SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Extreme Sailing Series

Alinghi décroche la victoire à Nice face à Realteam

Morgan Larson a désormais le trophée 2014 à portée de main

dimanche 5 octobre 2014Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’équipe suisse d’Alinghi décroche la victoire face à ses compatriotes de Realteam dans la toute dernière manche de l’Acte 7 des Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing ™ à Nice, devant les milliers de spectateurs réunis sur le Quai des États-Unis. Morgan Larson et ses hommes ont maintenant le trophée 2014 à portée de main, car il ne reste qu’un seul Acte à courir cette saison et Alinghi a désormais huit points d’avance sur The Wave, Muscat.

Mais avec 20 points en jeu à Sydney et cinq équipes en position de finir sur le podium, rien n’est encore acquis, et d’après Morgan Larson, interrogé ce soir après la régate, il est de plus en plus difficile de gagner des manches :

« En début de saison, nous étions en confiance, nous pensions avoir une bonne avance. Mais le reste de la flotte se montre très compétitif. Sept équipes sont capables de gagner une épreuve et c’est exactement ce que nous allons observer à Sydney. Le nombre de points sur ce dernier Acte comptera double, et si nous faisons un mauvais résultat et que The Wave, Muscat ou Emirates Team New Zealand réussissent, nous perdrons tout. Donc nous devons y aller en visant le podium ».

Le principal rival d’Alinghi, The Wave, Muscat, avait besoin d’un miracle aujourd’hui pour revenir sur les devants de scène. Onzième au classement ce matin, l’équipe omanaise avait bien commencé la journée en gagnant deux des quatre premières manches, mais dans la cinquième, Leigh McMillan écope d’une pénalité et passe de la troisième à la dernière place sur le plan d’eau.

« Nous avions dit que nous allions tout donner tout et c’est ce que nous avons fait. Nous avons gagné des manches et je crois que nous avons vraiment retenu la leçon. Nous avons bien marché pendant deux ans et demi et il arrive qu’avec le temps on fasse des erreurs et qu’on trébuche. Le tout c’est de pouvoir s’en remettre. Nous irons à Sydney dans l’objectif de gagner. Plus que jamais ».

Realteam, qui avait mené la flotte lors des deux premiers jours à Nice, n’a pas su tenir tête à ses compatriotes d’Alinghi. L’équipe de Jérôme Clerc, qui n’a cessé de progresser cette saison, fait aussi bien que lors de l’Acte 3 à Qingdao.

« Nous sommes très contents de cette deuxième place. On fait une super journée aujourd’hui mais malheureusement on fait notre pire résultat de la journée sur la dernière manche alors que les points comptent doubles. Mais ça fait partie du jeu, on est une jeune équipe et c’est peut être la différence avec Alinghi qui a vraiment une solide expérience de ce type de courses. Il reste donc tout à jouer sur la dernière épreuve de Sydney qui comptera double et qui sera férocement disputée ».

La stratégie de J.P Morgan BAR était très au point aujourd’hui. Les britanniques ont pris le départ de chaque manche côté bouée et leur persévérance a payé. Ils gagnent deux manches et finissent cinquième de la dernière, ce qui leur suffit pour grimper sur la troisième marche du podium à Nice.

« C’était encore une journée difficile aujourd’hui. Le vent était très changeant et la bagarre sur l’eau était rude », explique le quadruple champion olympique Ben Ainslie. « Mais nous avons trouvé nos marques un peu plus facilement et nous avons eu une série de bons résultats qui nous permettent de finir sur le podium donc nous sommes très contents ».

Sept manches ont été disputées aujourd’hui, soit un total de 29 en quatre jours. Les orages menaçants ont perturbé les conditions sur l’eau, avec un vent très changeant. Mais cela n’a semble t’il pas impressionné les autrichiens de Red Bull Sailing Team qui ont affiché une bonne vitesse Vitesse #speedsailing au près et se sont vus propulsés de la huitième à la quatrième place au classement en l’espace de sept manches. Roman Hagara et son équipe ne ratent d’ailleurs le podium que de un point.

« C’est très positif pour nous. Nous avons beaucoup progressé ces derniers jours et c’est une bonne motivation pour la dernière épreuve », confie le skipper. « Nous savons que nous pouvons gagner. Pourtant nous ne sommes pas très bien partis les deux premiers jours ici à Nice. Ce n’était pas les résultats que nous attendions. Donc nous avons changé notre tactique et nous nous sommes améliorés. Ce n’était pas grand chose mais cela nous a vraiment aidé ».

