Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Semaine Olympique de Hyères

Peu de vent implique peu de manches

mercredi 24 avril 2002Information FF Voile

image 300 x 158Photo : G.Martin-Raget
Prenez un vent synoptique - traduction : du à la situation météo générale - annoncé de sud-est qui affronte une brise thermique [2] soufflant en sens inverse et vous avez… une quasi panne de ventilateur. C’est très exactement le scénario qu’ont rencontré cet après-midi les concurrents de la SOF.

Bilan : deux manches courues en 2.4, toutes deux remportées par des français (Ballé puis Séguin), une seule manche disputée dans la majorité des séries et aucune pour les Mistral Femmes dont le classement ne bouge donc pas. Ces conditions erratiques ont également joué un vilain tour aux 49er. Pour cette série qui se court en groupe [3], à l’instar des Mistral Homme, 470 Hommes et Europe, seul aujourd’hui le groupe jaune a pu régater. Au moment où le deuxième groupe, dit Bleu, s’est avancé sur la ligne… calme plat. En conséquence, le comité de course a du se résoudre à arrêter la constitution des deux groupes pour les phases finales d’après le classement d’hier soir. Reste que ces phases qualificatives ont fait peu de recalés de renom : on note en 49er l’absence des danois Persson et Iversen, 3e de la Semaine de Palma, en 470 H celle des espoirs français Charbonnier/Christidis et, en Europe, de la française Sophie de Turckheim, 2e des Jeux méditerranéens 2001.

En Mistral Hommes, le français Alexandre Guyader (groupe jaune) a encore engrangé une victoire mardi – il en est à 4 ! Il sera cependant intéressant de voir si la confrontation directe des meilleurs des deux groupes initiaux qui débute mercredi change la donne. On suivra plus particulièrement les performances à venir du grec Nikolaos Kaklamanakis, champion olympique à Atlanta et champion du monde 2000 et 2001, du chinois Yuan Guo, déjà vainqueur de deux manches, et du français Julien Bontemps qui, classés entre la 4e et la 6e place ce soir, ont cependant été les meilleurs du groupe bleu. Ce nouveau contexte peut également bouleverser les hiérarchies des autres séries disputées en groupe.

A mi-épreuve, si tout reste ouvert, certaines séries comptent malgré tout de solides leaders : ainsi en Tornado les autraliens Bundock/Forbes comptent déjà deux victoires ; en Finn le polonais Mateusz Kusznierewicz est tout aussi impressionnant malgré la belle 2e place du français Guillaume Florent, vainqueur aujourd’hui ; les autraliens Wilmot/page et les argentins Conte/ De la Fuente en 470 Hommes. Les phases finales qui débutent mercredi, promettent d’être disputées.

- Ingrid Petitjean, 3e avec Nadège Douroux en 470 F : " En gros, six bateaux se valent depuis un an et se disputent le podium. Seules les grecques Sofia Bekatorou et Emilia Tsoulfa se détachent car elles n’ont pas perdu une régate depuis les JO ! Notre objectif est de terminer dans les cinq premières. Les russes, actuels leaders, n’ont plus le droit à l’erreur car elles comptent déjà une place de 26 en outre elles sont très typées " petit temps ", des conditions qui ont dominé depuis le début. On verra donc par la suite. Nous, nous sommes déjà satisfaites car nous devenons plus polyvalentes. L’an dernier, nous n’aurions jamais été à cette place après trois jours de calme ".

- Olivier Backes et Laurent Voiron, 2e en Tornado : " Nous n’avons pas eu d’excellentes conditions aujourd’hui, seulement 6-8 nœuds avec une bonne rotation à droite. Ce sont des conditions classiques pour la région. Nous avons pris un très mauvais départ et sommes passés 16e à la bouée. Trop haut sur la ligne, nous nous sommes mis légèrement en retrait au dernier moment. Cela nous a coûté cher. Finalement, on termine 7e. C’est une manche moyenne mais cela nous permet de rester à la deuxième place au général. Nous avons de gros regrets par rapport à la première manche courue dimanche. Seulement trois bateaux avaient franchi la ligne faute de vent et les autres ont été DNF. Dommage que le comité n’ait pas annulé cette course ! "

