SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actu des sports de glisse depuis 2000

#Ultim

Le Collectif Ultim a choisi Brest pour un Tour du Monde en solitaire en 2019

mardi 13 octobre 2015Redaction SSS [Source RP]

Après 18 mois d’échanges et d’un travail en commun, étroit, avec plusieurs collectivités candidates à l’organisation Organisation #organisation du Tour du Monde, en solitaire, le Collectif Ultim Ultim #Ultim #multicoque a choisi la ville de Brest.

L’excellence et l’implication de chaque candidature a rendu ce choix difficile mais le port breton, tourné vers l’Atlantique et fort de son expérience pour l’accueil des départs et arrivées de circumnavigations, a remporté la compétition après la décision, majoritaire, des 5 armateurs (Actual, Banque Populaire, Idec, Macif et Sodebo) qui constituaient le cercle des votants.

Désormais, c’est dans un mode de gouvernance conjoint que le Collectif Ultim Ultim #Ultim #multicoque et la ville de Brest vont entamer la longue marche qui les sépare d’un départ de la course attendue par tout un chacun, en 2019.

Une prise de parole commune, à laquelle se joindra la Fédération Française de Voile, se tiendra dans le cadre du prochain salon Salon #Salonnautique nautique, à Paris, au début du mois de décembre.

Patricia Brochard, Présidente du Collectif Ultim Ultim #Ultim #multicoque  : « En constituant le Collectif Ultim, l’un de nos objectifs majeurs était de réunir les meilleures chances de succès, pour aboutir à la création du premier Tour du Monde en solitaire sur nos Ultims. Aujourd’hui est une étape très importante car à 5, avec les groupes Actual et Idec qui nous avaient rejoints, nous avons procédé au choix de la ville de Brest avec laquelle nous allons désormais travailler étroitement. A l’issue de ce vote, le Collectif annonce le retrait d’Idec. Je le regrette mais je respecte sa décision. Nous allons désormais continuer à travailler à 4 armateurs, et davantage progressivement j’en suis convaincue, pour faire de ce Tour du Monde, dont la première édition se déroulera en 2019, l’une des épreuves phares de la course au large. Nous serons ensemble, côte à côte, avec les autorités publiques brestoises lors du prochain Nautic pour présenter plus en détail cet événement. Je tiens à remercier Actual, Banque Populaire, Idec et Macif pour la qualité de nos débats et, en leur nom, je tiens à féliciter l’ensemble des collectivités qui ont échangé avec nous depuis 18 mois tant leur implication et la qualité de leurs dossiers étaient remarquables. Il nous a fallu procéder à un choix, forcément très difficile, mais je suis convaincue que nos échanges fructueux serviront, à l’avenir ».

François Cuillandre, Maire de Brest et Président de Brest Métropole : « C’est une très bonne nouvelle particulièrement du fait que ce soit un « collectif » d’entrepreneurs et de navigateurs qui a fait ce choix. Brest Métropole aime accueillir ces bateaux et ces marins d’exception qui ont choisi notre ville comme plate-forme de départ et d’arrivée de leurs épreuves maritimes. Connue comme le Port des Records des multicoques, Brest collaborera de manière étroite avec le Collectif Ultim dans le but de faire de cet évènement LA grande aventure Aventure tant attendue. Choisir Brest, le Finistère et la Bretagne est aussi la valorisation de toute une filière nautique d’excellence basée sur notre territoire. La course au large est devenue au fil des années une activité économique mais aussi un élément d’attractivité touristique. En effet, les grands ports bretons de course au large, comme Port La Forêt, permettent de voir les bateaux les plus performants du moment. Tous les investissements matériels et immatériels qui ont été réalisés sur notre territoire ces dernières années lui confèrent un rayonnement et une légitimité reconnus nationalement et internationalement ».

Jean-Pierre Champion, Président de la Fédération Française de Voile : « Le choix de la ville de Brest, comme ville de départ du Tour du Monde des Ultim 2019, est tout à fait légitime, compte tenu de l’attachement historique de la ville aux grands multicoques océaniques. Une nouvelle fois, plusieurs candidatures de grandes qualités étaient présentées, montrant le dynamisme de notre littoral et l’attachement des grandes villes côtières à notre sport. Je les remercie toutes pour leur implication. Brest présente de nombreux atouts. Ses capacités d’accueil des équipes, ses moyens d’animation de la rade, l’engouement du public et les moyens mis en place pour leur permettre de découvrir ces bateaux extraordinaires feront de cet événement un moment unique ».


Voir en ligne : Info presse collectifultim.com



A la une