échéance ce sont les Mondiaux en Nouvelle Zélande début décembre où l’objectif sera de sélectionner la France en 49er FX pour les Jeux Olympiques : un gros challenge. ».

Portfolio



A la une