SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#FaitDivers #Toulon

Sébastien Destremau : "j’ai bien peur qu’il s’agisse d’une sorte de vendetta contre nous."

jeudi 26 décembre 2019Redaction SSS [Source RP]

Développement spectaculaire dans l’affaire de vandalisme découverte à quelques jours de Noël par le skipper toulonnais. ”On croyait avoir affaire à une bande d’imbéciles désœuvrés, en fait ce n’est pas du tout le cas. C’est assez effrayant d’être victime d’un acte aussi délibéré. Sans faire de paranoïa à deux balles, on est en droit de se demander comment pouvoir garantir la sécurité du projet faceOcean à présent.” raconte Sébastien Destremau

Après analyse des images prises par les caméras de surveillances des autorités portuaires de Toulon, il apparaît très clairement que le sabotage dont a fait l’objet l’ancien voilier de Sebastien Destremau n’est pas du vandalisme mais bien un acte prémédité.

Sur les images qui sont mises à la disposition de l’enquête, le forfait se serait déroulé comme suit :

19 décembre 2020 à 16h20 :

  • Un homme seul s’approche de faceocean et lance quelques outils sur le pont arrière.
  • L’individu se dévêtit et c’est en caleçon qu’il se glisse dans l’eau glacé.
  • Au bout de quelques brasses, il monte à bord de faceOcean, récupère ses outils et coupe méticuleusement tous les câbles électroniques.
  • Faisant preuve d’un sang froid à toute épreuve, le malfrat se remet l’eau et nage vers la berge avant de se rhabiller.
  • A 16h29, le voyou quitte les lieux de son forfait après avoir accomplie sa mission.

« Grâce à ces images, on a bon espoir que la police puisse identifier le malfrat. J’avais d’abord pensé à un acte de vandalisme, mais là, j’ai bien peur qu’il s’agisse d’une sorte de vendetta contre nous. "Vendetta" est peut être un peu fort mais on a très clairement affaire à du banditisme. J’avoue que ça n’est franchement pas rassurant » commente le skipper toulonnais.

- Communiqué www.faceocean.fr



A la une