SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Sail For Gold Regatta

Trois médailles d’argent pour l’équipe de France à 2 mois des Jeux

samedi 9 juin 2012Information FF Voile

La Skandia Sail For Gold Regatta s’est achevée aujourd’hui dans des conditions enfin clémentes. Le bilan de l’équipe de France est de trois médailles, toutes en argent. Julien Bontemps, longtemps en tête termine finalement deuxième comme Manu Dyen et Stéphane Christidis en 49er. Claire Leroy et son équipage, auteurs d’un parcours presque sans faute cette semaine, se sont inclinées, en finale, face à l’Australienne Olivia Price. A l’image de l’Equipe de France, impatiente de revenir pour les Jeux Olympiques, Claire annonce : « rendez-vous dans deux mois ! ».

Interview de Claire Leroy

« On a fait une belle régate. On a terminées deuxième des round robins avec de beaux matchs. Lors des matchs de classement, nous faisons 2 aussi et les matchs que l’on perd, on reste au contact. C’est ce que nous voulions cette semaine : rester au contact et mettre la pression tout le temps. On s’est vraiment éclatée cette semaine. On a eu de bonnes conditions, physiques, rapides avec du planning. On a validé plein de choses. Il reste deux mois pour finaliser des détails sur les départs et les manœuvres. Nous avons vu des choses à prendre sur nos adversaires. Aujourd’hui, ça s’est joué jusqu’au dernier match. On est tombées sur une adversaire de très haut niveau. Elle ne fait pas beaucoup d’erreurs. Rendez-vous dans deux mois ! »

Interview de Julien Bontemps

« Je suis un peu déçu par ma medal race mais je suis content de ma semaine. Je fais une bonne semaine même si ça n’a pas été parfait chaque jour. Je gagne une seule manche mais je suis toujours placé. Je ne fais pas d’erreurs même s’il me manque parfois quelques petites choses pour gagner des manches. Quand on dit que je suis favori, je suis assez sceptique car la flotte est très serrée. Aujourd’hui, je suis arrivé en tête sur la medal race, ce n’est pas la position la plus facile car tu n’as rien à gagner. C’est mon premier podium sur le plan d’eau des Jeux et c’est bien. Ça me conforte dans le fait que je peux marcher ici. Cette régate tombait bien au niveau du timing. Ni trop tôt, ni trop tard. On répète le fonctionnement des JO, l’organisation à terre. J’ai aussi fait venir mon préparateur mental et physique. Tout ça permet de prendre des routines. »

Interview de Manu Dyen et Stéphane Christidis :

« On est super content de cette semaine. On niveau du matériel, on avait des choses à valider, le gréement et les voiles, et on est très à l’aise. C’est une belle arme ici. On est déçu du premier jour. Il nous reste du travail dans certains compartiments de jeu et on est contents de la progression. On est un peu déçus de ne pas avoir navigué hier. On a un peu de regrets parce que dans ces conditions, on marche bien. On est contents de montrer qu’on était là sur cette épreuve. On a un bon état d’esprit, on sait être opportunistes. »

Interview de Stéphane Christidis, porte drapeau de l’Equipe de France :

« Cette semaine était une répétition générale avant les Jeux et il y a un bon état d’esprit au sein de l’équipe. On a rien lâché. A terre, il y a eu de vrais moments de partages, que ce soit pendant les repas ou au poker, au badminton ou à la pêche ! On est content de voir que l’équipe vit bien ensemble, même si certains sont déçus par leurs résultats. »

Interview de Charline Picon :

« J’ai eu un petit problème de matériel pendant la medal race. Une sangle à lâchée et je ne pouvais pas utiliser ma boucle de harnais. J’ai faillit arrêter la manche. J’avais pris un super départ, mon premier bord tribord était à peu près bien mais après, je n’ai pas suivi. Malgré cet incident, je suis resté au contact mais quand ça veut pas, ça veut pas. Je ne suis pas contente de ma semaine. C’est quasiment la première fois de la PO que je fais une place de 10. Je suis arrivée fatiguée, je n’avais pas de jus et quand tu n’es pas à 100 %, tu n’as pas la speed et c’est compliqué car le niveau est bien monté. On a eu une semaine compliquée avec de la pétole, de la baston et pas mal de pluie. Ce n’est pas ce qu’on a l’habitude d’avoir l’été ici. »

Interview de Camille Lecointre :

« Il aurait fallu prendre des risques, ce qu’on a pas fait. Cette place, c’est surtout un problème de vitesse. On était collées. En ligne droite, on a vu que les autres étaient nettement plus rapides. Il faut encore travailler là-dessus. A ce niveau là, si tu n’es pas dans les plus rapides, c’est compliqué. C’est aussi bien d’arriver en outsider. La Brésilienne qui est devant nous n’est pas sélectionnée pour les Jeux, dont virtuellement, on est 4e. Il nous reste du travail sur la partie technique et on a une bonne marge de progression au vent arrière. C’est un peu dur, on a été sur le podium toute la semaine et on termine 5e. »

Interview de Jonathan Lobert :

« J’ai pris un bon départ mais j’ai viré au mauvais moment. J’ai perdu l’avantage du départ et je n’ai jamais pu revenir. La semaine s’est plutôt bien passée. Je suis assez constant mais j’avais à cœur de faire mieux sur cette medal race. Ça fait ch… »

