SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Extreme Sailing Series

L’équipe de Leigh McMillan remporte son troisième Act consécutif à Porto

lundi 9 juillet 2012Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La foule venue admirer le spectacle des Extreme 40 n’a cessé de grossir au fil des jours pour atteindre environ 38 000 personnes ce dimanche (66 000 sur l’ensemble de l’événement). Les spectateurs rassemblés sur les rives du Douro, côté Porto, côté Gaia et sur le célèbre pont Luis I, ont eu droit à un show exceptionnel, avec des joutes nautiques à couper le souffle. Les marins eux-mêmes ont qualifié ces épreuves d’ « absolument extrêmes » et personne ne dira le contraire.

Porto avait réservé le meilleur pour la fin. Cette dernière journée de l’Act 4 au Portugal a offert aux Extreme 40 une solide brise thermique dépassant parfois les 20 nœuds en fin d’après-midi, le tout sous un soleil radieux. Longs bords sur une coque, croisements serrés à pleine vitesse Vitesse #speedsailing , étraves sous l’eau, passages à moins de 5 mètres du public… Les spectateurs ont été gâtés et ont en retour accompagné les concurrents d’applaudissements très chaleureux.

Avec 10 victoires en 32 manches, l’équipe omanaise de The Wave Muscat a bien mérité son nouveau sacre à Porto.

« Nous avons très bien navigué dans cette épreuve », confiait ce soir le skipper Leigh McMillan. « Notre équipe est vraiment soudée et nos manœuvres sont maintenant bien rodées entre nous cinq. C’est toujours difficile, mais ici à Porto tout s’est bien passé pour nous. Je suis très heureux. C’était une course incroyable ».

L’équipe de Groupe Edmond de Rothschild s’est bien battue ces quatre derniers jours à Porto avec un total de six victoires, mais ce dimanche était à classer noir pour Pierre Pennec et ses hommes qui sont venus percuter The Wave Muscat dans la troisième manche après un bord difficile bâbord amures. L’incident a contraint les Français à se retirer pour le reste de la course suite à des dégâts trop importants sur le bateau, leur faisant perdre toute chance de terminer sur le podium au Portugal.

Dès lors, Roman Hagara et ses hommes ont eu la voie libre pour décrocher la deuxième place, et signer ainsi un troisième podium en trois Acts consécutifs. Le skipper autrichien se dit très satisfait de ce résultat et ne compte pas s’arrêter là :

« la dernière manche était parfaite. Tout le monde s’est bien battu. Et même si nous n’avions aucune chance de gagner cet Act nous avons tout donné jusqu’au bout. Notre objectif est de remporter un Act et nous visons déjà le prochain à Cardiff. La bataille sera rude pour vaincre McMillan, mais aujourd’hui ils ont vraiment très bien navigué et ils méritent leur victoire. J’espère que nous pourrons les battre la prochaine fois. Il ne faut jamais baisser les bras, il faut continuer à tout donner »

Dans la dernière manche, comptant double, Oman Air et Alinghi étaient en lice pour une place sur le podium. Et c’est Morgan Larson, vainqueur du premier Act des Series à Oman, qui tire son épingle du jeu Jeu #jeu .

« Dans ce genre d’épreuves, tout se joue parfois dans les dernières minutes. Nous n’avons navigué assez bien pour mériter un meilleur résultat mais nous sommes quand même satisfaits. Alinghi a fait une très belle journée aujourd’hui. Je crois qu’Ernesto (Bertarelli) a bien su trouver le rythme dans la brise. C’était très serré. Une belle bagarre du début à la fin ».

Fred Le Peutrec, qui était à la barre de ZouLou pour l’Act 4 uniquement, a réalisé quelques belles performances sur le plan d’eau portugais, s’adjugeant même une victoire aujourd’hui. Mais face à d’autres équipes forcément mieux rodées, les Français terminent à la huitième place.

« C’était une belle expérience. Nous avons progressé de jour en jour et je crois que sans entraînement, on ne s’en sort pas si mal. C’était un peu frustrant parfois, mais toutes les équipes ont vraiment un bon niveau. J’étais plus en confiance aujourd’hui, notamment sur les départs. Plus efficace. Nous avons eu de bonnes conditions, avec pas mal de vent et beaucoup de spectateurs ! »

Après quatre Acts, la saison 2012 des Extreme Sailing Series Extreme Sailing Series #extremesailing est désormais à mi-parcours. L’avance de The Wave Muscat au classement général est impressionnante, mais pas hors de portée. Les concurrents se retrouveront maintenant dans un peu moins de deux mois à Cardiff au Pays de Galles pour l’Act 5, du 30 août au 2 septembre.


Voir en ligne : Info presse www.extremesailingseries.com


Classement de l’Act 4 des Extreme Sailing Series 2012 à Porto, Portugal, après 32 manches (08.07.12)

Position / Team / Points

  • 1er The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan / Ed Smyth / Pete Greenhalgh / Hashim Al Rashdi / Bleddyn Mon 198 points
  • 2nd Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara / Hans Peter Steinacher / Matthew Adams / Graeme Spence, Pierre Le Clainche 183 points
  • 3e Oman Air (OMA) Morgan Larson / Will Howden / Charlie Ogletree / Nasser Al Mashari / Andy Maloney 156 points
  • 4e Alinghi (SUI), Ernesto Bertarelli / Jean-Christophe Mourniac / Pierre Yves Jorand / Nils Frei / Yves Detrey 145 points
  • 5e Groupe Edmond de Rothschild (FRA) Pierre Pennec / Arnaud Psarofaghis/ Hervé Cunningham / Bernard Labro / Romain Petit 137 points
  • 6e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram‐Hansen / Rasmus Kostner / Pete Cumming / Mikkel Rossberg / Jonas Hviid 129 points
  • 7e GAC Pindar (GBR) Andrew Walsh / Nick Rogers/ Mark Bulkeley / Adam Piggot / Jono Macbeth 126 points
  • 8th ZouLou (FRA) Fred Le Peutrec / Philippe Mourniac / Jean-Sébastien Ponce / Bruno Jeanjean / Patrick Aucour 123 points

Classement Général des Extreme Sailing Series 2012 après l’Act 4, Porto

Position/ Team/ Points

  • 1 The Wave, Muscat 39 points
  • 2 Red Bull Sailing Team 33 points
  • 3 Oman Air Team 31 points
  • 4 Groupe Edmond de Rothschild 31 points
  • 5 GAC Pindar 22 points
  • 6 Alinghi 18 points
  • 7 SAP Extreme Sailing Team 18 points
  • 8 ZouLou 16 points


A la une