SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Route des Princes

Yann Guichard et Yves Le Blévec bons princes à Dun Laoghaire

mercredi 19 juin 2013Redaction SSS [Source RP]

Le MOD70 Spindrift a coupé la ligne d’arrivée au petit matin à 06h37 mn et 48 secondes (heure française) à peine 6 minutes devant Edmond de Rothschild et Oman Air - Musandam. En Multi50 Multi50 #multi50 , Actual sort grand vainqueur d’un duel aux couteaux de 1 100 milles avec son rival FenêtréA-Cardinal. Cinq petites minutes les séparent ! Rincés, fatigués, les équipages ont vécu cette deuxième étape de la Route des Princes comme un jeu passionnant sur le grand échiquier de l’Atlantique.

Bons coups et régularité pour Spindrift

Ils sont partis sur les chapeaux de roue les grands trimarans. La dépression les a cueillis au cap Finisterre leur permettant de cravacher et d’allonger la foulée malgré la mauvaise mer de face. Au portant, les bateaux se sont livrés à une course-poursuite à plus de 30 nœuds. Il a fallu ensuite négocier la remontée du golfe de Gascogne et enchaîner les bords de près jusqu’au Fastnet. Oman Air – Musandam (Sidney Gavignet) et Spindrift (Yann Guichard) aux commandes, talonnés par leurs adversaires, se sont échangés le rôle de leader tour à tour. A force de se frotter, de naviguer de visu, les marins le savaient : le Fastnet donnerait le top d’un nouveau départ. Les cinq équipages dans un mouchoir à 40 milles de la ligne d’arrivée, ont donc donné le dernier coup de cravache pour tenter d’arracher la victoire sur le fil à Dun Laoghaire. A ce petit jeu, Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick) a sorti le fou pour tenter une option… manquée. Tandis qu’Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) continuait de sortir ses pions, pendant que Spindrift et le bateau omanais bataillaient à coups de reine ou de cavalier. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) bien dans le match depuis Lisbonne n’a pu contrer Edmond de Rothschild au passage du Fastnet, ce dernier l’empêchant de virer. Yann Guichard et son équipage ont donc réalisé un coup de maître sur cette longue étape à la météo variée et aux rebondissements incessants.

Classement de la deuxième étape offshore (avant jury) :

  • 1. Sprindrift, à 04h 37 mn et 48 s TU
  • 2. Edmond de Rothschild, à 6 mn et 44 s du premier
  • 3. Oman Air-Musandam, à 7 mn et 17 s du premier
  • 4. Virbac-Paprec 70, à 34 mn et 14 s du premier

Classement général provisoire MOD70 (avant jury) :

  • 1. Spindrift (Yann Guichard) 94 pts
  • 2. Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) 88 pts
  • 3. Oman Air-Musandam (Sidney Gavignet) 88 pts
  • 4. Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick) 66 pts

Multi50 Multi50 #multi50  : Victoire sur le fil d’Actual

Après le joli duel qui l’avait opposé à Arkema – Région Aquitaine lors de la première étape de cette Route des Princes entre Valence et Lisbonne, l’équipage d’Yves Le Blévec s’est une nouvelle fois offert une belle bagarre digne de match-racing match-racing #MatchRacing dans cette deuxième course offmshore entre les capitales Portugaise et Irlandaise. Reste que cette fois, le match a tourné à son avantage. C’est en effet avec cinq minutes et dix secondes d’avance qu’il s’est imposé devant Erwan Le Roux et ses hommes, peu après 8h30 (heure française), ce matin en baie de Dublin – Dùn Loaghaire. Les deux teams se sont battus comme des diables, du début à la fin. De fait, si après la remontée le long de la péninsule ibérique les deux bateaux ont pris deux options différentes au cap Finisterre, l’un étant passé à l’extérieur du DST et l’autre à l’intérieur, ce n’était que pour mieux se retrouver à la pointe Bretagne et entamer un duel dans le Fromveur, qui n’a fait ensuite que s’intensifier. Seules cinq petites minutes les séparaient au passage du Fastnet, hier en début d’après-midi, et si FenêtréA-Cardinal s’est un temps emparé des commandes dans la soirée, les derniers petits bords de louvoyage dans les petits airs le long des côtes Irlandaises ont finalement permis à Yves Le Blévec de prendre définitivement l’avantage après avoir effectué un nombre de virements de bord hallucinant pour marquer son adversaire, décidément pas résolu à rendre les armes facilement.

« C’était vraiment une régate incroyable ! » lâchait le vainqueur à son arrivée au ponton, exténué mais content. Et pour cause, cette première place sonne pour lui comme une belle revanche. Elle lui permet aussi et surtout de réaliser une très belle opération au classement puisqu’il a à la fois décroché les 20 points alloués au vainqueur et les deux points de bonus spéciaux de l’étape attribués à Cascais et à l’Occidentale ouest de la chaussée de Sein, tous coefficient 2. Le voilà donc ainsi propulsé en pôle position au général devant Arkema – Région Aquitaine qui rétrograde, pour sa part, à la deuxième place. Handicapé par la perte de son grand gennaker survenue le lendemain du départ, l’équipage de Lalou Roucayrol a tout tenté pour rester au contact mais sans succès. Il a donc bouclé ce deuxième round au large en troisième position. Le quatrième concurrent de la classe Multi50 Multi50 #multi50 , Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération de Gilles Lamiré, est, pour sa part, toujours en mer. Il est attendu la nuit prochaine à Dublin – Dùn Laoghaire. Rappelons cependant qu’il a officiellement abandonné l’étape hier.

Classement de la deuxième étape off-shore (avant jury) :

  • 1. Actual à 06h32’43’’
  • 2. FenêtréA-Cardinal à 5’10’’ du premier
  • 3. Arkema – Région Aquitaine à 04h23’30" du premier
  • Abandon : Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération.

Classement général provisoire (avant jury) :

  • 1. Actual (Yves Le Blévec) 80 pts
  • 2. Arkema – Région Aquitaine (Lalou Roucayrol) 74 pts
  • 3. FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux) 68 pts
  • 4. Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération (Gilles Lamiré) 56 pts.

Voir en ligne : Info presse www.routedesprinces.fr



A la une