SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#SNIM

SNIM 2016 : Les victoires pour Mickaël Mergui, Philippe Saint-André, Gilles Pagès, Frédéric Nicaise, Loïc Fournier-Foch et Nicolas Groux

lundi 28 mars 2016Redaction SSS [Source RP]

Entre une course nuit aux allures de Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , un temps printanier, un vent offrant des conditions de navigation diverses et variées et de belles “fiestas“, la SNIM des 50 ans n’a pas manqué à sa réputation de rendez-vous sport et rock ! Chacune des catégories a accouché d’un vainqueur qui a su gérer l’alternance des difficultés ! Rendez-vous en 2017 !

A quatre secondes de l’heure limite (15h) pour lancer une manche, Philippe Faure, Président de comité du rond nord ( IRC1, 2, 3) n’a pas boudé son plaisir d’en renvoyer une troisième et dernière, pour clore cette édition en beauté. Les habitudes ont parfois du bon ! Et la SNIM s’évertue à offrir des conditions de navigation variées aux participants sur un terrain de jeu validé par tout marin qui se trouve entre Marseille et Knokke le Zout. Avec un jour de gros temps, un jour de vent bien établi et deux jours de tactiques, la 51e du nom a permis aux 1500 marins présents de s’éclater durant quatre jours. Dès vendredi, la flotte est partie sur une queue de vent d’est, avec une bascule en mistral noir et son lot de grosses vagues. Le tout avec un vent soutenu et des rafales à 38-40 nœuds.

Samedi, conditions de rêve. Le petit mistral s’est ensuite établi au nord-ouest avec une houle résiduelle qui restait de la veille et un vent de 15 nœuds, sous un beau soleil printanier !

Dimanche heureux, avec pluie et un vent qui a reviré à l’est pour une douzaine de nœuds, et une bascule nord ouest, arrivée assez tard et pas très franche. Et enfin, vent nord-ouest un peu hésitant, ambiance brises côtières, avec des options pour rechercher la pression, pour le lundi de pâques ! A l’arrivée, les plus complets sont :

En IRC1, Team Vision Future s’offre un superbe grand chelem avec sept victoires, pour une première place, avec sept petits points. Après le “bouillon“ de la course de nuit, l’autre TP52 de la flotte, Arobas 2, s’est bien repris en accrochant un podium, juste derrière Magic Twelve de François Pailloux, le local de la classe, qui s’offre la dernière manche.

Le trophée Jean-Paul Letrosne, du bateau le plus rapide en temps réel, revient logiquement à l’élégant VOR 70 du Team SFS aux mains de Lionel Péan et de son équipe de choc.

En IRC2, la petite surprise de cette SNIM est à mettre au crédit des Tropéziens de Team Chalets du Soleil, qui raflent la mise devant Glen Ellen V, l’immense favori de la catégorie. Avec cinq victoires et deux deuxièmes places, l’équipage de Philippe Saint-André a bouleversé la donne dans une catégorie “très marseillaise“. “Geranium Killer“ avec Dimitri Deruelle à son bord, complète le podium.

En IRC3, Gilles Pagès l’avait annoncé dès le premier jour. “Je viens pour gagner“. Le Héraultais sur TIP a joint les paroles aux actes. Les Hyérois d’Euro-Voiles terminent à la deuxième place devant le breton/belge Mataf. Déroute imprévue des deux gros outsiders marseillais Jin Tonic (malgré deux victoires) et Tahina Socafluid qui terminent à des modestes 6e et 7e place. En IRC4, Sun Day écrase une pourtant forte concurrence, pour la deuxième année consécutive. Ar Wech All termine à la deuxième place devant l’équipage catalan de Meltem, le bateau le plus éloigné de toute la flotte. En Surprise, les Suisses ont fait le déplacement avec beaucoup de sérieux et d’application, en prenant les deux premières places du championnat Méditerranée avec CER2 Genève Aéroport (Nicolas Groux) devant Tchhheüstekip (Olivier Legeret). Le Tricolore Goaly (Nicolas Beauregard) complète le podium.

Enfin, en Grand Surprise, la victoire revient à l’inoxydable Loïc Fournier-Foch.


Voir en ligne : Info presse La SNIM / www.lanautique.com


Le classement final des six catégories

IRC 1 (après 8 courses, 7 retenues)

  • 1/ Team Vision Future – Mickaël Mergui – 7 pts
  • 2/ Magic Twelve – François Pailloux – 15 pts
  • 3/ Arobas 2 – Christophe Bouvet – 24 pts

IRC 2 (après 8 courses, 7 retenues)

  • 1/ Team Chalets du Soleil – Philippe Saint-André – 9 pts
  • 2/ Glen Ellen V – Dominique Tian – 13 pts
  • 3/ Geranium Killer – Daniel Pithois – 23 pts

IRC 3 (après 8 courses, 7 retenues)

  • 1/ Tip – Gilles Pagès – 24 pts
  • 2/ Euro-Voiles – Denis Infante – 28 pts
  • 3/ Mataf – Jean-Yves Le gall – 32 pts

IRC 4 (après 9 courses, 7 retenues)

  • 1/ Sunday – Frédéric Nicaise – 11 pts
  • 2/ Meltem – Laurent Sagols – 18 pts
  • 3/ Ar wesh all – Michel Pelegrin – 24 pts

Grands Surprise (après 10 courses, 8 retenues)

  • 1/ Vieux Farceur/Teamwinds – Loïc Fournier-Foch – 10 pts
  • 2/ Airbus YS2 – Christophe Bore – 24 pts
  • 3/ AS Areva TA – Christophe Dupin – 25 pts

Surprise (après 8 courses, 7 retenues)

  • 1/ CER 2 Genève Aéroport (Sui) – Nicolas Groux – 14 pts
  • 2/ Tchhheustekip – Olivier Legeret – 29 pts
  • 3/ CER 1 Signaterre – Nicolas Beauregard – 36 pts


A la une