SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Ultim #Chine

Idec Sport Asian Tour : IDEC SPORT est sortie de la mer de Chine en traversant les dernières îles en mer de Java

mercredi 22 janvier 2020Redaction SSS [Source RP]

Le maxi trimaran IDEC SPORT a franchi la nuit dernière, peu après 3 heures du matin, le fameux détroit de la Sonde qui marque, sud de la Malaisie, l’entrée dans l’océan Indien. Francis Joyon, Bertrand Delesne, Christophe Houdet, Antoine Blouet et Corentin Joyon auront ainsi mis un peu moins de 4 jours pour traverser la mer de Chine Méridionale, depuis leur départ samedi dernier de Hong Kong. Ils avaient ce matin plus de 300 milles d’avance sur le détenteur du record Record #sailingrecord de la Route du Thé, le trimaran de 70 pieds Maserati à l’italien Giovanni Soldini. Le vent, très léger depuis le franchissement hier de l’équateur, n’a jamais totalement déserté les voiles du maxi trimaran qui a entamé en tirant des bords sa traversée de l’immense Océan Indien. L’alizé bien présent en décembre dernier lors du record Record #sailingrecord vers Ho Chi Minh Ville est actuellement perturbé par de nombreux petits systèmes dépressionnaires et la « bande des 5 » va devoir s’employer ces prochains jours pour aller chercher de la pression au Sud Ouest, en négociant une zone en tous points similaires au Pot au Noir.

Un îlot sorti de nulle part

Des cargos, par centaines, des bateaux de pêches aux formes improbables, des îlots, dont un que nulle carte ne répertorie…. la traversée de la Mer de Chine aura valu son pesant d’inattendu, de découvertes et de surprises. Dans la chaleur équatoriale, l’équipage d’IDEC SPORT a ainsi multiplié de vigilance, zigzagant entre tous ces obstacles souvent marqués d’étonnants phénomènes, comme ces forêts en feu vers Java, ou ce volcan Krakatoa tout fumant dont IDEC SPORT s’est promptement détourné. A ces phénomènes exotiques, s’est aussi ajouté, au gré des nombreux empannages, la rencontre inopportune avec des troncs d’arbre, le tout sous des grains saisissants.

En ce 5e jour de course, les sourires sont cependant sur les visages de nos cinq marins, la "bande des 5" comme Francis aime appeler son petit commando. « Moins de 4 jours pour rallier la Sonde, c’est un bon début » souligne Francis. Christophe Houdet, victime d’un petit désagrément alimentaire, est la seule fausse note de cet excellent début de record Record #sailingrecord de la Route du Thé.

Ralentissement à venir ?

La suite s’annonce beaucoup plus tortueuse. Les prochaines 48 heures ne verront pas le grand trimaran renouer avec les hautes vitesses dont il est coutumier. Francis et ses hommes vont devoir se frayer un chemin dans des zones de vent très instables. Le salut se trouve dans leur Sud-Ouest, avec l’établissement de vents soutenus. Ce sera alors l’occasion de gagner dans l’Ouest, vers la pointe australe de l’Afrique, où sévira une petite dépression tropicale à contourner loin dans le sud. C’est là qu’IDEC SPORT a rendez vous avec des vents violents et une mer formée...


- Communiqué Mer & Média / www.idecsport-sailing.com

L’île Maurice avant le 14 novembre

Rappelons que la Mauricienne est le premier acte de l’IDEC SPORT ASIAN TOUR, la nouvelle campagne de records en direction de l’Asie dans laquelle s’est engagé le skipper d’IDEC SPORT. Francis tente pour commencer de battre ce premier record établi il y a tout juste dix ans, en 26 jours, 4 heures et 13 minutes.

Pour améliorer ce record, il devra arriver avant l’île Maurice au plus tard le 14 novembre à 13h24 TU. Affaire à suivre...

Après La Mauricienne, trois autres records suivront, en équipage cette fois :

  • Acte 2 : Ile Maurice - Ho Chi Minh (Vietnam) : 3 975 milles
  • Acte 3 : Ho Chi Minh - Hong Kong : 920 milles
  • Acte 4 : La Route du Thé, Hong Kong - Londres : 13 000 milles

Portfolio



A la une