SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solidaire du Chocolat

Riechers et Lepesqueux en tête à la porte de Saint-Barth

"On est un peu frustrés d’avoir perdu l’avance que l’on avait il y a deux jours"

jeudi 29 mars 2012Redaction SSS [Source RP]

Voilà plus de 10 jours qu’il est vissé aux commandes de la flotte de la Solidaire du Chocolat. C’est à 12h20 (heure française), au petit jour sous les latitudes tropicales, ce jeudi 29 mars, que le couple germano-français, formé par Jorg Riechers et Marc Lepesqueux, a doublé en tête la porte de Saint-Barth sur le parcours entre les Pays de la Loire et le Yucatan, au Mexique.

Forts d’une trajectoire bien inspirée, et propulsés par le potentiel de vitesse de leur monocoque, le dernier né de la Class40, les deux skippers, réputés pour leur expérience cumulée, n’ont manqué de rien pour s’adjuger les honneurs de ce passage symbolique à l’entrée de la mer des Caraïbes après une traversée de l’Atlantique sous le signe d’alizés perturbés. Sur les 3400 milles du parcours depuis le départ, le dimanche 11 mars à 17h38 au large de Saint-Nazaire, ils affichent une moyenne théorique de 8,01 noeuds après 17 jours et 16 heures et 42 minutes de course d’une belle intensité.

Jorg Riechers et Marc Lepesqueux ont en effet dû batailler dur dans les conditions orageuses qui ont animé ce sprint vers cette porte virtuelle pour contenir les attaques de leurs poursuivants immédiats. Derrière, un trio de chasseurs au contact n’a eu de cesse de gagner du terrain dans les derniers milles. Agir Recouvrement-Bureau Veritas (Le Diraison-Hardy) et Aquarelle.com (Bestaven-Drouglazet) sont attendus pour doubler à leur tour, vers 15h (HF), cette marque de parcours. Geodis (Amedeo-Tripon) devrait ensuite leur emboîter le pas une heure plus tard… Ces passages succédés et ces écarts serrés après un océan avalé laissent augurer une traversée de la mer des Caraïbes encore pleine de surprises et de rebondissements. La course continue… Et de plus belle !

- Info presse www.lasolidaireduchocolat.com

Jorg et Marc, joints par leur équipe au passage de la porte :

Comment avez-vous ressenti ce passage en tête à Saint-Barth ?

« On est contents d’être devant mais aussi un peu frustrés d’avoir perdu l’avance que l’on avait il y a deux jours. On a remis le charbon cette nuit pour regagner du terrain. On est à l’attaque. Ce qui est rude c’est de passer à côté d’aussi belles îles et de ne pas pouvoir s’arrêter ! Tout à l’heure on passera à côté de Sainte Croix, Porto Rico, Haïti… Mais on ne pourra même pas aller boire une bière, on va simplement longer la côte ! »

Les conditions sont-elles paradisiaques ?

« Et bien non, et c’est très agréable ! Pour nous, gens du nord, allemand et normand, c’est mieux de naviguer sous un ciel couvert dans un pays chaud comme celui-ci. Cela nous protège ! Au niveau météo, il y a un peu de vent, l’alizé s’installe. On devrait faire de belles moyennes ces prochains jours. Peut-être pas autant que ce que nous avons fait cette nuit mais nous sommes quand même toujours entre 11 et 15 nœuds. Ca déboule ! »

Est-ce que le match est relancé, suite au retour des poursuivants ?

« Oui, c’est ouvert. Il va y avoir des options à faire avec les bascules, les courants, les accélérations : ce sera à droite ou à gauche ! On a des vents d’Est, il va y avoir du jeu, d’autant que nos 3 poursuivants ont bien réduit l’écart. C’est rare d’avoir une course aussi serrée devant. »

- Info presse http://maresolidaireduchocolat2012.tumblr.com



A la une