SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#TeamWork

Justine Mettraux : "C’est une grande chance pour moi de courir cette saison 2021 en IMOCA"

mardi 16 février 2021Redaction SSS [Source RP]

Justine Mettraux rejoint l’équipe internationale 11th Hour Racing en qualité de co-skipper. Elle disputera cette année le Tour de l’Europe Tour de l'Europe #RDP13 en équipage, la Fastnet Race et la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en double ; un programme intense, suivi dès 2022 par un tour du monde en équipage. Ces deux années mettront Justine Mettraux dans les meilleures conditions en vue d’une participation au Vendée Globe 2024.

Justine Mettraux compte parmi les marins les plus talentueux et expérimentés de sa génération. Régulièrement appelée par les meilleurs équipages de The Ocean Race (ex-Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace ), elle a disputé quatre éditions de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , terminé deuxième de la Mini Transat et obtenu d’innombrables résultats d’exception dans ce sport unisexe qu’est la voile hauturière, face aux meilleur(e)s spécialistes de la discipline.

Aujourd’hui, elle annonce ses objectifs pour les prochaines années, avec deux tours du monde : the Ocean Race 2022-23, puis le Vendée Globe 2024-25.

Justine rejoint dès cette année l’équipe internationale 11th Hour Racing Team en tant que co-skipper. Elle disputera en 2021 le Tour de l’Europe Tour de l'Europe #RDP13 en équipage, puis la mythique Fastnet Race, le défi Azimut et enfin la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en double, en compagnie du britannique Simon Fisher. Cette saison se courra à bord de l’IMOCA Imoca #IMOCA anciennement connu sous le nom Hugo Boss.

En 2022-23, Justine disputera le tour du monde en équipage, à bord d’un IMOCA Imoca #IMOCA flambant neuf, actuellement en construction.

Forte de ces expériences autour du monde à bord de voiliers IMOCA, et de sa grande expérience de la navigation en solitaire, la genevoise souhaite participer en 2024-25 au Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire, sans escales et sans assistance. Elle abordera cette course, réputée pour être la plus difficile au monde, avec une approche ambitieuse.

La Suissesse dispose dès à présent du soutien de son partenaire historique, l’entreprise genevoise TeamWork. Elle travaille activement à la recherche d’autres partenaires pour relever ce défi ultime que constitue le Vendée Globe.

« C’est une grande chance pour moi de rejoindre 11th Hour Racing Team et de pouvoir préparer et courir cette saison 2021 en IMOCA dans d’excellentes conditions et avec un co-skipper qui compte parmi les meilleurs spécialistes de la course au large. La garantie de poursuivre ensuite avec cette équipe sur les saisons 2022-23, à bord d’un bateau dernier cri et avec tout ce que cela implique est aussi vraiment enthousiasmante. En termes d’apprentissage cela va être énorme et ça me réjouit ! Cela me permettra d’accumuler beaucoup d’heures en IMOCA et d’aborder ensuite le Vendée Globe riche d’une expérience sportive et technique très complète sur les bateaux de ce circuit. »



A la une