- Philippe Ballé, 2e en 2.4 : " C’est une bonne journée dans l’ensemble. Damien et moi revenons sur le podium au coude à coude avec l’anglais Allan Smith. Ca remonte le moral ! L’objectif sur la SOF est de marquer des points pour le classement haut niveau. La FFVoile est la seule fédération où le haut niveau est pris en charge par la filière. Le principal objectif sur 2002 concerne le championnat du monde en septembre qui permettra de qualifier le pays pour Athènes. "

Information Carré Mer / FFV


CLASSEMENTS GENERAUX AVANT DECISIONS DU JURY

Mistral Femmes : classement général avant décision du jury et après quatre manches
- 1re Sensini (ita) ; 2e Jian (Chn) ; 3e Nuvolone (Fra)

Mistral Hommes : classement général avant décision du jury et après cinq manches
- 1re A. Gyuader (fra) ; 2e N. Beudou (fra) ; 3e M. Oberemko (Ukr)

Laser : classement général avant décision du jury et après cinq manches
- 1er Goodison (gbr) ; 2e Scheidt (Bra) ; 3e Negri (Ita) ; 22e Mathieu Murati

49er : classement général avant décision du jury et après six manches
- 1er Kacprowski/Kuzmicki (Pol) ; 2e Lopez Vasquez/De la Plaza (esp) ; 3e Draper/Hiscocks (Gbr) Luka/Leonchuk (Ukr) ; 12e Joyeux/Moreau (fra)

Finn : Classement général avant décision du jury après cinq manches
- 1er Mateusz Kusznierewicz (pol) ; 2e Florent Guillaume (Fra) ; 3e Emilios Papathanasiou (gre)

470 Hommes : classement général avant décision du jury après cinq manches
- 1er Wilmot/Page (aus) ; 2e Conte/De La Fuente (arg) ; 3e Kosmatopoulos/Trigonis (Gre) ; 14e Novara/Lebessou (fra)

470 Femmes : classement général avant décision du jury après cinq manches
- 1re Ilienko/Krutskih (Rus) ; 2e Bekatorou/Tsoulfa (Gre) ; 3e Petitjean/Douroux (fra)

2.4 : classement général avant décision du jury après six manches
- 1er Reichl (ger) ; 2e Balle (Fra) ; 3e Séguin (fra)

Europe : classement général avant décision du jury après cinq manches
- 1er Min Dezillie (Bel) ; 2e Niemann (ger) ; 3e Sari Multala (fin) 14e Solènne Brain (fra)

Tornado : classement général avant décision du jury après cinq manches
- 1er Bundock/Forbes (aus) ; 2e Backes/Voiron (Fra) ; 3e Hagara/Steinacher (Aut)

Yngling : classement général avant décision du jury après cinq manches
- 1er Llaca/Rios/Garces (esp) ; 2e Robertson/Leask/Ayton (Gbr) ; 3e Azon/Garcia/Cuadras (Esp) ; 5e Le Helley/Bertrand/Lesaffre (fra)


[1vent côtier et local du aux différences de températures entre la terre et la mer et qui souffle du large l’après-midi.

[2vent côtier et local du aux différences de températures entre la terre et la mer et qui souffle du large l’après-midi.

[3ces séries, un trop grand nombre de concurrents sont engagés pour qu’ils puissent courir ensemble. On constitue donc deux groupes présumés d’égal valeur. A l’issue des qualifications la première moitié du classement général court dans le groupe or d’où sortira le vainuquer de l’épreuve. L’autre moitiée dans le groupe argent.


Dans la même rubrique

Semain Olympique de Hyères : Les Chinois étonnent à Hyères

Semaine Olympique de Hyères : Petit temps à Hyères pour les premières manches

Trophée Princesse Sofia – Palma - Espagne : L’équipe de France ramène 8 podiums de Palma

Trophée Princesse Sofia – Palma - Espagne : Bonnes et mauvaises fortunes dans le camp français


A la une