SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#GPEN #Multi50 #Diam24

Grand Prix de l’École Navale 2019 : Luc Pillot, médaillé d’or aux JO de 1988, a pris la tête en First 24

jeudi 30 mai 2019Redaction SSS [Source RP]

Il en fallait plus pour entamer leur enthousiasme ! Ce jeudi matin, ni les nuages gris et menaçants, ni la bruine qui s’abattait sur la Presqu’ile de Crozon et sur Brest Brest #brest n’ont rebutés les 1 000 marins qui se sont engagés avec le sourire dans cette 18e édition du Grand Prix de l’Ecole Navale. Un rendez-vous majeur, le plus important dans l’hexagone pour les classes monotypes, d’autant que 6 titres de champions de France sont décernés par la Fédération Française de Voile. Progressivement ce jeudi des éclaircies sont apparues au fil de la journée, rendant les manches plus agréables encore aux participants.

Cheminées Poujoulat démarre fort !

Pour les 26 équipages engagés sur le rond "Diam 24od International", la journée n’a pas été de tout repos : après trois stadiums dans la matinée, un raid particulièrement exigeant les attendait. Long de 19 milles (35,19 km), il obligeait à remonter l’Aulne jusqu’au majestueux pont de Terenez. Déjà en tête à l’issue des trois courses de la matinée, Cheminées Poujoulat s’est montré le plus rapide dans l’exercice, malgré le retour à la fin du parcours côtier d’EFG Private Bank Monaco, mené par Pierre Pennec.

Dans les autres séries, réparties sur 5 sites différents, les conditions plutôt favorables, ont permis à l’ensemble des participants de rentrer rapidement dans le vif du sujet. Sur le rond Bénéteau, Luc Pillot, champion olympique en 470 (1988), domine la catégorie des First 24 à l’issue de cette première journée. Lezig (en Corsaire), Saint-Patrick-Kalipub (en Muscadet) et Capitaine UBO (en Gib’sea plus) - réunis devant Camaret - en ont également profité pour prendre la tête de leurs séries respectives.

Demain, les handis rentrent en scène à Brest Brest #brest

L’heure est désormais au repos afin d’être attaque pour la seconde journée de compétition. Ils seront rejoints par les 21 skippers participant aux épreuves "handivoile Lion’s Club" qui concourront devant Brest Brest #brest . Et pour que la fête soit totale, le soleil devrait être au rendez-vous !

DECLARATIONS

Antoine Rucard (Cheminée Poujoulat, 1er en Diam 24od) :« Ça a été une super journée ! Nous n’avons pas pris trop de risques ce matin et ça nous a permis de remporter les trois premières manches. Nous avions hâte de découvrir le raid côtier. C’était très particulier, très dur avec peu de vent et beaucoup de changements de voile à l’approche du pont de Terenez. Ensuite, on s’est échappé, on a creusé un peu l’écart et ça s’est resserré à la fin. Vivement demain, on annonce du beau temps ! »

Pierre Pennec (EFG Private Bank Monaco, 5e en Diam 24od) : « On a réussi notre entrée en matière en gagnant la première manche et en terminant deuxième du parcours côtier. C’était assez intéressant de se jauger avec les autres équipages dans ce cadre très agréable avec du vent très oscillant. On s’en est bien sorti ! »

Christine Briand (Navigatlantique, 4e en J80) : « Cette première journée a été longue, d’autant qu’on est arrivé tard hier soir et qu’on a gruté ce matin. Nous avons fait trois manches correctes avec des conditions sympas. Comme le vent était instable, il a favorisé le jeu Jeu #jeu . On s’entraîne pour le championnat du monde donc on vise le top 5. Un podium, ce serait parfait ! »

Jacques Lévy (LEZIG, 1eren Corsaire) : « Ça ne pouvait pas mieux commencer ! On a remporté les 4 manches dans des conditions idéales avec un très beau parcours et un vent parfait. Après, on sait qu’on ne gagnera pas toutes les manches. Ça sera serré jusqu’au bout ! »

Ewen Fournier (Capitaine UBO, 1er en Gib’sea plus) : « Nous avions fait une régate récemment à Brest et ça nous a permis d’être tout de suite dans le match. Avec environ 10 nœuds de vent, les conditions étaient idéales pour les Gib’sea. Mais on sait que les cartes peuvent être vite redistribuées donc on va se battre pour conserver notre avance. L’ambiance est vraiment agréable à Camaret avec les copains du Corsaire et du Muscadet. C’est que du bonheur ! »

Jean-Hervé Bouyer (Sapajous, 2e en Muscadet) :« Quelle journée ! C’est notre 2èmeparticipation au Grand Prix et l’ambiance comme l’organisation Organisation #organisation est au rendez-vous. Aujourd’hui, l’équipage a fait un super boulot. Comme toujours en Muscadet, ça a été très serré. On va continuer l’aventure Aventure et surtout tout faire pour qu’on soit encore plus nombreux l’année prochaine ! »


Voir en ligne : Info presse www.gpen.fr

Portfolio



A la une