SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

EFG Sailing Arabia – The Tour

Sidney Gavignet l’emporte de Bahreïn à Mascate

"Nous nous sommes battus sur chaque étape et nous avons toujours gagné de peu"

mardi 25 février 2014Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Une performance régulière durant les 15 jours de course, dont une deuxième place sur la 7e Etape d’aujourd’hui, aura permis à EFG Bank (Monaco) d’être sacré vainqueur au classement général final de l’EFG Sailing Arabia – The Tour 2014, la seule compétition de course au large de la région entre Bahreïn et Mascate.

Le vainqueur de la 7e Etape, après une course très serrée et sous tension jusqu’à The Wave, Muscat, la destination finale du Tour, est Kay Heemskerk et son équipage de jeunes étudiants à bord de Team Delft Challenge – TU Delft. Ce dernier beau résultat confirme leur troisième place au classement général.

Le grand gagnant au général, Sidney Gavignet, et son équipe de professionnels à bord d’EFG Bank (Monaco), terminent le parcours de 760 milles nautiques du Tour avec un score impressionnant de huit victoires entre les régates in-port et les manches de course au large.

Sidney Gavignet, 41 ans, vainqueur de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace , a réuni pour l’occasion une équipe solide qui compte dans ses rangs les marins français Cédric Pouligny et Damien Iehl, ainsi que deux des meilleurs marins d’Oman, Ali Al Balushi et Mohammed Al Mujaini, naviguant de manière impressionnante durant ces manches, et comptant sur leur vaste expérience pour continuer de creuser l’écart après avoir pris l’avantage très tôt dans la compétition. Ils terminent avec une belle avance de six points devant l’équipe de Messe Frankfurt Sailing Team menée par Marcel Herrera.

Alors qu’il mettait pied à terre, Sidney Gavignet commentait :

« C’est une bonne chose de faite. Je suis très heureux pour l’équipage et EFG, et également pour Monaco puisque nous naviguions sous les couleurs du Yacht Club de Monaco. C’est une course vraiment formidable avec une compétition de très haut niveau. Nous nous sommes battus sur chaque étape et nous avons toujours gagné de peu. »

EFG Bank (Monaco) était sous la menace constante d’un contingent de jeunes exceptionnellement doués, dont l’équipe Européenne de Messe Frankfurt Sailing Team, mais aussi celle de l’équipage vainqueur de la dernière manche aujourd’hui, Team Delft Challenge – TU Delft.

Le jeune équipage à bord de Messe Frankfurt Sailing Team, dont l’âge moyen est d’à peine 26 ans, a donné du fil à retordre à EFG Bank (Monaco) durant les manches qui se sont succédées. Bien qu’ils n’aient gagné qu’une étape du Tour et deux courses in-port, leur consistance, avec plusieurs secondes places, les a toujours maintenus dans la course.

Marcel Herrera, 21 ans, skipper de Messe Frankfurt Sailing Team, est ravi d’avoir terminé à la seconde place au classement général :

« c’est formidable et c’est un très bon résultat pour l’équipe. Nous étions toujours entre la première et la troisième place, et nos résultats ont été consistants. Donc je suis très fier de mes équipiers car cette seconde place au général est fantastique pour nous. »

« Nous reviendrons pour sûr et nous ferons tout ce qui est possible pour promouvoir ce Tour car c’est vraiment un très grand événement. »

Kay Heemskerk et l’équipe à bord de Team Delft Challenge – TU Delft ont fait des débuts prometteurs sur le Tour l’année dernière en terminant quatrièmes, mais ils ont su prouver qu’en se concentrant sur un entrainement intensif dans la dernière ligne droite avant cet événement, ils étaient capables d’atteindre les résultats visés, c’est à dire une place sur le podium.

En parlant de la course, ils se devaient de battre l’Américaine Katie Pettibone, skipper de l’équipage féminin d’Al –Thuraya Bank Muscat, pour assurer leur place sur le podium. Une dernière victoire d’étape pour les marins Néerlandais était plus qu’il ne leur en fallait.

Kay Heemskerk ajoute :

« la victoire d’aujourd’hui a été l’un des points d’orgue de l’événement. Nous nous sommes concentrés sur les filles sur le premier bord, et une fois que nous étions devant, nous avons fait notre course tout en parvenant à rester devant EFG Bank.

« Je me sens extraordinairement heureux d’avoir gagné aujourd’hui, et d’avoir atteint notre objectif de prendre une place sur le podium. Je serai de retour l’année prochaine car c’est une région magnifique pour naviguer. J’espère qu’il y aura plus d’Européens qui prendront le temps d’envisager de courir sur cette course, car elle est unique et très compétitive.


Voir en ligne : Info presse www.omansailcom



A la une