SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Frégate Hermione

L’Hermione est de retour à Rochefort

4 mois de travaux avant le départ pour les Etats-Unis le 18 avril 2015

jeudi 13 novembre 2014Redaction SSS [Source RP]

Une première campagne d’essais en mer très positive : des performances nautiques au-delà des attentes et un équipage de professionnels et de volontaires prêt pour la traversée de l’Atlantique en 2015.

Jusqu’en mars prochain : reprise des visites du public à bord de l’Hermione et 4 mois de travaux de maintenance et de mise au point avant la reprise des essais en mer et le départ pour les Etats-Unis le 18 avril 2015.

Après une première campagne d’essais en mer engagée le 7 septembre dernier, l’Hermione, la réplique de la frégate de La Fayette, vient de regagner Rochefort, son port d’attache.

Après 17 ans de chantier, ces premières navigations de l’Hermione ont permis de tester pendant 2 mois en navigation côtière et au large le navire et l’équipage sous le commandement de Yann Carriou. L’Hermione a parcouru au total, durant cette période, plus de 2600 milles dans le golfe de Gascogne, en mer d’Iroise et en Manche, dans des eaux réputées difficiles et dans des conditions météorologiques parfois rudes.

Ces essais ont été particulièrement positifs. Les performances de l’Hermione sous voiles sont conformes et même au-delà aux espérances de l’armateur, l’association Hermione La Fayette. Le navire est rapide, il a dépassé les 12 nœuds sous voiles, il est très manœuvrant et la coque très robuste se comporte parfaitement bien en mer formée. De plus, les choix historiques tels que le gréement en chanvre et les voiles en lin se sont révélés très pertinents.

Les 160 volontaires formés pendant ces deux mois ont fait preuve de vraies qualités de marins et constituent aujourd’hui avec les marins professionnels un équipage soudé prêt à traverser l’Atlantique en 2015.

Au terme de ces essais, l’Hermione va, après une dizaine de jours à quai au port de commerce de Rochefort, rejoindre la forme de radoub Napoléon III de l’ancien arsenal de Rochefort où le bateau pourra de nouveau accueillir les visiteurs en visite libre ou guidée.

Parallèlement, un programme de travaux de maintenance et de mise au point des différents équipements du navire sera engagé. Ce programme concernera notamment la fiabilisation des moteurs, l’amélioration des équipements électroniques de navigation ainsi que des points d’aménagements souhaités par l’équipage.

Le navire reprendra la mer dans la seconde quinzaine de mars 2015, un mois avant son départ pour les États Unis, sur les traces de La Fayette.


Voir en ligne : Info presse Rivacom / www.hermione.com



A la une