SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Louis Vuitton Cup

Luna Rossa Challenge se qualifie (sans surprise) pour la finale des challengers

En battant Artemis Racing 4-0, les Italiens retrouveront samedi Emirates Team New Zealand

dimanche 11 août 2013Information America’s Cup

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Les Italiens de Luna Rossa Challenge ont décroché leur place en finale de la Louis Vuitton Cup aux côtés d’Emirates Team New Zealand en s’imposant 4-0 face à d’Artemis Racing, en demi-finale de la régate de sélection des challengers de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup .

Le défi italien, mené par le skipper Max Sirena (ITA) et le barreur Chris Draper (GBR), a fait preuve d’une immense ténacité durant cette demi-finale. Ils rencontreront à nouveau leur seul et unique adversaire des round robins, à l’occasion du trentième anniversaire de la Louis Vuitton Cup.

« Nous avons tellement appris depuis le début de l’événement, ce fut vraiment instructif » explique Chris Draper, le barreur britannique âgé de 35 ans. « Le moral de l’équipe était bas, nous avons vécu des moments difficiles (après les round robins). Nous sommes parvenus à optimiser notre vitesse Vitesse #speedsailing au près ainsi que nos manœuvres. Cette ultime manche fut à haut risque, nous étions tous nerveux. Je pense que nous avons vraiment progressé en régatant contre Artemis. Et cela sera évidemment très bénéfique pour la suite ».

Artemis Racing a accompli une véritable prouesse en rejoignant si rapidement la compétition. Le 9 mai dernier, le Challenger of Record Record #sailingrecord suédois avait été victime d’un chavirage tragique au cours duquel leur premier AC72 AC72 #AC72 avait été détruit et l’équipier britannique Andrew ‘Bart’ Simpson avait perdu la vie.

Mais après deux mois de travail à bord de leur second AC72 AC72 #AC72 , le syndicat nordique – comprenant trois Français : Loïck Peyron, Thierry Fouchier et Julien Cressant – avait remis à l’eau son catamaran le 22 juillet puis repris les entraînements à bord le 24 juillet dernier. Moins de deux semaines avant d’affronter Luna Rossa Challenge à l’occasion de leur tout premier duel !

« Je suis vraiment fier de notre équipe, nous avons traversé une terrible épreuve » commente le skipper d’Artemis Racing Iain Percy (GBR). « Mes pensées sont en ce moment avec tous mes co-équipiers ainsi qu’avec la famille de ‘Bart’. Il aurait été si fier de nous aussi. Au moment où il nous a quittés, aucun de nous n’aurait été capable de prédire tout ce que nous avons accompli ces dernières semaines. Nous avons apprécié chaque seconde à bord ».

Lors du départ, spectaculairement pris en tête par les Suédois,- Artemis Racing a été pénalisé pour un refus de priorité. La coque tribord de l’AC72 suédois a heurté celle de bâbord des Italiens, même si Nathan Outteridge (AUS) a fait tout son possible pour s’écarter et éviter la collision.

« Je vous avais mis en garde contre l’Australien » a déclaré Chris Draper (GBR) à propos de Nathan Outteridge (AUS). « Nous savions qu’il prendrait des départs agressifs ».

Artemis Racing a ensuite écopé de deux autres pénalités, chacune pour être sorti de la zone de course, et la domination de Luna Rossa n’a jamais été remise en question jusqu’à l’arrivée.

La finale de la Louis Vuitton Cup débutera samedi 17 août avec deux courses par jour.



A la une