SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Imoca

Barcelona World Race 2019 : deux étapes, Barcelone-Sydney-Barcelone, et la possibilité de changer de co-skipper

jeudi 14 décembre 2017Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le compte à rebours de la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace 2018/19 a commencé mercredi par une présentation de la course à la communauté nautique internationale, au siège de la Fondation Navigation Océanique Barcelone (FNOB). La quatrième édition du tour du monde en double (deux équipiers par bateau) s’accompagne d’importantes nouveautés qui la placent comme l’une des deux plus belles épreuves du calendrier du Championnat du Monde IMOCA Imoca #IMOCA , avec le Vendée Globe.

Le 12 janvier 2019 donnera le coup d’envoi de la nouvelle édition de la course autour du monde en double pendant laquelle, pour la première fois, les bateaux IMOCA Imoca #IMOCA 60 effectueront une escale obligatoire à Sydney, ce qui donne un important coup de pouce à la course et à la classe au niveau international. D’autre part, dans la prochaine édition, la FNOB disposera d’un nouveau siège et d’un nouveau PC course dans la ville de Barcelone. Il sera situé dans l’espace Sea Experience, à côté du centre commercial Maremagnum, ce qui rapprochera davantage encore la compétition des citoyens, qui pourront visiter les installations.

La prochaine édition de la course a déjà suscité un grand intérêt parmi les navigateurs confirmés tant au niveau national qu’international, et 16 équipes l’ont déjà inscrite dans leur calendrier de compétition, dont 11 disposent déjà un IMOCA Imoca #IMOCA 60. La course a suscité l’intérêt de 26 navigateurs internationaux qui ont demandé des informations à la Direction de Course.

"Pour nous, ce serait une réussite d’avoir entre 10 et 11 bateaux sur la ligne de départ lors de la prochaine édition de la course", a déclaré Xosé-Carlos Fernández, directeur général de la FNOB.

Fernández a ouvert la présentation ce mercredi 13 décembre en soulignant l’importance de la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace pour la voile océanique internationale. En particulier pour la ville de Barcelone, où la course au large est bien ancrée dans le patrimoine des barcelonais. L’union avec Sydney installe encore davantage Barcelone comme une ville incontournable de la voile océanique internationale.

"Jusqu’à présent, il n’y avait aucun point où nous pouvions donner une visibilité supplémentaire aux sponsors, c’est pourquoi nous ferons désormais escale à Sydney. Cette ville de référence rend la course très attirante pour les sponsors. "

Le directeur général de la FNOB a mis notamment l’accent sur le fait que la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace rassemble et diffuse la philosophie des axes de travail de la Fondation - sport, formation, science et affaires. Axes autour desquels la voile océanique démontre son potentiel énorme qui bénéficie au tissu social qui l’entoure.

Pour sa part, Jacques Caraës, directeur de course de la Barcelona World Race, a décrit le nouveau format du tour du monde en double dont le départ aura lieu le 12 janvier 2019 et qui comprendra deux étapes. La première, Barcelone - Sydney, de 13 500 milles marins, avec une arrivée prévue dans la ville australienne fin février ; et la seconde, de 12 500 milles nautiques, avec un départ de Sydney le 9 mars et une arrivée à Barcelone à la mi-avril. Caraës a expliqué le fonctionnement du changement facultatif de co-skipper pour la deuxième étape et les détails de la qualification pour la course. Il a également souligné l’importance de la Barcelona World Race dans le calendrier de la classe :

"La Barcelona World Race aura un coefficient de 9 pour la Série Globe, le Championnat du Monde IMOCA, et une étape permettra de se qualifier pour le Vendée Globe 2020. Nous avons travaillé pour que les équipes aient le maximum de chances de terminer la course : il y aura une escale technique autorisée par étape d’une durée maximum de 48 heures chacune. "

Pour sa part, Julia Casanueva, présidente de la Fédération royale espagnole de voile (RFEV), a souligné l’importance de la course en Espagne et a exprimé son soutien à l’organisation Organisation #organisation de la quatrième édition :

"La Barcelona World Race offre à nos navigateurs océaniens, une excellente opportunité de rejoindre le circuit international de la voile océanique. C’est sans aucun doute une plate-forme unique non seulement pour nos sportifs, mais aussi pour les armateurs, les chefs d’équipage et les autres professionnels de la voile pour qui cet événement offre une opportunité de croissance professionnelle. "

Julia Casanueva a corroboré et soutenu le rôle de la FNOB dans la création d’un nouveau modèle qui rapproche la société de la voile de manière très bénéfique pour les deux :

"La Barcelona World Race, à travers ses programmes éducatifs et industriels, facilite l’approche de nouveaux sponsors. Ce modèle d’organisation Organisation #organisation proposé depuis des années par la Fondation a fait de la voile océanique, qui demeure un sport de haut niveau technique, un sport d’une grande utilité sociale dans le domaine de la formation et de l’activité économique".

Xavier Torres, président de la Fédération Catalane de Voile, a souligné : "Nous sommes juste à côté de la FNOB et de la course, pour nous, la Barcelona World Race donne accès à la voile océanique aux navigateurs catalans. C’est une belle opportunité pour eux. Le format est plus attractif et il est normal qu’autant d’équipes soient intéressées. Nous sommes également fiers que Barcelone soit bien installée dans le monde de la voile. "

Antoine Mermod, président de l’IMOCA, a souligné dans son discours la magnifique évolution de la Barcelona World Race depuis sa première édition, et comment la course a gagné une place de choix dans le calendrier des championnats du monde de la classe :

"Nous avons deux courses phares : le Vendée Globe, en solitaire, et la Barcelona World Race, en double ; c’est-à-dire, un tour du monde tous les deux ans, une formule qui a très bien fonctionné puisqu’elle est appréciée par les navigateurs et leurs sponsors ; et que désormais, le nouveau format de la Barcelona World Race en deux étapes va consolider. Le travail de la FNOB au cours de ces 10 années a été extraordinaire et il ne fait aucun doute que la quatrième édition de la Barcelona World Race aura encore plus de succès ".

Marcus Hutchinson, reconnu internationalement dans le domaine de l’organisation et de la direction d’équipes de compétition, a souligné l’importance de la Barcelona World Race pour le développement de la carrière sportive des navigateurs, et pour créer des opportunités de sponsoring Sponsoring #Sponsoring .

"Ce changement de format, avec deux étapes, est un pas en avant très important pour l’internationalisation de la classe IMOCA."

Le navigateur barcelonais, Dídac Costa, a clôturé l’événement en exprimant son intérêt à participer à la prochaine édition, qui serait son troisième tour du monde après la Barcelona World Race 2014/15 et le Vendée Globe 2016 :

"Je suis totalement en faveur de ce nouveau format. Pour moi, qui suis originaire de Barcelone, cette course est très spéciale et signifie beaucoup pour ma carrière ".


Voir en ligne : Info presse www.barcelonaworldrace.org



A la une