Interview de Xavier Rohart :

« Cette medal race est à l’image du début de la saison. Nous ne sommes pas encore prêts dans tous les domaines mais nous avons une certaine habileté sur les medal race. Je ne sais pas d’où ça vient mais on prend ce qu’il y a à prendre. C’est peut-être le travail en match race où la collaboration avec Robert Scheidt qui commence à payer. Nous avons répété cette medal race 18 fois, au même endroit, avec la même bouée au vent, sur les deux dernières semaines. Nous ne sommes toujours pas contents. Il y a des points positifs et des points à travailler. Il nous reste 50 jours avant le début des Jeux, dont 40 jours de navigation effective si la météo le permet. On va mettre les bouchées doubles, ce que l’on fait depuis un an déjà. »

Interview de Philippe Gouard :

On avait ce matin cinq possibilités de médailles et on n’en fait que trois. En planche, c’est un peu frustrant car Julien était devant. Cela dit, il est dans le match pour un résultat aux JO. Les filles en match race confirment qu’elles sont aux avants postes. Elles terminent deux à un face aux Australiennes et prouvent qu’elles sont toujours bien placées. C’est une déception en revanche pour les filles en 470. Elles étaient deux ce matin et font 5 ce soir. Je vais discuter de ça avec elles. Est-ce que c’est le contrecoup du mondial, je ne sais pas. Elles n’ont pas eu l’occasion de jouer leur place. Cela dit, ce sont des filles qui ont fait 2 au mondial il y a peu. Les garçons (17e, ndlr) avaient besoin de récupérer après le mondial. Ils sont bourrés de qualité et vont revenir aux affaires. En Star, Xavier et Pierre-Alexis font 5. Ils sont sur leur feuille de route. Devant eux, ça bouge beaucoup et ils sont très polyvalents. Ils ont une chance de faire quelque chose de bien aux Jeux. Maintenant, il faut monte sur le podium. En Finn, on est un peu déçu par la medal race. Je n’ai pas encore d’explication car je n’ai pas vu John. Il fait un bon championnat mais une medal race très moyenne. Sarah (Steyaert, en Laser Radial), est tout prêt de la medal race. Elle revient aux affaires. Elle va continuer le programme d’entraînement lourd avec Ian jusqu’aux Jeux. Trois semaines sont encore programmées avant les Jeux. Elle est talentueuse dans le petit temps mais a des progrès à faire dans la brise. Jean-Baptiste (Laser Standard) est à son niveau. On aurait préféré qu’il soit en medal race mais il est à sa place. Enfin, Charline termine 9e. Il n’y a rien d’inquiétant à ça car nous étions sur un championnat à forte dominantes de brise.


Podiums de Weymouth

RS :X H Homme :

  • 1. NED Dorian Van Rissjeberge
  • 2. FRA Julien Bontemps – 21 pts (ASPTT Nantes)
  • 3. GBR Nick Dempsey

49er :

  • 1. AUS Nathan Outteridge / Iain Jensen
  • 2. FRA Emmanuel Dyen / Stéphane Christidis – 31 pts (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)
  • 3. GBR Dylan Fletcher / Alain Sign

Match Racing :

  • 1. AUS Olivia Price
  • 2. FRA Claire Leroy, Elodie Bertrand, Marie Riou et Claire Pruvot (SN St Quay Portrieux, CV Arcachon, USAM Voile, SR Courseulles)
  • 3. USA Anna Tunnicliffe

470 Femme :

  • 1. NZL Jo Aleh / Olivia Polly Powrie
  • 2. GBR Amanda Clark / Sarah Lihan
  • 3. GBR Hannah Mills / Saskia Clark
  • 5. FRA Camille Lecointre / Mathilde Géron – 35 pts (SR Brest - Equipe de France militaire / CMVSB - Equipe de France militaire)

Star :

  • 1. IRL Peter O’Leary / David Burrows
  • 2. BRA Robert Scheidt / Bruno Prada
  • 3. GBR Ian Percy / Andrew Simpson
  • 5. Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot – 37 pts (YC La Pelle / SNO Nantes)

Finn :

  • 1. GBR Giles Scott
  • 2. GBR Ben Ainslie
  • 3. NED Pieter Jan Postma
  • 7. Jonathan Lobert - 37 pts (SNO Nantes - Equipe de France Militaire)

RS :X H Femme :

  • 1. POL Zofia Noceti – Klepacka
  • 2. ESP Marina Alabau
  • 3. ISR Lee Korsitz
  • 10. Charline Picon – 63 pts (Palmyr atlantic voile – SNCF)

Laser :

  • 1. AUS Tom Slingsby
  • 2. AUS Tom Burton
  • 3. GER Philipp Buhl
  • 12. FRA Jean-Baptiste Bernaz – 70 pts (CN Ste Maxime)

Laser Radial :

  • 1. GBR Alison Young
  • 2. FIN Sari Multala
  • 3. IRL Annalise Murphy
  • 11. Sarah Steyaert – 63 pts (CV Chatelaillon)

470 Homme :

  • 1. AUS Mathew Belcher / Malcom Page
  • 2. GBR Luke Patience / Stuart Bithell
  • 3. NZL Paul Snow-Hansen / Jason Saunders
  • 17. Pierre Leboucher / Vincent Garos – 62 pts (


A la une