SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#SpiOuest #Diam24

Spi Ouest-France Intermarché : Xavier Revil remporte la 1re course 2015 des Diam 24

"Ca a été dur sur l’eau, personne ne lâche rien jusqu’à la ligne d’arrivée"

lundi 6 avril 2015Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Ultime journée de régates pour les Diam 24 Diam 24 #Diam24 au Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France Intermarché. Toutes les conditions étaient réunies aujourd’hui pour faire de cette journée l’événement. Les coureurs avaient promis un superbe spectacle. Ils s’en sont donnés à cœur joie et c’est pari réussi pour cette entrée dans la saison du nouveau multicoque du Tour de France à la Voile !

Alors que Spindrift White et Groupama avaient déjà joué les troubles fêtes et s’étaient installés en haut du podium dès les deux premiers jours de régate, la bataille a été serrée jusqu’à l’arrivée de la dernière manche pour la troisième place. Et c’est finalement Fred Guilmin à bord de Combiwest qui s’impose avec deux petits points d’avance sur Sodebo skippé par Thomas Coville. Un grand bonheur et soulagement pour le skipper de Combiwest qui se dit « vraiment heureux de la performance que nous avons réussi à accomplir lors de ce Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France ». Même bagarre pour le trio suivant, et c’est PRB (Vincent Riou) qui décroche la 5e place devant Spindrift Black (Yann Guichard) et GDF SUEZ (Sébastien Rogues).

Pour Xavier Revil, skipper de Spindrift White et grand vainqueur de cette première confrontation de la saison,

« c’était un beau Spi, dynamique, avec de belles conditions, entre 15 et 20 nœuds de vent tous les jours. Avec le soleil les deux derniers jours c’était encore plus joli et vraiment très plaisant de naviguer. Ca a été dur sur l’eau, personne ne lâche rien jusqu’à la ligne d’arrivée. Il faut y aller pour essayer de gagner une place, un point. Il n’y a pas de gros écarts, il faut être très combattant. Ca a été un championnat difficile, mais on est très heureux d’avoir gagné, c’était notre objectif ».

De son côté, Pierre Pennec, le skipper de Groupama en l’absence de Franck Cammas confirme le niveau sportif élevé du plateau actuel :

« Chaque jour qui passe permet aux concurrents moins familiers de la navigation en multicoque de se rapprocher de nous. Ils observent attentivement nos réglages et notre manière de naviguer, tout comme nous d’ailleurs. Avec Quentin et Arnaud, l’entente a été parfaite. On s’est bien donné et on n’a jamais baissé les bras. C’était pourtant physique avec trois à quatre manches par jour. Le bateau est très bas sur l’eau et on prend de l’eau plein la gueule toute la journée. Il vaut mieux être bien préparé physiquement. Ca promet pour le Tour de France. »

Ces quatre jours de compétition dans la somptueuse Baie de Quiberon ont donc permis aux 17 équipages engagés d’y voir un peu plus clair sur le niveau général de la flotte. L’heure est maintenant au débriefing et au bilan avant de reprendre intensivement les entrainements pour pourvoir prétendre à un podium sur le Tour de France à la Voile, l’objectif principal de tous les concurrents.

Prochain rendez-vous de la saga Diam 24 Diam 24 #Diam24  : le Grand Prix Atlantique à Pornichet du 17 au 19 avril prochain.


Voir en ligne : Info presse Effets Mer / www.diam24onedesign.com


Les mots des marins :

Xavier Revil, Spindrift Black : Vainqueur du Spi Ouest-France Intermarché : La bagarre permanente est le bienfait de la monotypie, ce sont les équipages qui font la différence. C’est un cumul de petites choses, de réglages, qui font les écarts à la fin, plus que les écarts de vitesse entre les bateaux. Depuis le début de la régate, nous nous sommes bien battus avec Pierre Pennec et son équipage sur Groupama, c’est eux qui nous ont donné le plus de mal. Mais après Combiwest (Fred Guilmin) est très bon aussi, ils sont vraiment capables de faire de belles choses. Thomas Coville sur Sodebo a également très bien navigué, il nous a donné du mal. Nous sommes très heureux de remporter le Spi Ouest-France car cela fait trois mois que nous naviguons dans la Baie de Quiberon. Nos stages à l’Ecole Nationale de Voile ont payé. On voit bien que nous étions dans le coup. C C’est la première confrontation entre les deux pôles (ENV et Port-La-Forêt), on a eu froid sur l’eau cet hiver mais on a bien travaillé, et je suis très satisfait du travail de mes équipiers (François Morvan, Thierry Douillard et Matthieu Vandame).

