SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Coupe de l’America

Les Américains remettent à l’eau leur AC72 quand les Néo-Zélandais en lancent un deuxième

mardi 5 février 2013Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Ça bouge dans le monde de la Coupe de l’America. Presque 4 mois se sont déroulés depuis le chavirage spectaculaire du catamaran américain dans la baie de San Francisco. Et voilà que Oracle Team USA retrouve le plan d’eau avec un AC72 AC72 #AC72 fraîchement remis en état alors qu’au même moment, les Kiwi en lancent un deuxième et prennent de l’avance en vue de la prochaine Cup.

Lundi matin, le catamaran noir doté d’une nouvelle aile a été sorti du chantier avant d’être mis à l’eau au niveau du quai n°80 de San Francisco.

"C’est un peu comme si on lançait un nouveau bateau" a déclaré John Kostecki.

Faut dire qu’ils sont repartis de loin puisqu’il ne restait que deux coques du chavirage de octobre dernier.

"On a pris notre temps" a-t-il ajouté.

La nouvelle aile a été réalisée par le chantier Core Builders Composites situé en Nouvelle Zélande. Elle a été livrée aux Américains le 8 janvier. Pas plus de détails ont été précisés sur les réparations et en particulier sur les recherches lancées afin d’éviter de nouveaux plantés comme celui qui a entraîné le chavirage...

Et pendant que les Américains devaient reconstruire leur engin de couse, les Néo Zélandais construisaient un deuxième bateau. Il vient d’être mis à l’eau au même moment par l’équipe menée par Grant Dalton. Mais les Kiwis étaient prêts avant.

"Les règles de la 34e Coupe de l’America ne nous permettaient pas de lancer un deuxième bateau avant le 1er février de cette année" a précisé Dalton.

"Maintenant, il ne nous reste que 5 mois avant le début de la Louis Vuitton Cup. Nous allons donc lancer deux mois d’entraînement intensif ici à Auckland. Nous naviguerons dans la baie de San Francisco fin mai et les premières régates commenceront le 7 juillet," a complété Grant Dalton.

Des régates auxquelles ne participeront pas les Américains puisque, en tant que détenteurs de la Coupe de l’America, ils attendront le vainqueur de ces sélections entre Néo Zélandais, Italiens, Suédois pour lui disputer le trophée.



A la une