SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Little America’s Cup

Cammas perd son équipier et laisse échapper une manche sur trois

Franck Cammas : "face au vent, Groupama C est supérieur à ses concurrents"

mardi 24 septembre 2013Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’image du jour lors du championnat du monde de Class C qui se dispute à Plymouth est à mettre sur le compte de Verts. Les froggies ont effectué un lâcher d’équipier lors de la 5e manche. Une fois repêché par Franck Cammas, Louis Viat a pu aider son skipper pour terminer deuxième de cette régate, quelques secondes devant Besson/Lagarrigue qui conservent la 2e place du classement général derrière Groupama C.

Louis Viat - Groupama C : « Dans le dernier bord de portant, mon câble de trapèze a cassé. Je suis passé par dessus bord mais, manque de chance pour moi, l’écoute de grand voile s’est prise autour de ma jambe. J’ai arrêté le bateau mais cela m’a vraiment serré. J’espère que ça ira mieux demain. »

La petite mésaventure du team lorientais n’ pas remis en cause leur domination puisqu’ils ont enchaîné une victoire, une deuxième place et une victoire lors de cette deuxième journée de régates en flotte.

Face à ses concurrents, Groupama C semble quasi intouchable avec ses foils et son aile inclinable.

« C’est vrai que face au vent Groupama C est supérieur à ses concurrents. Notre objectif est donc de prendre suffisamment d’avance sur les bords de près pour naviguer sans prendre trop de risques au portant où les bateaux sont vraiment en équilibre sur leurs foils. Jusqu’ici, cela nous réussit plutôt bien » explique Franck Cammas.

Intouchable sauf dans le petit temps. Lors de la 4e régate du jour, c’est Cogito, un Class C de 1996 qui a créé la surprise. Sans foils, ce catamaran du siècle dernier, a profité de la pétole pour se faufiler aux avants-postes. Les Américains Guck & Kramers ont joué les équilibristes : un homme au rappel sous le vent pour faire gîter le catamaran ; un barreur peu excentré pour ne pas ralentir le bateau dans le clapot de Plymouth. Et le tour était joué... ou presque puisque la limite de temps a condamné la course à un report. Comme quoi, les limites de temps ne sont pas qu’exclusives à la Coupe de l’America, la vraie.

Seuls à battre Cammas et Viat ce mardi, les hommes du deuxième bateau Hydros avaient la volonté de faire oublier leur dessalage de lundi.

« Cela nous a fait beaucoup de bien de retourner naviguer aujourd’hui, et notre objectif était clair : mettre la pression sur Groupama », confie le barreur Mischa Heemskerk. « Cela a payé : Cammas a fait quelques petites erreurs, que nous avons essayé d’exploiter au mieux. »

Avec deux manches de deuxièmes, Heemskerk & Tentij payent leurs deux abandons de la veille et sont 4e au classement général. Les autres membres du team suisse sont, quant à eux, toujours deuxièmes. Besson & Lagarrigue ont aligné trois troisièmes places. 


Billy Besson : « Une fois encore, on se rend compte qu’on va vraiment vite au portant, et c’est un avantage que nous devons exploiter encore plus. Nous devons nous concentrer sur les réglages, une stratégie soignée, et des départs irréprochables ! »

Il reste encore trois régates à disputer avant de définir les deux équipages qui disputeront la Petite Coupe de l’America. Si Cammas et Viat semblent bien partis pour se qualifier, la bataille promet d’être serrée entre les deux bateaux suisses à moins que les Canadiens Eaton & Clarke ne créent la surprise face aux bizuths du Class C.


Classement général provisoire après 6 manches :

  • 1. Groupama, FRA, Cammas/Viat, 1-1-1-1-(2)-1, 7pts (5pts)
  • 2. Hydros, SUI, Besson/Lagarrigue, 2-2-2-(3)-3-3, 15pts (12pts)
  • 3. Fred Eaton, CAN, Eaton/Clarke, 4-3-3-4-4-(5), 23pts (18pts)
  • 4. Hydros II, SUI, Heemskerk/Tentij, 3-(DNF)-DNC-2-1-2, 32pts (20pts)
  • 5. Challenge France, FRA, Bentemps, Gahinet, (6)-5-4-6-6-6, 33pts (27pts)
  • 6. Sentient Blue, ESP, Downey/Aviles, 5-4-5-(DNF)-7-7, 40pts (28pts)
  • 7. Project Cogito, USA, Guck/Kramers, (DNC)-DNC-DNC-5-5-4, 50pts (38pts)
  • 8. Team Cascais, POR, tbd, (DNC)-DNC-DNC-DNC-DNC-DNC, 72pts (60pts)
  • 8. Fred Eaton, CAN, Gooderham/Pavey, (DNC)-DNC-DNC-DNC-DNC-DNC, 72pts (60pts)
  • 8. Team Invictus, GBR, Phipps/Bader, DNC-DNC-DNC-DNC-DNC-DNC, 72pts (60pts)


A la une