SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Sailing Arabia – the Tour

Victoire incontestable de Daniel Souben sur le tour d’Arabie

mardi 28 février 2012Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le Sailing Arabia - The Tour 2012 s’est achevé hier à Muscat, capitale du Sultanat d’Oman, sur une nette victoire de l’équipage français Courrier Dunkerque mené par Daniel Souben et ses fidèles équipiers du Tour.

Inspirée du Tour de France à la voile, cette épreuve de 760 milles disputée en 6 étapes dans les eaux du golfe persique a débuté le 12 février dernier de Bahrain et a fait escale successivement au Qatar, à Abu Dhabi, à Ras Al Khaimah puis à Oman.

Le plateau de cette 2e édition était composé de 9 équipages représentant 6 nations, La France, Le Qatar, le Sultanat d’Oman (organisateur de l’événement via Oman Sail), Bahrain, Abu Dhabi et Ras Al Khaimah qui se sont affrontés à armes égales sur Farr 30 Farr 30 #farr30 , le monotype Monotype #sportboats du Tour de France à la voile pendant 10 ans, jusqu’à son remplacement en 2011 par le M34 M34 #M34 .

Courrier Dunkerque s’est montré impérial tout au long de l’épreuve, remportant 5 des 6 étapes, Bertrand Pacé et son équipage lui faisant échec pour un grand chelem en gagnant l’étape 5 entre Zighy Bay et Mussanah.

Daniel Souben, skipper - manager de « Courrier Dunkerque » :

« Nous sommes heureux de cette victoire. Nous avons rempli nos trois objectifs : remporter la course, parfaire notre entraînement sur de longues étapes notamment de nuit et travailler sur l’unité de notre groupe. Nous avons vraiment très bien navigué en passant en tête de l’ensemble des pointages intermédiaires des six étapes. Notre saison 2012 débute vraiment bien. Nous allons maintenant rentrer en France afin de préparer notre saison en M34 M34 #M34 et notamment le Tour de France 2012. »

Pour la seconde place, la bataille a été très rude entre Commercialbank et BAE Systems mais c’est finalement Pacé et ses fidèles lieutenants du Tour qui se sont imposés devant Cédric Pouligny à la tête d’un équipage franco-omanais.

La 4e et la 5e places ont également fait l’objet d’âpres négociations entre Team Renaissance mené par les pros d’Oman Sail et l’équipage 100 % féminin de Al Thuraya (nom de la constellation des 7 Sœurs en arabe). Al Thuraya BankMuscat était mené par les nouvelles recrues du programme féminin lancé par Oman Sail en octobre 2011 encadrées par des navigatrices occidentales expérimentées, dont le skipper Dee Caffari et la tacticienne Christine Briand. La présence d’un équipage 100% féminin restera l’un des faits remarquables de cette 2e édition.

« Au départ de la 6e étape, nous savions que tout se jouait entre Renaissance et nous pour la 4e place, soulignait Dee Caffari après la remise des prix. J’aurais vraiment voulu que les filles montent sur le podium. Il s’en est fallu d’un cheveu. Mais voir le plaisir qu’elles ont eu de célébrer cette quatrième place était déjà formidable. J’étais très fière de toute l’équipe. Je sais que les jeunes Omanaises ont développé une vraie passion pour ce sport qu’elles viennent de découvrir et qu’elles vont continuer. »

Team Renaissance s’est donc incliné devant les filles et s’est adjugé la 5e place. La prestation des autres équipages, tous régionaux, doit être mise en perspective compte tenu de la cadence imposée pendant 15 jours, notamment, par certains des plus gros bras du Tour de France à la voile. Team Kingdom of Saudi Arabia (EAU) s’est classé 6e, Team Bahrain (BAHRAIN), 7e, Team Muscat 2012 (OMAN) 8e et enfin Team Ras Al Khaimah (RAS AL KHAIMAH) , 9e.

Oman Sail, organisateur de l’événement, peut être satisfait de cette 2e édition qui a vu le nombre de ses participants passer de 6 en 2011, à 9 en 2012, avec 5 des 6 nations de la zone GCC (Gulf Cooperation Council) représentées. Cette progression incite Oman Sail et son directeur général, David Graham, à voir l’avenir de cette épreuve avec sérénité :

« Cette course est appelée à jouer un rôle crucial dans le développement de talents de la voile locale et régionale qui ont l’opportunité de se mesurer aux meilleurs mondiaux de la série. Avoir vu Team Muscat 2012 prendre la 2e place de la 6e étape ici à Muscat montre clairement que la voile progresse rapidement dans la région."

Les Français de leur côté ont plébiscité cette épreuve appelée à devenir une grande classique d’avant-saison, puisque 19 d’entre eux avaient répondu à l’appel : Christine Briand, et Claire Pruvot, sélectionnée olymique 2012 (sur Al Thuraya), Bertrand Pacé, Gildas MORVAN, Clément SALZES, Yann RIGAL, Julien FALXA, Mado SASSY (sur Commercialbank), Cédric Pouligny, Alexandre Pallu de la Barrière, Gérald Véniard, Nicolas Bérenger (sur BAE Systems), Daniel Souben, Nicolas Pauchet, Erwan Le Roux, Antoine Carpentier, Guillaume Berenger, Bertrand Castelnérac, Vincent Vandekerkhove (sur Courrier Dunkerque).

La sixième étape de ce SATT 2012 s’est achevée à Oman dans la nouvelle marina du grand complexe immobilier The Wave, Muscat. Les Farr 30 Farr 30 #farr30 y seront remplacés dès aujourd’hui par les Extrême 40 qui vont disputer leur premier grand prix de leur saison 2012 du 28 février au 2 mars prochain.

- Press info Sailing Arabia – the Tour/ www.sailingarabiathetour.com


CLASSEMENT GENERAL - 6 MANCHES

  • 1 - Courrier Dunkerque (FRANCE) - Daniel Souben (F) - 10 POINTS
  • 2 - Team Commercialbank Group (QATAR) - Bertrand Pacé (F) - 22 POINTS
  • 3 - BAE Systems (OMAN) - Cédric Pouligny (F) - 27 POINTS
  • 4 - Al Thuraya BankMuscat (OMAN) - Dee Caffari (GB) - 37 POINTS
  • 5 - Team Renaissance (OMAN) - Ahmed Al Mamari (OMA) - 47 POINTS
  • 6 - Team Kingdom of Saudi Arabia (EAU) - Robin Elsy (GB) - 57 POINTS
  • 7 - Team Bahrain (BAHRAIN) - Qasim AbdulRazaq (BAR) - 62 POINTS
  • 8 - Team Muscat 2012 (OMAN) - Moshin Al Busadi (OMA) - 66 POINTS
  • 9 - Team Ras Al Khaimah (RAS AL KHAIMAH) - John Curran (GB) - 79 POINTS


A la une