SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actu des sports de glisse depuis 2000

Solidaire du Chocolat

22 skippers se préparent à quitter St Nazaire pour le Yucatán

vendredi 9 mars 2012Redaction SSS [Source RP]

Les meilleures recettes passent les années et les éditions. Pas étonnant donc, qu’à l’instar de 2009, la Solidaire du Chocolat Solidaire du Chocolat #solidaireduchocolat 2012, la seule transat exclusivement Class40 Class40 #Class40 , réunisse de nouveau un plateau au top avec 22 skippers comptant parmi les plus grands animateurs du moment de la série. De quoi augurer une compétition de tous les instants sur les 5000 milles du parcours (9 260 km) disputés en double. Revue des troupes attendues sur la ligne, dimanche à 17h30 au large de Saint-Nazaire pour rallier le pays des Mayas au Yucatán.

Deux bateaux pour les vainqueurs en titre

Saluons d’abord le retour de Tanguy de Lamotte (Initiatives- Alex Olivier) et d’Adrien Hardy (Agir Recouvrement – Bureau Veritas), les vainqueurs 2009 qui remettent leur titre en jeu, mais pas sur le même bateau : de quoi promettre confrontation sportive à la hauteur de l’événement. Parmi les revenants, il faudra aussi compter avec Armel Tripon, 4e en 2009, qui s’associe cette fois à Fabrice Amedeo (Geodis). Jacques Fournier (Groupe Picoty), 8e lors de la première, remet également le couvert pour goûter à nouveau au cacao en terre maya. Quant à Marc Lepesqueux (Mare) et Benoît Parnaudeau (Transport Cohérence), fidèles de la série, ils ne font pas mystère de leur ferme intention de tenter à nouveau leur chance. Après avoir été contraints à l’abandon dans une succession de dépressions très creuses lors de la première édition, on peut compter sur eux pour tout faire en vue de rallier Progreso et inscrire cette Solidaire du Chocolat Solidaire du Chocolat #solidaireduchocolat à leur palmarès.

Bizuths et favoris

Souhaitons aussi la bienvenue à une jolie flotte de bizuths sur ce parcours exigeant à destination du Mexique : l’Allemande Anna-Maria Renken (Looking for a sponsor), son compatriote Jorg Richers (Mare), 6e sur la dernière Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum en Class40 Class40 #Class40 , Sébastien Rogues et Bertrand Delesne (Eole Generation – GDF SUEZ), Aloys Le Claquin et Ludovic Aglaor (Jack in the box), Stéphane Le Diraison (Agir Recouvrement – Bureau Veritas), Mathis Prochasson et Matthieu Galland (Poèmes Bleus – Planète Insuline), Benoît Jouandet (Transport cohérence), Jean-Christophe Caso (Groupe Picoty), ou encore le champion olympique Jean Galfione (Agir Recouvrement – Bureau Veritas) qui ne passe évidemment pas inaperçu.

Difficile enfin d’oublier le redoutable duo formé par Yannick Bestaven et Eric Drouglazet (Aquarelle.com). Ces deux-là ont dominé la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 de bout en bout à l’automne dernier. On devine qu’ils s’apprêtent à s’élancer à nouveau sur les eaux de l’Atlantique et de la mer des Caraïbes avec une belle étiquette de favoris accrochée à leur tableau arrière ! Rendez-vous est d’ores et déjà donné le dimanche 11 mars, au large de Saint-Nazaire, pour goûter aux premiers effluves d’une transatlantique, qui aura, à coup sûr, la couleur et la teneur d’un chocolat corsé…

- Info presse Windreport’ / www.lasolidaireduchocolat.com


Le plateau 2012 en bref

  • 7 récidivistes : Tanguy de Lamotte, Adrien Hardy, Armel Tripon, Jacques Fournier, Jean-Edouard Criquioche, Marc Lepesqueux, Benoît Parnaudeau
  • Deux vainqueurs en titre : Tanguy de Lamotte, Adrien Hardy (2009)
  • Deux vainqueurs de Transat 6.50 : Yannick Bestaven (2001), Armel Tripon (2003)
  • Un vainqueur de la Solitaire du Figaro : Eric Drouglazet (2001)
  • Un double tourdumondiste : Ludovic Aglaor (Trophée Jules Verne 2005 et Barcelona World Race 2011)
  • Un champion olympique : Jean Galfione (saut à la perche, JO d’Atlanta en 1996)
  • Deux Allemands : Anna-Maria Renken, Jorg Riechers
  • Une femme : Anna-Maria Renken

Ils ont dit, morceaux choisis

Jorg Riechers (Mare) : « C’est la première course de la saison en Class40, c’est important de bien démarrer. La Solidaire du Chocolat est une course très longue, ça va être très tactique. Il va falloir bien naviguer dès les premiers jours et notamment au passage du Cap Finistère qui peut, selon moi, être décisif. Ensuite, avec Marc (Lepesqueux, ndlr), nous devrons choisir la bonne stratégie, celle qui nous permettra de rester au contact du groupe de tête, et ne pas se faire distancer car ce sera difficile de revenir. Ça va être une belle course, notre première régate sur Mare. Nous sommes particulièrement enthousiastes car c’est un super bateau sur lequel on peut s’amuser. »

Yannick Bestaven (Aquarelle.com) : « Notre préparation n’était pas optimisée pour la Transat Jacques Vabre. Cette fois, le bateau est vraiment bien préparé, nous avons gagné en performance. Avec Eric (Drouglazet, ndlr) on se connaît bien maintenant, c’est un gros atout également. Mais, beaucoup des duos en lice jouent la victoire. Notre objectif est de se faire autant plaisir que sur la dernière course : naviguer propre et préserver le bateau, car la saison ne fait que commencer... »

Jacques Fournier (Picoty) : « Il n’y a que du beau monde ! Il va falloir s’accrocher pour terminer dans le groupe de tête mais nous nous sentons prêts à relever ce défi avec Jean-Christophe (Caso, ndlr). Le bateau a été entièrement révisé après la Transat Jacques Vabre. À nous de nous remettre dans le rythme pour être d’attaque dès les premiers milles… Heureusement nous aurons des sandwichs aux grattons du limousin pour nous donner des forces et du courage ! »



A la une