SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Team Gregal

Philippe Péché : ""Ce qui me plaît dans la Golden Globe Race, c’est le retour aux sources"

vendredi 14 avril 2017Redaction SSS [Source RP]

Philippe Péché, breton de naissance et australien d’adoption, a plusieurs centaines de milliers de milles d’expérience en course sur toutes les mers du monde à son actif. Après avoir été équipier de marins célèbres tels qu’Eric Tabarly ou Bruno Peyron avec lequel il est deux fois détenteur du Trophée Jules Verne, Philippe Péché souhaite se lancer un nouveau défi : parcourir le globe en solitaire.

L’annonce du départ de la Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe en juin 2018, course en solitaire sans escale et sans assistance qui partira de Plymouth, est arrivée à point nommé pour assouvir son désir :

"Ce qui me plaît dans la Golden Globe Race Golden Globe Race Golden Globe , c’est le retour aux sources, à l’"Âge d’Or" de la navigation en solitaire. Loin de la course à l’armement, la Golden Globe Race prône le retour des valeurs humaines et une simplicité souvent oubliée de nos jours."

C’est un projet de grande envergure dans lequel Philippe s’est lancé, mettant en stand-by sa vie professionnelle pour pouvoir s’y investir à fond. Ne restait plus qu’à trouver le bateau idéal, et c’est sur un Rustler 36 que Philippe a jeté son dévolu. Baptisé Grégal, ce bateau classique à quille longue, a déjà subi une cure de jouvence et tirera ses premiers bords lors du Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France Destination Morbihan 2017 dans la catégorie Osiris Habitable. Il était impensable pour Philippe de rater cet événement :

"Le SPI, c’est une régate incontournable, un rendez-vous à ne pas manquer. Je vais commencer à prendre mes marques sur ce bateau qui sera mon compagnon pendant les mois à venir, tout en régatant à la maison avec les copains."

De retour au pays pour plusieurs mois, Philippe compte participer à toutes les régates de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer, son club depuis plus de vingt ans :

"Je suis très attaché à la SNT, qui soutient mon projet depuis le début. L’Armen Race et les Voiles de la Baie sont deux très belle régates qui correspondent tout à fait à mes attente en terme de préparation."

En août, Philippe prendra le départ de la Celtikup à Lorient, direction Falmouth (GBR), port d’origine de son Rustler 36 :

"Ce sera un véritable warm-up pour la Golden Globe Race. Je verrai à ce moment-là si mon bateau et moi-même sommes prêts pour la grande aventure Aventure  !"

Entre les derniers réglages, la prise en main du bateau et les démarches pour boucler son budget, Philippe a un emploi du temps bien chargé dans les six mois à venir :

"Je vais travailler sur mon bateau et m’atteler à la recherche d’un partenaire. J’ai aussi lancé une campagne de financement participatif pour ceux qui souhaiteraient soutenir mon projet. Cette aventure Aventure est un énorme challenge sur l’eau comme à terre, mais je sais que j’ai la maturité et l’expérience nécessaire pour le mener à bien."


Voir en ligne : Info presse Team Gregal / www.gofundme.com/gregalggr



A la une