Fred Guilmin, Combiwest : 3e au classement général : La journée d’aujourd’hui était assez mouvementée. Ce n’était pas bon pour les émotions ! Ce matin, nous étions 3e au général. Après la première manche d’aujourd’hui, on était repassé 4e et Sodebo avait pas mal de points d’avance pour nous garder derrière. Et au final, à la dernière manche du jour, on prend un mauvais départ, puis on a fait un coup tactique génial qui nous permet de terminer 5e à la manche alors que Sodebo termine 10e. On reprend à l’arrachée la 3e place ! Nous sommes vraiment heureux de la performance que nous faisons sur le Spi Ouest-France. Nous étions venus pour nous jauger aux autres avec un objectif de podium. Objectif réussi ! Mais il nous reste du boulot pour rattraper les deux places au dessus de nous (Spindrift White et Groupama). Ce qui est important dans une saison comme celle-là, c’est de monter en puissance. C’est ce qu’on est en train de faire et j’espère que notre progression ne va faire qu’augmenter.

Thomas Coville, Sodebo 1 : 4e au classement général : Je suis super satisfait de tout ce que l’on a fait ! Mon contrat s’arrête là, c’est Daniel Souben qui continue avec l’équipage Sodebo. Moi je me suis lancé dans l’aventure de la Transat Jacques Vabre. Avec le team, notre mission était de bien marcher au Spi Ouest, nous arrivons au pied du podium. On était un peu déçu car un podium aurait été une belle concrétisation pour ces trois mois d’entrainement, mais nous sommes vraiment contents d’avoir joué avec les meilleurs de la spécialité. La flotte était très homogène, très agréable, dynamique, avec beaucoup de niveau, ce qui permet d’avoir du contact maitrisé. C’était super sportif, avec en plus des conditions idéales à la Trinité-sur-Mer !

Vincent Riou, PRB : 5e au classement général : « Le bilan de ce Spi Ouest-France est plutôt positif. Nous sommes satisfaits de notre travail. Aujourd’hui, pour moi, il y a deux divisions. Spindrift et Groupama naviguent au dessus du lot. Ce sont des équipes composées de grands champions et qui aujourd’hui, ne sont pas encore à notre portée de tirs. Il va falloir travailler pour réussir à jouer avec eux. Après derrière il y a 3-4 bateaux qui sont assez groupés. Il nous reste une belle marge de progression dans ce lot car nous faisons encore trop d’erreurs. Notre équipage est jeune, en formation. Avec Nico (Nicolas Andrieu), on a navigué un peu ensemble l’année dernière, mais avec François (Verdier) c’est notre 3e ou 4e semaine de navigation ensemble, c’est encore un peu frais. Il faut que nous travaillions encore certaines choses : les grands voiles, la stratégie en multicoque. Nous devons rendre tout cela un petit peu plus fluide. Ainsi, nous pourrons espérer jouer avec les meilleurs. C’est bien de commencer dans la difficulté pour se poser les vraies questions et chercher les vraies solutions. Si le Spi Ouest France avait été plus facile pour nous, cela n’aurait pas forcément été bénéfique pour le reste de la saison. C’est un mal pour un bien de naviguer dans du dur. Le niveau physique est très élevé et nécessite d’être bien préparé. Nous ne devons pas nous relâcher au niveau de la préparation physique et nous allons devoir aussi travailler la récupération en vue du Tour de France à la voile car ce sera un enjeu dans la réussite du projet. Il ne va pas falloir mollir sur la préparation physique et pour le Tour de France à la Voile il va falloir que l’on travaille aussi la récupération car cela va être un enjeu dans la réussite du projet. »

Classement général :

  • 1- Spindrift White (Xavier Revil) : 25 pts
  • 2- Groupama (Pierre Pennec) : 31 pts
  • 3- CombiWest (Frédéric Guilmin) : 64 pts
  • 4- Sodebo 1 (Thomas Coville) : 66 pts
  • 5- PRB (Vincent Riou) : 74 pts
  • 6- Spindrift Black (Yann Guichard) : 75 pts
  • 7- GDF SUEZ (Sébastien Rogues) : 77 pts
  • 8- Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) : 81 pts
  • 9- Votre Plus Long Périple (Loïc Fequet) : 83 pts
  • 10- Sodebo 2 (Daniel Souben) : 90 pts
  • 11- Custo Pol (Jean-Pierre Nicol) : 90,75 pts
  • 12- West Courtage Ecole Navale (Simon Moriceau) : 104 pts
  • 13- Radio Vinci Autoroute (Jean-Baptiste Gellée) : 115 pts
  • 14- Beijaflore (Nicolas Bérenger) : 134 pts
  • 15- Maitre Coq (Jérémie Beyou) : 139 pts
  • 16- Agrival (Pauline Chalaux) : 155 pts
  • 17- Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains (Damien Seguin) : 182 pts (abandon à la fin de deuxième jour suite à la casse du puits de dérive)

Portfolio



A la une