SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#LorientBermudes

Lorient-Les Bermudes-Lorient : Départ le 5 mai 2019 pour la 4e édition

lundi 23 juillet 2018Redaction SSS [Source RP]

Le 5 mai 2019, Lorient La Base fera l’objet de toutes les attentions. 40 ans après la dernière édition remportée par Eugène Riguidel et Gilles Gahinet, le phénix va renaitre de ses cendres. La course qui propose une double transatlantique entre Lorient et Les Bermudes a construit sa légende dès la première édition en 1979. Le duo Gahinet-Riguidel avait alors coiffé au poteau le duo Tabarly-Pajot avec seulement 5 minutes 42 secondes d’avance.

Un scénario fabuleux qui a hissé Lorient-Les Bermudes-Lorient au rang des plus célèbres courses à la voile. 40 ans plus tard, Eugène Riguidel n’a rien oublié de cette course qui a marqué sa carrière de coureur au large. Il se souvient notamment de l’incroyable engouement populaire ! « Cette arrivée au finish avait vraiment marqué les esprits, comme celle de Mike Birch sur la première Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum devant Michel Malinovsky moins d’un an plus tôt. Je me souviens qu’à l’arrivée, il y avait eu des dizaines de milliers de personnes sur la côte entre la pointe du Talud et Lorient pour accueillir les bateaux. Il m’arrive d’ailleurs encore aujourd’hui de croiser des gens qui me disent qu’ils étaient à Lorient ce jour-là » se souvient-il.

En 2019, les équipages engagés auront à cœur de poursuivre la magnifique histoire que ce grand marin a participé à construire, tout comme Tabarly, Kersauson, Pajot, Arthaud ou Poupon… parmi les premiers marins à s’être élancés dans l’aventure Aventure de Lorient-Les Bermudes-Lorient.

Profitant de cette date anniversaire (1979-2019), Lorient Agglomération a choisi de proposer une quatrième édition qui rassemblera l’élite des skippers internationaux. La course est ouverte à la classe Ultim Ultim #Ultim #multicoque 32/23 et les IMOCA Imoca #IMOCA sont également invités. Lorient-Les Bermudes-Lorient se disputera en équipage réduit et les bateaux devront effectuer un parcours exceptionnel de 5 780 milles à travers l’Atlantique. Cette confrontation unique sera le dernier rendez-vous des trimarans Ultims avant leur tour du monde.

La fête sera partagée avec le public dès le 26 avril 2019 au sein des infrastructures ultra-modernes de La Base à Lorient qui accueilleront le village de la course entièrement dédié aux équipages et à l’exceptionnelle histoire de Lorient-Les Bermudes-Lorient.

Quel souvenir gardez-vous de cette première édition de Lorient-Les Bermudes-Lorient ?

Eugène Riguidel : « Je me souviens qu’avec Gilles, un mec merveilleux et un grand coureur, nous avons pas mal dérouillé lors de la traversée aller vers les Bermudes. C’était difficile de monter au près et nous avons beaucoup cassé : les foils, les carénages de bras, la bôme, autant d’avaries qui nous avaient contraints à une escale technique, autorisée, de 13 heures aux Bermudes. On est parvenus à remettre le bateau en pleine forme, nous sommes repartis en cinquième position et avons réussi à doubler tout le monde petit à petit lors de la traversée retour. Sans vraiment le savoir puisque s’il y avait des balises à bord pour la première fois, elles étaient « aveugles » pour nous ! Nous avions fini par arriver cinq minutes devant Eric Tabarly et Marc Pajot à Lorient. Ce fut une course très intense avec des pointes au portant au retour à 20-25 nœuds, on avait réussi à faire face en barrant 24 heures sur 24 parce que nous n’avions plus de pilote. ».

Marc Pajot : « J’ai d’abord le souvenir de la construction de Paul Ricard à Cherbourg. C’était un engin très novateur, le fruit d’une conception mixte entre les architectes et des ingénieurs de chez Dassault, un bateau très large, avec un mât-aile, des foils, des petits flotteurs. Comme il avait été mis à l’eau trois semaines avant le départ, notre seul entraînement avec Eric avait été de faire le convoyage entre Cherbourg et Lorient, la préparation avait été minimale et le début de course avait avant tout consisté à découvrir le bateau, l’utilisation des foils… »

Classements des éditions passées de la Transat en double Lorient - Les Bermudes - Lorient

1979

  • 1-Eugène Riguidel et Gilles Gahinet (VSD) en 34 jours 06 heures 31 minutes
  • 2-Eric Tabarly et Marc Pajot (Paul Ricard) à 5 minutes et 42 secondes
  • 3-Mike Birch et Jean-Marie Vidal (Télé 7 jours) à 7 heures

1983

  • 1-Pierre Follenfant et Jean-François Fountaine (Charente Maritime) en 22 jours 09 heures 12 minutes.
  • 2-Eugène Riguidel et Jean-François Le Ménec (William Saurin) à 1 heure 28 minutes.
  • 3-Patrick Morvan et Jean Le Cam (Jet Services) à 2 heures 43 minutes.

Portfolio



A la une