Emirates Team New Zealand s’en sort avec une honorable cinquième place, ce qui leur permet de conforter leur troisième place au général des Series avant d’aller à Sydney. GAC Pindar signe quant à lui son meilleur résultat de la saison avec une sixième place.

En septième position, on retrouve SAP Extreme Sailing Team qui a également bien progressé tout au long de la semaine. Derrière, les français de Groupama sailing team sont à égalité de points avec The Wave, Muscat.

« L’étape de Nice est plus positive que ce que l’on a pu faire les fois précédentes », affirme le skipper Franck Cammas. « Le petit temps n’est pas notre temps de prédilection mais je trouve que l’on a quand même fait de belles choses. C’est sûr qu’on aimerait faire mieux que neuvième mais on se rapproche en termes de points des équipes devant nous, on a donc bon espoir de pouvoir gagner des places et monter au classement général. Il nous a manqué encore de la régularité, on a eu une mauvaise journée mais sinon sur les trois autres jours l’équipe a bien navigué ».

Oman Air termine quant à lui dixième et Gazprom Team Russia ferme la marche à la onzième et dernière place. Un coup dur pour les Russes qui avaient pourtant fait un beau début d’Acte à Nice.

Il ne reste que quatre jours de course cette saison et mathématiquement, cinq équipes peuvent prétendre à une place sur le podium : Alinghi, The Wave, Muscat, Emirates Team New Zealand, Realteam et J.P. Morgan BAR.

La flotte se retrouvera à Sydney en Australie début décembre pour le tout dernier Acte qui désignera le grand vainqueur des Series 2014 !


Voir en ligne : Info presse Extreme Sailing Series / www.extremesailingseries.com


Classement de l’Acte 7 des Extreme Sailing Series™ à Nice après 29 manches disputées et quatre jours de course. (05.10.14)

Position / Equipe / Points

  • 1er Alinghi (SUI) Morgan Larson, Anna Tunnicliffe, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 183 points.
  • 2e Realteam by Realstone (SUI) Jérôme Clerc, Arnaud Psarofaghis, Bruno Barbarin, Bryan Mettraux, Thierry Wasem 171 points.
  • 3e J.P. Morgan BAR (GBR) Ben Ainslie, Nick Hutton, Paul Campbell-James, Bleddyn Mon, Matt Cornwell 161 points.
  • 4e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans-Peter Steinacher, Mark Bulkeley, Thomas Cjakgak, Stewart Dodson 160 points.
  • 5e Emirates Team New Zealand (NZL) Peter Burling, Glenn Ashby, Blair Tuke, Jeremy Lomas, Edwin Delaat 156 points.
  • 6e GAC Pindar (AUS) Nathan Wilmot, Seve Jarvin, Hugh Styles, Tyson Lamond, James Wierzbowski 146 points.
  • 7e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Thierry Douillard, Christian Kamp, Brad Farrand 145 points.
  • 8e The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Sarah Ayton, Pete Greenhalgh, Kinley Fowler, Nasser Al Mashari 143 points.
  • 9e Groupama sailing team (FRA) Franck Cammas, Tanguy Cariou, Valentin Bellet, Arnaud Jarlegan, Devan Le Bihan 143 points.
  • 10e Oman Air (OMA) Rob Greenhalgh, Ted Hackney, Kyle Langford, Hashim Al Rashdi, Musab Al Hadi 138 points.
  • 11e Gazprom Team Russia (RUS) Igor Lisovenko, Phil Robertson, Garth Ellingham, Pete Cumming, Aleksey Kulakov 133 points.

Classement Général des Extreme Sailing Series™ 2014

Position / Equipe / Points

  • 1er Alinghi (SUI) 65 points.
  • 2e The Wave, Muscat (OMA) 57 points.
  • 3e Emirates Team New Zealand (NZL) 49 points.
  • 4e Realteam by Realstone (SUI) 45 points.
  • 5e J.P. Morgan BAR (GBR) 37 points.
  • 6e Red Bull Sailing Team (AUT) 30 points.
  • 7e SAP Extreme Sailing Team (DEN) 28 points.
  • 8e Oman Air (OMA) 24 points.
  • 9e Gazprom Team Russia (RUS) 24 points.
  • 10e Groupama sailing team (FRA) 22 points.
  • 11e GAC Pindar (AUS) 11 points.


A la une